La mort d'ivan illitch

TOLSTOI, LEON

livre la mort d'ivan illitch
EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 14/10/04
LES NOTES :

à partir de
8,35 €

SYNOPSIS :

Ivan Ilitch met un point d'honneur à vivre « agréablement et correctement ». Fils de fonctionnaire, il est parvenu à gravir tous les échelons de la hiérarchie administrative, se hissant jusqu'au poste prestigieux de procureur. Il aime sortir, jouer aux cartes et fréquenter la haute société en évitant autant que possible les milieux modestes. Et quand sa femme devient acariâtre et que les responsabilités familiales s'accroissent, il fuit son foyer en s'immergeant dans son travail. Une existence agréable et correcte, donc, jusqu'au jour où Ilitch, au sommet de sa réussite sociale, est frappé par la maladie. Accablé par de terribles souffrances, conscient de l'imminence de sa mort, l'homme réévalue toute son existence. La maladie, dans son irruption foudroyante, lui dessille les yeux : Ilitch comprend qu'il a gaspillé son énergie à poursuivre des chimères, que sa réussite bourgeoise
est bien futile et que son entourage, malgré les mines de circonstance, le regarde partir dans la plus grande indifférence. Le personnage découvre avec révolte sa propre finitude. Maître et Serviteur rejoue le même drame dans des circonstances différentes. Andreich Brekhounov est un riche propriétaire terrien. Prit en plein coeur d'une tempête de neige, l'homme revient sur son existence passée. Alors que la fin est proche, il saisit dans un sursaut de lucidité l'insignifiance et le ridicule de ses ambitions, de sa soif de richesses. Le coup de génie de Tolstoï dans ces deux nouvelles tient sans nul doute à la création de personnages lisses, incarnations ordinaires et saisissantes de notre incapacité à penser notre propre mort. Deux véritables petits traités de métaphysique, écrits dans une langue simple qui souligne par son dépouillement la révélation des derniers instants.  
3 personnes en parlent

Se lit sans problème. Un excellent texte court, sur l'arrivée de la mort.Le personnage d'Ivan change de regard sur le monde qui l'entoure le jour où il comprend qu'il va bientôt mourir. Son entourage, son métier, son environnement lui semblent alors bien futiles. Un récit sur les désillusions au moment de mourir, mais écrit subtilement et qui se lit sans difficulté. A essayer !

NickCarraway
09/09/14
 

Ivan Ilitch, est riche, heureux, a presque tout, mais le jour où il apprend sa terrible maladie, il perd tout et se devient vulnérable. S'impose une totale remise en question, au cours de laquelle il comprend le sens de la vie. Un très beau récit philosophique sur la vie et la mort, et qui donne à réfléchir. Bonne lecture ! Othello

un flyer
19/05/12

Une nouvelle fondamentale sur le tragique humain, une des plus belles mort de la littérature. Juste sublime parce qu'il exprime ce que je ressens intrinsèquement : on est seul face à la mort, on meurt seul. L'angoisse liée à notre finitude est notre fardeau, c'est un état indépassable. C'est pourquoi attelons-nous à vivre dans le vrai afin que le jour de notre bilan, à l'inverse de ce cher Ivan, nous puissions constater que nous avons créés des liens et que nous survivrons dans les mémoires.

Mangue
05/10/09
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.20 kg
  • Langage original : RUSSE
  • Traducteur : BORIS SCHKEZER

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition