La mort quelque part

TABACHNIK, MAUD

EDITEUR : VIVIANE HAMY
DATE DE PARUTION : 31/05/95
LES NOTES :

à partir de
8,90 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Sam Goodman est en mission à Paris. Des crimes odieux font régner la terreur et mettent le quai des Orfèvres sur les dents. Petit à petit
un chantage à l'échelle nationale se transforme en un bras de fer entre deux individus : le "fou à la bombe" et le flic juif américain.
2 personnes en parlent

Un polar mené avec rythme et très facile à lire, voici, en résumé, ce que j'ai pensé de ce livre. L'auteur alterne l'enquête et les passages sur le tueur (et sa mère), on découvre l'enfer petit à petit, la tension monte. J'ai beaucoup aimé la relation qui se tisse entre Sam et son collègue français qui est malade. Pour les âmes sensibles, je vous préviens qu'il y a des scènes assez "gore" : odeurs nauséabondes, corps et membres déchiquetés, cadavres dévorés .... beurk ! A part une petite chose que j'avais devinée, j'ai apprécié ce livre vite lu, un polar quoi ! Une fois de temps en temps ça passe mais je ne lirais pas que ça loin de là. Sandrine(SD49)

SD49
17/11/10
 

Sam Goodman, policier états-unien est "muté" en France suite à quelques enquêtes musclées. Il arrive à Paris, loge dans un tout petit appart dans le Marais et débarque en pleine panique causée par des attentats perpétrés et revendiqués par un certain Alex. L'enquête lui échoit, les amitiés et inimitiés françaises/américaines se font jour.Je ne connaissais pas du tout Maud Tabachnik, ni son lieutenant Sam Googman, et finalement sous l'aspect d'un petit polar sans prétention, nous voici plongés dans une atmosphère assez pesante et une enquête qui, si elle ne crée rien de très original est très plaisante à suivre. La fin notamment est déroutante et inattendue, ce qui est toujours très agréable, mais pas toujours présent, dans un polar.

Lyvres
25/03/14
 

Format

  • Hauteur : 19.50 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.24 kg