La musique eveille le temps

BARENBOIM-D

livre la musique eveille le temps
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 20/08/08
LES NOTES :

à partir de
18,30 €

SYNOPSIS :

La familiarité que Daniel Barenboim entretient de longue date avec la musique se traduit en une réflexion profonde, dans laquelle il entraîne avec facilité le lecteur. Acteur et observateur du fait musical, il analyse comment la perception de la musique s'inscrit à la fois dans le corps, dans l'esprit et dans la vie sociale. De par sa position historique (musicien israélien), il s'inscrit dans une action de rapprochement avec les Palestiniens. Une amitié très profonde l'a lié à Edward Said, avec qui il a fondé le West-Eastern Divan, orchestre qui regroupe de jeunes musiciens israéliens et arabes (d'Israël ou de Syrie, Jordanie, Égypte) et qui, après un concert fondateur à
Ramallah, joue dans le monde entier. Leur action en faveur de la paix a été couronnée par des nombreuses récompenses. Cet ouvrage accorde une large place à cet orchestre, en retraçant à la fois sa genèse et ses premières réalisations, et en brossant le portrait de certains de ses membres. On mesure la dose de courage que chacun des participants a dû déployer pour braver ses propres préjugés et ceux de son entourage et accomplir cet idéal toujours fragile mais merveilleusement symbolique : s'écouter les uns les autres, vivre ensemble et faire oeuvre de beauté. Cet orchestre donnera un concert à Paris le 25 août. La sortie du livre est programmée à cette occasion.
1 personne en parle

Dans cette série d'essais, Daniel Barenboim se révèle être bien plus qu'un musicien et un chef d'orchestre talentueux. On découvre un être préoccupé par le destin de l'humanité et plus particulièrement par le conflit israélo-palestinien. C'est ainsi qu'il fondera avec feu Edward Said le West-Eastern Divan Orchestra afin de rapprocher des musiciens originaires de tout le Moyen-Orient. Barenboim prône la musique comme mode de rapprochement des peuples car la musique implique une compréhension de l'autre, un apprentissage de la tolérance. Ce livre n'est pas destiné aux musiciens mais à tous, l'auteur mettant en relief les relations qu'entretient la musique avec la vie, de ce que la première peut apporter à la seconde, notamment en matière de relations humaines.A travers ce livre, Barenboim veut rendre à la musique la place qui lui revient, quand elle est souvent devenue un bruit de fond ne nécessitant pas une écoute. Il regrette que l’éducation musicale soit si bâclée, voire oubliée de nos jours et se réfère à Aristote qui estimait que la musique avait une puissance morale et que sa transmission était donc nécessaire aux enfants.Un livre incontournable pour tous ceux qui veulent bâtir un monde meilleur et cela de façon très pragmatique.

mycupoftea
02/09/12
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.29 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition