La morsure du lezard

MITCHELL, KIRK

livre la morsure du lezard
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 18/09/02
LES NOTES :

à partir de
20,80 €

SYNOPSIS :

Emmett Parker, policier comanche du Bureau des affaires indiennes et Anna Turnipseed, une Modoc, agent spécial du FBI, sont chargés d'enquêter sur un double meurtre commis dans la grande réserve navajo d'Arizona. On a retrouvé les cadavres d'un policier tribal et de sa femme dans une voiture de patrouillé calcinée. Détail capital aux yeux des Indiens, une vitre a été brisée afin que les chindis, résidus maléfiques des esprits des victimes, ne restent pas prisonniers de la carcasse. Peu après, attirée dans un guet-apens au domicile des victimes, Anna est attaquée par un " monstre
Gila ", lézard perlé venimeux qui vit dans cette région, mais aussi personnage symbolique des mythes navajos. Et au fil de l'enquête semble se confirmer la présence d'une sorte de lézard monstrueux. Marqués par leurs drames personnels, ainsi pue par leur héritage culturel respectif, Parker et Turnipseed vont alors plonger dans un monde navajo où, malgré les efforts du gouvernement tribal, l'alcool, la drogue, la prostitution, le trafic d'enfants et la sorcellerie prospèrent. Un univers de pauvreté et de violence, engendrant des monstres qui n'ont plus rien de mythologique...
1 personne en parle

Ame sensible s'abstenir – et pas qu'un peu. D'ailleurs, je voudrai bien savoir comment des "âmes sensibles", c'est à dire des personnes qui ne lisent pas du tout le même genre de livres que moi, pourraient réagir à la lecture de ce livre – et de son dénouement.Oui, de nombreux faits racontés dans ce roman sont choquants, à commencer par les meurtres, particulièrement barbares. Sont-ils excusables ? Non, et l'auteur ne les excuse pas. Il démonte le mécanisme qui fait qu'un policier et sa femme ont été tués. le fait qu'il soit soucieux d'accomplir sa tâche entre en compte – mais pas seulement.Le passé rattrape les personnages. Les actes qu'ils ont commis ou laissé faire. le fardeau de maltraitance. Dire "les indiens" est très réducteur, car chaque tribu a ses rites, ses croyances, son lot de douleurs également. Anna est Modoc, Emmett Commanche, et leurs univers sont radicalement différents. Retrouver Emmett dont j'ai lu le dernier tome des aventures La danse des chiens Tonnerres fut étrange pour moi, car je mesure le chemin qui lui reste à parcourir entre cette Morsure et sa dernière Danse (à ma connaissance, KIrk Mitchell n'a pas poursuivi les aventures de ses deux personnages après La danse).Ce n'est rien de dire qu'Anna et Emmett se mettent en danger, ils sont au coeur du danger, et plus le récit progresse, plus la noirceur gagne du terrain. Au vue de ce qu'il a enduré, j'en viens à croire qu'Emmett est un super héros – couturé de cicatrices.La morsure du lézard est un roman noir, fort, dérangeant, qui montre des tribus indiennes laissées sur le côté du rêve et de l'administration américain.

Sharon
28/10/13
 

Format

  • Hauteur : 23.90 cm
  • Largeur : 15.40 cm
  • Poids : 0.64 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : DANIEL LEMOINE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition