La malloree - tome 3 le demon majeur de karanda

EDDINGS, DAVID

livre la malloree - tome 3 le demon majeur de karanda
EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 14/09/07
LES NOTES :

à partir de
8,50 €

SYNOPSIS :

La course bat son plein ; tout l'univers retient son souffle. Zandramas est en fuite et possède un moyen sûr d'imposer la domination des forces obscures ; encore lui faut-il échapper à ses poursuivants, les Gardiens du Ponant, régulièrement contrariés par des obstacles imprévus : cette fois, c'est l'empereur de Mallorée qui les fait prisonniers. Or, tout va mal en Mallorée. Urvon, le dernier disciple de Torak, est devenu fou : le Nouveau Dieu des Angaraks,
c'est lui, il en est sûr. D'autres misent sur Nahaz, le Démon Majeur, qui, à la tête de ses sombres hordes, met le pays à feu et à sang ; des crânes humains badigeonnés de sang remplacent l'effigie de Torak au fronton des temples. Le temps presse. L'Enfant de Lumière et ses amis doivent coûte que coûte accomplir la Prophétie. Sinon, toutes sortes de gens vont chercher le Sardion et, ce qui triomphera, ce n'est même pas le mal, mais le chaos.
3 personnes en parlent

Un troisième tome haletant, les démons sont nettement plus présent, c'est sombre et sanglant, plein de danger. On appréhende ce qu'il pourrait se passer, surtout que la prophétie plane au-dessus du petit groupe, annonçant que l'un d'eux doit mourir... mais qui ?

Emyline
03/09/15
 

Où nous faisons plus ample connaissance avec les démons, donc. Sont fort peu avenantes, ces bestioles-là. Déjà qu'ils se retournent quasi systématiquement contre la personne qui les a invoqués au moindre relâchement de la concentration, ils essayent en plus de se reproduire avec des humaines et je vous laisse deviner comment se passe l'accouchement... Sinon on rencontre également une belle épidémie de peste, et on se rend compte de plus en plus que cette nouvelle quête menant à la confrontation finale des enfants de Lumière et Ténèbres ressemble belle et bien à la quête de l'orbe : les épisodes s'enchaînent immanquablement dans le même ordre, même s'ils sont fort différents en Mallorée. On nous rappelle de temps en temps que l'un d'entre eux doit mourir pour la réalisation de la prophétie, et je ne cesse de me demander qui sera le malheureux... Sylvie Sagnes

SagnesSy
06/07/12
 

Commentaire sur le cycle complet :Suite directe de la Belgariade, nous retrouvons nos héros un peu vieillis.La paix semble précaire et la guerre comme Kal Zakath, l'empereur de l'infinie Mallorée, inévitable.Cependant, nos héros semblent profiter de cette période de calme malgré les troubles du culte de l'Ours.Polgara, Durnik et Mission coulent des jours heureux dans le Val. Belgarath et Beldin étudient toujours les prophéties. Silk tend à devenir l'homme le plus riche du monde. Relg et Taïba s'emploie à repeupler Maragor. Garion s'efforce d'être un bon roi et un bon mari malgré quelques problèmes de descendance fortement attendue.Tout irait pour le mieux si, profitant d'une attaque du culte de l'Ours, Zandramas la Grollim et nouvelle enfant des ténèbres, n'en profitait pour ravir Geran, fils unique de Garion et Ce'Nedra.S'en suit une nouvelle poursuite similaire à celle de la Belgariade.Cependant, Cyradis, une sibylle de Kell, les préviens des enjeux de cette lutte et aussi que Barak, l'Ours Terrifiant, Mandorallen, le Chevalier Protecteur, Lelldorin, l'Archer, Relg, l'Aveugle et Hettar, le Seigneur des Chevaux ne peuvent se joindre à leurs amis, sous risques d'anéantir leurs chances de succès.Selon elle, seuls pourront prendre part à l'expédition : Garion, Roi des Rois du Ponant, Ce'Nedra, la Reine du Monde, Belgarath, l'Éternel et le Bien-Aimé et sa fille Polgara, Silk, le Guide, Durnik, l'Homme aux Deux Vies et Mission, le Porteur de l'Orbe.Elle leur confie aussi son compagnon Toth, géant muet armé d'un lourd bâton.D'autres personnages s'adjoindront à eux par la suite: L'Homme-Qui-N'est-Pas-Un-Homme, La Chasseresse, le Vide et la Femme Qui Regarde.Si, dans la Belgariade, Garion et son équipée nous font visiter le Ponant de long en large, dans cette pentalogie, c'est le Levant que nous visitons.Les personnages ont tous beaucoup muris, en particulier Garion, qui a perdu son coté un peu bébé tout en restant humble malgré ses titres écrasants de roi de la moitié du monde et de Tueur de Dieu.J'adore toujours autant les personnages et, si le remplacement de la moitié des personnages dans le groupe m'avait un peu déçu au début, les nouveaux venus s'incorporent parfaitement. Je tairai leurs noms pour ne pas gâcher la surprise, mais la plupart ont au moins fait une apparitions dans le cycle précèdent.Silk, Belgarath et Polgara sont égaux à eux même. Mission est un peu plus étoffé et cache d'avantage en lui qu'un simple porteur de l'Orbe. Durnik aussi à évolué. Il n'est plus l'enfant du sacrifice (il meurt à la fin de la Belgariade) mais, en restant un excellent compagnon, il fait preuve de beaucoup de bon sens dans l'utilisation de la sorcellerie.Évidement, l'humour est encore et toujours de la partie et certains dialogues sont hilarants, en particulier les réflexions entre Garion et Zakath.La seule petite ombre au tableau concerne le premier tome qui est franchement long à démarrer.Au final, c'est un cycle que je relis directement une fois la dernière page de la Belgariade tournée et c'est, évidement, un excellent moment de lecture.

SkarnSha
06/05/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.10 cm
  • Poids : 0.22 kg