Nuit de l'infamie. une confession (la)

COX, MICHAEL

livre nuit de l'infamie. une confession (la)
EDITEUR : SEUIL
DATE DE PARUTION : 01/03/07
LES NOTES :

à partir de
22,30 €

SYNOPSIS :

" après avoir tué l'homme aux cheveux roux, je suis allé chez quinn m'offrir un souper d'huîtres... " ainsi débute l'extraordinaire confession d'edward glyver, fin lettré, bibliophile averti, grand fumeur d'opium et assassin à ses heures. par une nuit brumeuse d'octobre 1854, près du strand, à londres, il vient de tuer froidement un inconnu. cet acte est la répétition générale du meurtre projeté de celui qu'il appelle son " ennemi ". edward glyver se sent promis depuis toujours à un grand destin. or une découverte fortuite le persuade qu'il a raison. un grand destin l'attend, assorti d'une influence et d'une richesse immenses. et la vie qu'il a menée jusqu'ici n'est qu'un mensonge, à commencer par le nom qu'il porte. désormais il ne doit reculer devant rien pour recouvrer son identité véritable et l'héritage
dont il a été spolié à sa naissance. désormais le meurtre et la duplicité, l'amour, la trahison et la vengeance vont jalonner la route qui le conduit - qui nous conduit - de londres, la plus grande ville de l'époque, avec sa splendeur et sa misère, jusqu'à evenwood, la plus sublime, la plus enchanteresse des demeures d'angleterre. mais, à chaque pas, un autre le précède et l'entraîne irrésistiblement: phoebus daunt, son ennemi mortel. la nuit de l'infamie reflète une formidable fascination pour l'ère victorienne et ses grands maîtres. ce livre se rattache aux conventions du roman victorien à suspense, avec son intrigue à rebondissements et à sensations fortes. il rend hommage au pouvoir de la narration et tient le lecteur en haleine de l'étonnante première ligne à la dernière révélation.
2 personnes en parlent

Ce roman, à la fois roman historique et thriller, nous offre une plongée palpitante dans l’Angleterre victorienne et Michael Cox ne déshonore pas son célèbre prédécesseur, Charles Dickens .

Ce roman me fait penser au grands romans feuilletons du 19ème siècle qui paraissaient sur plusieurs semaines dans les journaux. Cela en a l'aspect et le goût. Cependant, l'auteur en détourne un peu les codes et la fin en est, à ce titre, une bonne illustration. Donc, un roman hommage au 19ème siècle parsemé de quelques touches modernes. Si vous aimez ce genre, n'hésitez pas, vous vous régalerez.

Asiled
25/10/10
 

Format

  • Hauteur : 22.00 cm
  • Largeur : 14.50 cm
  • Poids : 0.69 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition