Melodie des tuyaux (la)

LACOMBE/MARINO/RUIZ/

livre melodie des tuyaux (la)
EDITEUR : SEUIL JEUNESSE
DATE DE PARUTION : 08/10/09
LES NOTES :

à partir de
25,50 €
nos libraires ont adoré melodie des tuyaux (la)

SYNOPSIS :

Un magnifique conte musical écrit et illustré par Benjamin Lacombe et interprété par Olivia Ruiz, dans lequel un jeune garçon trouve sa voie grâce à la découverte de la musique flamenco. Un album grand format pour un beau livre cadeau de fin d'année. Cet album superbement illustré
nous plonge dans l'univers joyeux et coloré des saltimbanques et du flamenco. Une histoire où l'ouverture d'esprit prend le pas sur la peur de l'inconnu, où l'amour et la musique triomphent des préjugés, où l'on comprend que chaque personne possède son propre talent.
Un livre magnifique ...

C'est tout d'abord un grand livre, au-delà des dimensions conventionnelles, un grand livre avec de magnifiques illustrations dans lesquelles on peut se plonger pour en admirer les détails et la beauté, le texte aussi où les mots résonnent et se font échos comme dans une mélodie.

Un univers un brin nostalgique qui confère à l'histoire et à ses personnages force et profondeur.

Pour parfaire le tout, un CD accompagne le livre et c'est Olivia Ruiz qui conte, raconte et rythme l'histoire de sa voix cristalline.

A découvrir absolument, à offrir sans hésiter !

Marie (Lille)
6 personnes en parlent

Paru en 2009, c'est un livre accompagné d'un CD audio car selon l'auteur, les enfants adorent écouter les contes qu'ils aiment surtout ses nièces et neveux. Il y raconte aussi l'histoire de sa famille. En effet, il fait un clin d'oeil à son beau-frère qui est musicien flamenco. Mais l'histoire est surtout axée sur une ville déserte où il n'y a plus d'industries ni de travail. Dans cette sinistrose, un cirque vient et ... Je vous conseille de le lire car les illustrations tour à tour sombres, gris et colorées... Superbe. Victoire

tran
03/06/12
 

Je n'ai pas honte de l'avouer mais en vrai, ce livre appartenait à ma soeur, on l'a écouté (il y a un CD à l'intérieur) et elle m'a plu, l'histoire et les musiques. Ça raconte l'histoire d'Alexandre, un jeune garçon de 13 ans qui vit une triste vie.Mais un jour, elle se transforme quand des gitans dans des roulottes arrivent dans sa ville.En espionnant ses étrangers, il fait la rencontre d'Elena, une jeune gitane.Puis, il fait la rencontre de ces, finalement, artistes, il prend goût à la musique, et tombe amoureux, mais ses parents s'y opposent. La veille du départ d'Elena, en compagnie de étrangers, il joue sa sérénade devant le village et s'en finalement vivre avec Elena et les gitans.Ce livre est raconté par Olivia Ruiz. Diana666

Kimchi
19/03/12
 

Que je vous raconte d'abord comment cet album est arrivé entre mes mains. Je l'avais acheté pour Yulenka lors du swap littérature jeunesse 2010. Toutefois, Yulenka l'avait déjà ! (et oui le fameux doublon, hantise des swappeuses) Elle a donc proposé de me le renvoyer. Je lui ai donc fait un deuxième envoi en compensation, de quoi devenir un pro du pliage !Alors, un matin maussade où je n'avais pas envie d'aller travailler j'ai attrapé le cd qui accompagne l'album et Olivia Ruiz m'a accompagné pendant mon trajet. Je me suis ensuite plongée dans les dessins. C'est l'histoire d'Alexandre, petit garçon de 13 ans, dont la perspective de travailler à l'usine comme ses parents ne l'enchante guère.C'est sans compter l'arrivée d'une joyeuse troupe de saltimbanques. Leur musique et leur bonne humeur vont parvenir à faire oublier la grisaille aux habitants dont les préjugés étaient pourtant bien ancrés. Alexandre à leur contact va aussi réaliser qu'un autre futur est possible. Alexandre tombe amoureux d'Elena, belle gitane aux yeux sombres et se découvre un don pour la guitare.Ce conte musical nous dit qu'il est possible d'échapper à son destin, qu'il n'y a aucun déterminisme et que l'autre, celui qui est différent, n'est pas un danger mais une chance de s'enrichir. Un vrai coup de coeur ! Les illustrations, mélodies et chansons sont splendides et Olivia Ruiz une conteuse fabuleuse !! On en prend plein les oreilles et plein les yeux !!!L'avis de Clarabel, pour Laure c'est une "expérience singulière et bouleversante. Benjamin signe une histoire poignante où l’amitié et la tolérance prennent le dessus sur la peur, la haine et le rejet de la différence et qui montre que la musique reste une langue universelle qui peut renverser bien des barrières.", c'est un conte musical enchanteur pour Marie, une pure petite merveille et un album qui figurera dans les classiques pour Lilly.

lucie38
23/04/11
 

On se laisse emporter dans ce joli conte musical, où le jeune Alexandre découvre la musique tzigane et l'amour en même temps avec la belle Elena. On se laisse emporté avec lui par la vois d'Olivia Ruiz et les illustrations de Benjamin Lacombe.

Alexandraaa
03/01/11
 

Quand Alexandre se laisse envoûter par la musique tzigane, la pluie, la grisaille de l'usine, la tristesse et la monotonie des jours, disparaissent. Malgré les préjugés des gens du village et l'interdiction de ses parents, il rejoint les gitans et la belle Elena pour jouer de la guitare. Il est accepté par la troupe pour participer au spectacle. Le jour J il se sauve de sa chambre par une échelle de fortune et ce jour-ci, ses parents sont dans les gradins...Quelle histoire magnifique ! La sérénade d'Alexandre et son besoin d'être heureux, la solidarité des gitans vis-à-vis de celui qu'ils ont "adopté", la belle voix d'Olivia Ruiz, et pour finir, l'ambiance générale du conte, font qu'on reste sans voix devant cette merveille. Bogusia (Médiathèque de Meudon)

Bogusia
03/07/10
 

« Yu tú el rubio*, tou veux jouer avec nous ? »*et toi le blondinetMon premier est une histoire écrite et dessinée par Benjamin Lacombe. Un conte dont les thématiques sont des classiques de la littérature jeunesse. Les premiers émois, la différence, le rejet, devoir se battre pour pouvoir être ce que l'on est, refuser un chemin qui nous est tracé d'avance. Cette fable est pourtant hors du commun car elle possède ce petit quelque chose en plus, si rare, cette petite pincée de sel, de sucre, de chocolat qui vous transporte en enfance. Quant aux illustrations, elles sont emplies de poésie. Les visages, les couleurs, les yeux, les gens du cirque, la foire aux monstres, ces êtres étranges qui nous semblent étrangers, la ville qui a vendu son âme à l'usine, tout est magnifique !Mon second est dit par Olivia Ruiz. « Dit par » et non « raconté par » parce Md'ame Olivia dit les mots simplement, sans embobiner, sans enjoliver. Les enfants pourraient la nommer la femme qui dit les choses telles qu'elles sont, celle qui parle de la vérité vraie. Je craignais un ton artificiel, conteuse c'est un métier, mais pas besoin de jouer quand on a le talent d'être naturellement soi-même.Mon troisième est mis en musique par Alex el Rubio et Jean-Baptiste Marino. Des chants du vent aux voix cassées, celles qui ont vécu et qui racontent les bonheurs et les souffrances de la vie. Celles qui pansent, qui s'insèrent à l'intérieur, qui se diffusent jusqu'à l'émotion. La chair frissonne, les yeux se mouillent, le cœur palpite. Comment un simple morceau de bois peut-il avoir une telle puissance ?Mon quatrième est une mise en valeur sublime et travaillée. Les détails sont des trésors parsemés au fil des pages, comme par exemple ces ornements insérant rouages et notes de musique ; production et création. La reliure rouge et les lettres dorées nous offrent le bonheur d'avoir entre nos mains un livre précieux et rare.Mon tout est un écrin lumineux, un bijoux, une merveille, une véritable pépite à toucher, goûter, écouter, lire, sentir et à faire découvrir à tous les artistes et danseuses de marionnettes en herbe.

Theoma
01/12/09
 

Format

  • Hauteur : 39.70 cm
  • Largeur : 27.70 cm
  • Poids : 0.77 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition