La malloree - tome 1 les gardiens du ponant

EDDINGS, DAVID

livre la malloree - tome 1 les gardiens du ponant
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 22/12/06
LES NOTES :

à partir de
8,20 €

SYNOPSIS :

voici venus les temps où les peuples respirent. torak est mort, le dieu-dragon, l'enfant des ténèbres, et ma menace cosmique paraît conjurée. tout est calme en tous lieux dans les royaumes du ponant. pourtant la prophétie des ténèbres est bien gravée dans les mémoires : une parole, ça ne peut pas mourir. et le vieux gorim, dans sa grotte, entend gémir et gronder la terre : une pierre maléfique s'est réveillée à l'autre bout du monde. le culte de l'ours aurait-il
encore, contre toute attente, des adeptes secrets ? ca et là, on complote, on assassine, on repère les enfants marqués par le destin. déjà la guerre s'allume dans les etats du sud. puis une nuit, la voix parle à garion. qu'est-ce que la sardion, la pierre tombée du ciel dont le nom fait frémir les ulgos ? où est " l'endroit qui n'est plus " ? faut-il combattre encore les ténèbres vaincues ? bien, les gardiens du ponant vont reprendre du service...
4 personnes en parlent

C'est avec l'enfance de Mission que débute le cycle de La Mallorée, tout comme en son temps Garion était le jeune foufou de La Belgariade. On prend des nouvelles de tout le monde, les différents peuples continuent à intriguer les uns contre les autres, et plein de nouveaux-nés couronnent les unions. Notamment le fils de Garion et Ce'Nedra, dont l'enlèvement lance la nouvelle prophétie (enfin, le changement de couleur de l'orbe l'avait déjà initiée) : une nouvelle quête doit être entreprise, dont l'issue signera l'arrêt définitif des deux destins possibles; que ce soient les ténèbres ou la lumière, celui qui vaincra installera son monde pour le reste des temps (qui est d'ailleurs très étrangement considéré par le genre humain, nous apprend un vieil arbre).N'en déplaise à Chimère, on s'installe dans ce premier tome en chaussons : tout nous est immédiatement familier, l'humour est peut-être un poil forcé (voir caricatural dans certaines scènes) et il y a abus de petits clichés (les rires cristallins, tout ça) mais tout passe, tant on aime nos personnages.Ainsi j'ai été ravie de faire la connaissance de Liselle, mes antennes ont vibré à l'unisson de celles de Silk, et j'ai été horrifiée par son traitement lors de l'attaque de Jarviksholm, avant de comprendre, comme nos héros, de quoi il retournait. Ouf, j'avais bondi dans mon siège ! Ravie aussi de retrouver, même très brièvement, les charmants palustres. Sylvie Sagnes

SagnesSy
06/07/12
 

Commentaire sur le cycle complet :Suite directe de la Belgariade, nous retrouvons nos héros un peu vieillis.La paix semble précaire et la guerre comme Kal Zakath, l'empereur de l'infinie Mallorée, inévitable.Cependant, nos héros semblent profiter de cette période de calme malgré les troubles du culte de l'Ours.Polgara, Durnik et Mission coulent des jours heureux dans le Val. Belgarath et Beldin étudient toujours les prophéties. Silk tend à devenir l'homme le plus riche du monde. Relg et Taïba s'emploie à repeupler Maragor. Garion s'efforce d'être un bon roi et un bon mari malgré quelques problèmes de descendance fortement attendue.Tout irait pour le mieux si, profitant d'une attaque du culte de l'Ours, Zandramas la Grollim et nouvelle enfant des ténèbres, n'en profitait pour ravir Geran, fils unique de Garion et Ce'Nedra.S'en suit une nouvelle poursuite similaire à celle de la Belgariade.Cependant, Cyradis, une sibylle de Kell, les préviens des enjeux de cette lutte et aussi que Barak, l'Ours Terrifiant, Mandorallen, le Chevalier Protecteur, Lelldorin, l'Archer, Relg, l'Aveugle et Hettar, le Seigneur des Chevaux ne peuvent se joindre à leurs amis, sous risques d'anéantir leurs chances de succès.Selon elle, seuls pourront prendre part à l'expédition : Garion, Roi des Rois du Ponant, Ce'Nedra, la Reine du Monde, Belgarath, l'Éternel et le Bien-Aimé et sa fille Polgara, Silk, le Guide, Durnik, l'Homme aux Deux Vies et Mission, le Porteur de l'Orbe.Elle leur confie aussi son compagnon Toth, géant muet armé d'un lourd bâton.D'autres personnages s'adjoindront à eux par la suite: L'Homme-Qui-N'est-Pas-Un-Homme, La Chasseresse, le Vide et la Femme Qui Regarde.Si, dans la Belgariade, Garion et son équipée nous font visiter le Ponant de long en large, dans cette pentalogie, c'est le Levant que nous visitons.Les personnages ont tous beaucoup muris, en particulier Garion, qui a perdu son coté un peu bébé tout en restant humble malgré ses titres écrasants de roi de la moitié du monde et de Tueur de Dieu.J'adore toujours autant les personnages et, si le remplacement de la moitié des personnages dans le groupe m'avait un peu déçu au début, les nouveaux venus s'incorporent parfaitement. Je tairai leurs noms pour ne pas gâcher la surprise, mais la plupart ont au moins fait une apparitions dans le cycle précèdent.Silk, Belgarath et Polgara sont égaux à eux même. Mission est un peu plus étoffé et cache d'avantage en lui qu'un simple porteur de l'Orbe. Durnik aussi à évolué. Il n'est plus l'enfant du sacrifice (il meurt à la fin de la Belgariade) mais, en restant un excellent compagnon, il fait preuve de beaucoup de bon sens dans l'utilisation de la sorcellerie.Évidement, l'humour est encore et toujours de la partie et certains dialogues sont hilarants, en particulier les réflexions entre Garion et Zakath.La seule petite ombre au tableau concerne le premier tome qui est franchement long à démarrer.Au final, c'est un cycle que je relis directement une fois la dernière page de la Belgariade tournée et c'est, évidement, un excellent moment de lecture.

SkarnSha
06/05/12
 

La Mallorée fait suite à la Belgariade. Elle est tout aussi intéressante que la première partie. Les héros ont grandis et ont muris. Ce qui apporte une autre dimension au récit. A découvrir absolument! mini pouce06

minipouce06
25/11/10
 

La deuxième partie de la décalogie entamée avec les 5 volumes de la Belgariade. On y retrouve avec autant de bonheur tous les ingrédients du premier volet, avec peut-être un peu plus de temps consacré aux personnages et à l'humour, maintenant que l'auteur a installé son univers.

Mariei
06/01/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.23 kg