La marque de cain

PERRY, ANNE

EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 18/04/01
LES NOTES :

à partir de
8,80 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Angus et caleb. L'un est homme d'affaires, l'autre est homme de fer. deux frères jumeaux que tout oppose... sauf la disparition d'angus qui fait de caleb un suspect parfait. quand monk s'en mêle, les certitudes disparaissent...
jusqu'au dénouement ! avec monk, l'angleterre victorienne devient un élément romanesque. ses lieux servent de territoires aux investigations du fringant détective. au fond, monk est bel et bien un héros de son temps.
2 personnes en parlent

Il s’agit ici du sixième tome des aventures de Monk. On pourrait croire qu’à force je me lasse, ou que les histoires se répètent, et bien non pas du tout. S’il y a un schéma qui ressort, je ne m’ennuie cependant jamais en lisant les aventures de Monk et de Hester. Et ce tome là ne fait pas exception. Je l’ai même trouvé encore plus surprenant que les autres, les révélations prennent de court et comme souvent avec Anne Perry et bien tout n’est pas si simple que ça semble l’être.Donc Monk est engagé par Geneviève pour retrouver son mari Angus, elle est persuadée qu’il a été tué par son frère jumeau : Caleb. J’avoue qu’au début je me suis dit que c’était un peu trop simple, que ça cachait quelque chose, mais le déroulement de l’histoire suit son cours et les bouleversements n’étaient pas ceux auxquels je m’attendais. La fin m’a laissé sur le cul. Bref c’était une super histoire, pleine de suspens.Les personnages eux m’ont beaucoup plus, même si pour une fois j’ai eu un peu de mal avec Monk, il m’a drôlement agacé parce qu’il refuse totalement d’admettre ses sentiments pour Hester et qu’il va fricoter avec une femme belle intelligente charmante et nyanyanya. Il est terriblement énervant, heureusement il se rattrape. Par contre j’ai trouvé Hester trop mignonne et super drôle même à un moment, je l’adore de plus en plus cette petite. Oliver est chouette, mais je l’ai trouvé finalement un peu en arrière plan.En ce qui concerne les personnages de ce tome, je me suis attachée à Angus (bien qu’on ne le voit pas vraiment) mais également à Caleb bizarrement. A Enid aussi, mais pas à son époux. Et j’ai eu des doutes sur Geneviève, qui pourtant est une bonne personne.Bref avec des très bons personnages, une histoire très intéressante comportant du suspens et des sacrés rebondissements, je suis loin d’être déçue et j’ai une nouvelle fois adorée. Je recommande vraiment cette série aux gens qui aiment les policiers historiques (ou même les policiers tout court).

lasurvolte
20/09/13
 

Un polar qui ne prétend pas être autre chose que ce qu'il est: un bon polar. On s'attache aux personnages qui montrent suffisamment d'étoffe pour donner prise à l'imagination. L'époque n'est peut être pas assez marquée mais qui s'en plaindra... quant à l'intrigue, elle tient en haleine!! Mais bon, n'est pas John Harvey qui veut... Allez leur prêter vos jambes et vos bras: La Cimade: http://www.cimade.org/Les Embrassés: http://les-embrasses.blogspot.com/

Thetique
06/03/10
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.90 cm
  • Poids : 0.29 kg
  • Traducteur : ELISABETH KERN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition