La maison du guet

HIGGINS-CLARK-M

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 28/04/88
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Voulant échapper au terrible secret de son passé, Nancy a changé de nom, d'apparence et de couleur de cheveux, avant de quitter la côté Ouest et de venir s'installer à Cape Cod où elle a épousé Ray Eldredge dans l'espoir de pouvoir enfin revivre normalement.Sept années de bonheur se sont écoulées dans sa nouvelle maison avec son mari et deux beaux enfants, Michael et Missy.Puis, un matin, paraît dans le journal régional un article sur un procès pour meurtre qui a fait couler beaucoup d'encre en Californie et qu'illustre la photo d'une jeune femme ressemblant étrangement à Nancy. Le même
jour, Michael et Missy disparaissent mystérieusement. Le passé et le présent deviennent alors inexorablement liés. Nancy a-t-elle perdu la tête à la lecture de l'article qui la replonge brutalement dans un passé qu'elle a désespérément tenté de fuir ? C'est ce que redoute la police. Et personne, en ville, ne sait rien de cet inconnu qui tient entre ses mains la vie de ses enfants.La Maison du Guet distille un suspense "en acier" et met en place un puzzle aussi pervers que passionnant, une action encore plus rebondissante que dans le fameux La Nuit du Renard.Un véritable coup de maître !
4 personnes en parlent

Dans ce roman on assiste au drame tragique d’une mère dont les enfants sont enlevés et dont ces précédents enfants d’un autre mariage sont morts.C’est donc dans ce contexte que Mary Higgins Clark amène le lecteur.Au début l’histoire n’avance pas beaucoup et après avoir lu quelques pages qui ne me passionnaient pas beaucoup j’avais envie de lire un autre livre. Heureusement que j’ai tout de même continué ma lecture et je me rends compte, après voir fini de lire ce roman, que j’ai bien fait.En effet il faut tout de même attendre quelques pages pour que le roman devienne intéressant.Les idées s’enchaînent ensuite vraiment bien et l’auteure prend le temps de poser ses idées et d’amener ses lecteurs à une vraie réflexion sur chacun des protagonistes.Tous sont importants et ont chacun leur rôle dans l’histoire. Ce que je pourrais par contre reprocher c’est qu’il y en a beaucoup et que lors des derniers chapitres ils sont tous présents et parfois je ne savais plus vraiment qui était qui…Malgré cela on s’y retrouve tout de même tout au long du roman !Mary Higgins Clark nous met sur la voie du kidnappeur sans nous révéler réellement son identité.J’ai beaucoup apprécié les changements de point de vue. J’aurais bien voulu que certains personnages soient plus mis en avant et qu’ils aient des points de vue plus présents et plus importants. Certains protagonistes ont une place importante dans l’histoire mais l’auteure les laisse un peu rapidement de côté et oublie de nous montrer ce qu’ils ressentent réellement.En ce qui concerne les descriptions il n’y en a pas assez selon moi. J’aurais souhaité en avoir davantage concernant le physique des personnages mais aussi par rapport à ce que chacun d’entre eux pouvait ressentir. Je trouve cela dommage que l’auteure ne s’attarde pas sur ce point.En résumé, un roman avec un début un peu difficile mais que j’ai pris plaisir à lire jusqu’à la fin.

manue06
25/01/16
 

Cela faisait un moment que je n'avais plus lu un livre de Madame Mary Higgins Clark et je dois dire que cela m'a bien fait plaisir de retrouver sa plume.Lors de cette lecture, j'ai trouvé des personnages intéressants dans ce récit. J'aime beaucoup la façon qu'a l'auteur de les décrire et de rendre "les gentils" très attachants et "les méchants" détestables. Cela peut paraître un peu bête de dire cela ainsi mais c'est pourtant ce que j'ai ressenti en lisant ce livre. J'ai apprécié Nancy que j'ai trouvée très forte et courageuse dans les moments difficiles qu'elle vit et j'ai aussi beaucoup aimé son mari qui est quelqu'un de vraiment sensé et loyal. J'aime sa force de caractère. Pour les enfants, la petite Missy est attendrissante et Michael est un jeune garçon plein de témérité. Ce sont des personnes qu'on a envie de connaître. Pour le coupable par contre, là j'ai eu du mal car il est horrible. Maintenant, je n'en dirai pas plus pour ne pas vous révéler la fin du roman car c'est d'ailleurs le seul problème que j'ai eu avec cette lecture, j'ai vite découvert qui était le responsable de ces atrocités et cela m'a un peu déçue. Il faut dire aussi que le livre est assez court mais j'aurais aimé avoir un peu plus de suspense jusqu'à la fin.En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, elle est toujours très agréable à lire. J'aime beaucoup Madame Mary Higgins Clark car ses écrits se lisent sans aucune difficulté. C'est fluide à souhait et c'est un de ses gros points forts. En résumé, je conseille ce livre même s'il est un peu trop prévisible à mon goût. En tous cas, je relirai des écrits de cet auteur. Joe

Joe391211
27/08/15
 

L'héroïne, Nancy, a-t-elle perdu la tête à la lecture d'un article la replongeant brutalement dans le passé qu'elle a toujours tenté de fuir ? C'est ce que redoute la police. Un livre très intéressant et qu'on ne quitte plus jusqu'à la dernière page, même si on retrouve de troublantes similitudes avec son tout premier roman "La nuit du renard". Enfant kidnappé, course contre la montre, soupçons sur la mère, détraqué mental lié à l'enlèvement... Les ressemblances sont multiples.

Lilyptitbout
16/03/11
 

Encore une belle production, c'est vrai que c'est toujours construit pareil et sans grande surprise mais ça se lit tout seul avec beaucoup de plaisir.Ce coup-ci c'est l'histoire de Nancy, qui a changé de nom parce qu'elle a perdu ses deux enfants et son mari et en a été accusée. Là elle est remariée a de nouveaux 2 enfants et le cauchemar recommence, ses deux enfants disparaissent à nouveau.

lilicrapota
06/01/10

Format

  • Poids : 0.38 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition