La nebuleuse du crabe

CHEVILLARD, ERIC

EDITEUR : MINUIT
DATE DE PARUTION : 07/09/06
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

La première fois que Crab fut pris pour un éléphant, il se contenta de hausser les épaules et passa son chemin. La deuxième fois que Crab fut pris pour un éléphant, il laissa échapper un geste de mauvaise humeur. La troisième fois, enfin, devinant que ses ennemis avaient comploté de le rendre fou, il ceintura vivement l'insolent et l'envoya valser à dix-huit mètres de là... Tel
est Crab, dont ce livre voudrait rapporter quelques gestes remarquables et que l'on verra ainsi avec un peu de chance plier le ciel comme un drap ou se tuer par inadvertance en croyant poignarder son jumeau, puis devenir torrent pour mieux suivre sa pente. À moins évidemment qu'il ne se terre plutôt tout du long dans son antre obscur, s'agissant de Crab, on ne peut rien promettre.
3 personnes en parlent

J'ai connu Chevillard grâce à son blog, l'Autofictif dont je vous conseille vivement la lecture quotidienne et dont je vous avais déjà parlé lorsque j'avais lu le premier tome du site version papier (au passage, le second tome sort le 20 janvier, je l'attends avec impatience !). Mais le travail d'écriture de Chevillard ne s'arrête pas à ce blog, il a déjà écrit de nombreux livres et j'ai eu envie de voir ce qu'il était capable de faire au-delà de son blog."La nébuleuse du Crabe" est un livre assez étrange, hors du commun, mais assez drôle. On reconnaît très rapidement le style de l'auteur : de petits paragraphes souvent piquants et amusants. Le portrait de Crab dressé dans ces pages est très agréable à découvrir et je peine à imaginer quelle est l'apparence de ce bonhomme si particulier. D'après le titre, je m'attendais à lire les aventures d'un crabe mais non, Crab se rapproche plutôt d'un humain farfelu aux réflexions tordues mais (paradoxalement) pas toujours dénuées de logique. Je ne suis pas tout à fait d'accord avec l'appellation "Roman" estampillée sur le livre, à vrai dire je ne sais pas vraiment dans quelle catégorie classer ce livre qui ne ressemble pour moi à aucun autre mais qui a le mérite de changer de ce que j'ai l'habitude de lire. Il serait peut-être à rapprocher un peu des pensées de Desproges pourtant ce n'est pas spécialement un livre humoristique... Non, vraiment, ce livre est comme Crab : inclassable... S'agissant de Chevillard, on ne peut rien promettre !Article complet sur Art Souilleurs.

Artsouilleurs
15/01/10
 

Ce court livre de 1993, le cinquième roman d’Eric Chevillard, écrit en fragments, souvent illogiques, se trouve au croisement des histoires pour enfants, de la poésie, de l’absurdité, de Bouvard et Pécuchet, du grand éclat de rire. Créature improbable, Crab, le héros de ce livre, est un être idiot, fantasque et féerique. Il est décalé, gêné de son corps, il se contredit, - un véritable être humain en somme -, même s’il se mélange souvent au règne animal. Lire Chevillard est un remède sûr au désespoir de la vie ordinaire.Choisir une citation est tâche difficile, et tellement facile… Toutes les phrases du livre méritent des étoiles.«Crab se serait bien passé de cette langue en cire. Comment voulez-vous vivre avec une langue en cire ? Il doit faire sans cesse attention à ce qu’il mange. Ainsi, pas de boissons chaudes pour Crab, pas de tisanes, pas de café. Et pourtant la question de l’alimentation n’est pas la plus préoccupante – pas de viandes fumantes non plus, bien évidemment, ni de gratinées, des mets simples servis frais (légumes, fruits), crémeux ou pâteux de préférence (fromages mous, flans), mais Crab trouve à se nourrir -, sa principale inquiétude concerne le durcissement inéluctable de sa langue. Afin de le ralentir, Crab est obligé de parler continuellement, quitte à ne rien dire d’intéressant – et comment tiendrait-il sans répit son auditoire suspendu à ses lèvres ? Il y a inévitablement des moments creux dans son discours, des baisses de rythme, de fâcheuses répétitions. Si Crab était enfin libéré de cette contrainte, il pourrait enfin n’intervenir qu’à bon escient, on mesurerait mieux l’importance de ses rares paroles, ses observations judicieuses seraient réputées telles, son avis ferait autorité. Seulement, il ne faut pas y compter. Que Crab se taise et sa langue aussitôt se figera définitivement dans sa bouche. Il parle donc, il dit n’importe quoi, une chose et son contraire, que l’éléphant devrait se vêtir de daim, et on s’imagine qu’il délire, tandis qu’il lutte contre la mort.»

MarianneL
19/08/13
 

Ce livre n'est pas un roman tel qu'on l'entend habituellement avec un début un développement et une fin. C'est plutôt une suite de petites histoires, d'anecdotes plus ou moins longues, des sortes de mini-nouvelles -voire très mini- avec le même personnage principal presqu'unique, mais qui en fait n'est jamais le même, ou alors le même mais qui aurait vécu plusieurs vies, parfois ressemblantes parfois totalement opposées, vides, longues, mornes, vives, sanglantes, sexuées ou vierges de tout rapport, crues, violentes, totalement creuses, insipides, inintéressantes pour quiconque même pour Crab soi-même !Tout n'y est pas de même intérêt : des longueurs, des paragraphes plus plats, moins cinglants, mais au détour d'un passage plus calme, on lit des aphorismes ou des phrases qui valent un arrêt de réflexionHumour absurde, j'adore ! Mais il n'y a pas que cela dans ce bouquin. C'est un exercice de style. Eric Chevillard s'essaie à faire de belles phrases chiadées, à jouer sur les mots et les expressions et avec eux. Il écrit, se lit, se relit, réécrit, s'écoute écrire et le résultat est là, réussi. Il a du talent, une patte évidente pour tenir son lecteur jusqu'au bout de son raisonnement aussi absurde ou décalé soit-il. Et il ne faut rien passer trop vite sous peine de rater un passage à retenir, une formule, une phrase, un paragraphe, un assemblage de 2 ou 3 mots. Parfois drôles, absurdes, "surréalistes", parfois poétiquesUn texte plus qu'une histoire. Édité chez Minuit. Normal ! Yv

Lyvres
26/01/13
 

Format

  • Hauteur : 18.10 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.10 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie