La marquise d'o... ; le duel / die marquise von o. ; der zweikampf

KLEIST, HEINRICH VON

livre la marquise d'o... ; le duel / die marquise von o. ; der zweikampf
EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 09/10/92
LES NOTES :

à partir de
11,00 €

SYNOPSIS :

L'action se passe en Italie du Nord, au siècle dernier. Une jeune veuve, lors de l'assaut donné à la citadelle que commande son père, est violée par un officier qui profite de son évanouissement. Quand la marquise doit avouer à sa famille qu'elle est enceinte, celle-ci la chasse ; c'est paradoxalement en proclamant son humiliation qu'elle retrouvera son honneur... L'oeuvre
de Kleist (1777-1811) revient sans cesse au thème de la chute : l'auteur partage avec Rousseau la nostalgie de l'innocence perdue. Dans un monde brisé, qui ne comporte plus d'absolu, la pureté féminine devient le seul idéal possible. Ce récit, dont Eric Rohmer tira un film en 1976, fut inspiré à Kleist par une anecdote que raconte Montaigne dans ses Essais.
1 personne en parle

Après l’assaut de la forteresse commandée par son père, la marquise d’O, veuve d’excellente réputation, tombe enceinte à son insu. Incapable de nommer le géniteur, elle se voit exclue de la maison paternelle. Pour sauver son honneur, la marquise publie dans les journaux une annonce priant le père de son futur enfant de se faire connaître… Ce prétexte curieux est le motif de la pièce de Kleist, un mélodrame romantique, terriblement désuet, et ce texte revêt un caractère romanesque très marqué, on y voit successivement une citadelle prise d'assaut, une jeune femme échapper à un viol collectif, ses cinq agresseurs être fusillés, la jeune femme tomber enceinte sans que l'on sache des œuvres de qui, l'officier qui l'a sauvée du viol, mourir, ressusciter, et réapparaître pour demander avec insistance sa main et exiger une réponse immédiate, la jeune femme faire passer une annonce dans une gazette pour retrouver le père de l'enfant. Cela pourrait paraître extravagant, le ton est parfois emphatique mais c'est oublier que Kleist est avant tout un dramaturge, il aime les rebondissements, le retour à la vie de l'officier russe est une sorte de deus ex machina. On pourrait gloser sur les aspects chrétiens du récit, faire une plate analyse psychanalytique, ou juste se laisser porter par la langue de l'écriture (et repenser à Bruno Ganz dans le film de Rohmer). laurence

laurence
06/10/14
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.70 cm
  • Poids : 0.16 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition