La maladie de la mort

DURAS, MARGUERITE

EDITEUR : MINUIT
DATE DE PARUTION : 01/01/83
LES NOTES :

à partir de
4,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Vous devriez ne pas la connaître, l'avoir trouvée partout à la fois, dans un hôtel, dans une rue, dans un train, dans un bar, dans un livre, dans un film,
en vous-même, en vous, en toi, au hasard de ton sexe dressé dans la nuit qui appelle où se mettre, où se débarrasser des pleurs qui le remplissent...
2 personnes en parlent

Je vais me répéter par rapport à mes précédents articles sur Duras mais une fois de plus, solitude et amour sont présents dans ce livre mais sous une forme différente. Ce court roman est légèrement teinté d’érotisme. Le rapport au corps, la capacité à pouvoir aimer le corps d’un autre, est très présent dans ce livre. Il y est question de l’amour (sentiment) mais aussi de l’amour physique et du blocage qu’il peut parfois y avoir lorsque atteint par cette Maladie de la mort, on ne ressent plus la vie et on n’est plus capable d’aimer.C’est un livre très court mais cette petite taille n’est pas très gênante, tout est dit, il y a ce qu’il faut ni plus ni moins. Du très bon Duras une fois de plus !Article complet sur Art Souilleurs.

Artsouilleurs
29/11/09
 

La Maladie de la mort pourrait aussi s'appeler la maladie de l'amour car c'est ce dont manque notre personnage. On ignore si l'histoire a vraiment eu lieu, tout semble fictif, une femme que l'on paie pour passer des nuits, essayer de s'attacher à un corps, une odeur, essayer d'aimer ce corps, cette femme. Et si près de cette tentative, la violence, la haine même, cette envie de tuer ce corps que malgré nos efforts on ne peut aimer.Le langage de Marguerite Duras décrit la sexualité associé à la violence tout en poésie, comme aucun autre écrivain n'en est capable. Une description si réelle du corps de la femme, le rendant presque tactile à la lecture. Et ce confinement dans cette pièce qui nous paraît être tout ce qui reste du monde et le bruit des vagues qui semble mener le personnage à la dérive...Ce livre nous offre une réflexion sur l'absence de l'amour. Vivre sans aimer est-ce être mort ? Qu'est-ce qui nous rend vivant ?

Melody
18/08/09
 

Format

  • Hauteur : 19.20 cm
  • Largeur : 14.20 cm
  • Poids : 0.10 kg