La notion de sacre ; apercu critique

LLOANCY, ROBERT

livre la notion de sacre ; apercu critique
EDITEUR : L'HARMATTAN
DATE DE PARUTION : 17/09/08
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : Sur commande, livré sous 13 à 15 jours ouvrés
à partir de
18,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Entre " fait et foi ", le sacré doit-il demeurer enclos dans sa sacralité ou peut-il accéder à un point de vue analytique ? dans l'histoire de la pensée, le substantif le sacré est d'apparition récente mais sa définition, toujours aussi problématique. Le développement de cette notion s'inscrit en parallèle à celui des sciences humaines. cependant, le sacré ne sort pas indemne d'un examen critique. en particulier, il semble que l'on soit obligé de reconsidérer les fausses évidences de mircea eliade : l'expression homo religiosus, et celle de hiérophanie. elles relèvent d'une idéologie implicite servant d'assise à une prétendue phénoménologie, non d'une rationalité visant à une analyse des faits. Certes le sacré s'incruste dans le religieux mais, en quittant ce socle marmoréen, peut-il se transposer ailleurs, sous peine de déchoir et de perdre ce qui
le constitue comme tel dans l'esprit de ses fidèles ? car la croyance est constitutive de l'essence du sacré. avec l'influence du social, conjuguée à la dimension proprement affective, la croyance détermine la triangulation du sacré par laquelle celui-ci est circonscrit. Le sacré est-il autre chose qu'un reflet objectivé d'une croyance, prise au sein d'une société donnée, en accord avec une affectivité ? apparu avec les sciences humaines, le sacré a vu son influence décliner dans les considérants de ces mêmes sciences. a mesure qu'on s'avance dans la modernité son poids s'amenuise. cette décadence est particulièrement perceptible dans le structuralisme. peut-on rendre raison de cette disgrâce ? tout bien considéré, le sacré ne serait-il qu'une sécrétion idéologique de cet occident impérieux et dominateur se lançant à la conquête du monde ?.
0 personne en parle

Format

  • Poids : 0.35 kg