La nuit de valognes

SCHMITT, ERIC-EMMANUEL

livre la nuit de valognes
EDITEUR : MAGNARD
DATE DE PARUTION : 18/05/04
LES NOTES :

à partir de
5,20 €

SYNOPSIS :

Par une nuit orageuse, quatre femmes se retrouvent dans le château de La duchesse de Vaubricourt. Don Juan, qui les a bafouées autrefois, sera jugé et devra réparer ses torts en épousant Angélique, filleule de la duchesse. À la surprise générale, le séducteur mythique accepte ! Éric-Emmanuel Schmitt revisite le célèbre mythe de Don Juan. Reprenant d'anciens traits empruntés à d'autres
auteurs, en particulier à Molière, il donne à voir un processus de réécriture et projette son héros dans une situation nouvelle qui renvoie à une quête de spiritualité moderne. Il sera intéressant d'étudier, dans cette pièce, l'argumentation à travers les scènes de procès ainsi que les moyens dramaturgiques que l'auteur utilise pour faire surgir de nouvelles significations.
3 personnes en parlent

Quatre femmes se retrouvent au château de la duchesse de Vaubricourt sans comprendre pourquoi elles ont été "convoquées" ici dans ce lieu quasi à l'abandon. Quand la duchesse parait, elle leur fait découvrir leur point commun : elles ont toutes été les victimes du séducteur Don Juan, et c'est cette nuit qu'elle vont se livrer à son procès afin qu'il épouse sa dernière victime, la nièce de la duchesse.Mais Don Juan leur réserve quelques surprises !Une adaptation très humoristique et très moderne de la pièce de Molière que j'ai vraiment trouvée fascinante !

saomalgar
27/08/15
 

Lu en première pour le BAC de Français, je n'avais pas eu le temps de vous offrir une chronique de ce livre ; je profite donc d'un petit challenge pour le relire et vous donnez la dites chronique. Tout le monde connait Don Juan - enfin j'espère pour vous - celui de Molière ou de Tirso de Molina. De nombreux auteurs se sont essayés à remanier ce grand mythe du tombeur de ses dames. Ici, Eric-Emmanuel Schmitt nous dresse un portrait beaucoup plus humain de Don Juan car pour une fois, Don Juan tombe amoureux, oui oui, amoureux ! Et pas de n'importe qui, d'un homme ! Quel chamboulement du mythe n'est-ce-pas ? De plus, dans cette pièce de théâtre, quatre de ses victimes décident de faire son procès, la prison ou le mariage mais la belle promise ne veut pas de Don Juan si celui-ci ne l'aime pas - que de mélimélo alors qu'elle le souhaite plus que tout ! Vous vous doutez bien que tout ne va pas aller tout droit... J'ai trouvé ce remaniement du mythe vraiment très réaliste, Don Juan en vrai homme, avec ses tracas quotidiens, ses remords sur certaines choses ; ça change de celui de Molière ! Le procès de Don Juan est lui aussi très réaliste quoiqu'un peu utopique sur les bords, la jeune femme qui doit épouser Don Juan en demande un peu trop, il a changé certes mais quand même, lui demander son amour faut pas pousser ... Les personnages sont peu attachants sauf Sganarelle qui est assez amusant mais qui est aussi assez invraisemblable dans la façon dont il parle à son maître, à cette époque un valet ne se prenait pas pour la conscience de son maître comme il le dit lui-même ! Don Juan est assez brisé dans ce livre et j'ai parfois eu un peu de peine pour lui, perdre l'amour de cette façon ce doit vraiment être terrible ! Les quatre victimes improvisées en jurée m'ont parfois fait beaucoup rire quand elles se lancent des blâmes à tord et à travers à celles qui essayent d'attirer l'attention de Don Juan.. L'écriture d'Eric-Emmanuel Schmitt est, comme dans ses autres livres, très simple et très agréable à lire. J'aime beaucoup l'humour un peu décalé de cet auteur et sa façon de manier les mots. Un livre à lire assurément ! Dommage que je ne sois pas passé dessus au BAC oral de français, je me serais bien amusé ! ;) Appelez moi, Love ... Love-of-book :P

Loveofbook
31/10/14
 

Ce n'est pas cette édition que j'ai lu mais celle avec Le visiteur, Le Bâillon et l'école du diable. Et globalement j'ai beaucoup aimé ce recueil. J'ai été emporté, chacune à leur façon, par ses petits morceaux de littérature. E.E Schmitt remonte dans mon estime car les derniers romans que j'avais lu étaient trop courts et pas assez élaborés. Là, c'est court mais c'est suffisant. Il n'aurais pas fallu faire plus long. J'ai souri dans la première et quatrième. J'ai eu de la tristesse et un peu d'incompréhension dans la deuxième. Et que de la tristesse dans la troisième. Bref, ce fut un bon moment et je remercierais celui qui me l'a prêté.

searchxme
03/03/12
 

Format

  • Hauteur : 18.00 cm
  • Largeur : 13.00 cm
  • Poids : 0.14 kg