La nuit et le moment ; le hasard du coin du feu

CREBILLON, CLAUDE PROSPER JOLYOT DE

livre la nuit et le moment ; le hasard du coin du feu
EDITEUR : FLAMMARION
DATE DE PARUTION : 02/02/96
LES NOTES :

à partir de
5,90 €

SYNOPSIS :

Célie. -vous ne voulez donc pas me dire que nous m'aimez, que vous m'aimerez toujours ? le duc. - en vérité ! j'ai peine à concevoir comment, avec autant d'esprit que vous en avez, on peut tenir à ce point à de pareilles misères. célie. - en effet ! j'ai le plus grand tort du monde ! je me donne même le dernier des ridicules, d'exiger d'un homme, qui exige tout de moi, qu'il me dise qu'il m'aime ! le duc. - oui, vous vous en donnez un ; puisque à cet égard le doute ne vous est pas permis. Célie. -que de mots pour un, et qui ne le valent pas ! le lecteur remarquera, s'il lui plaît, que pendant ce dialogue, monsieur de clerval n'a pas
un moment suspendu ce qui l'occupait ; et que célie, (. ) dans l'instant qu'elle a recommencé à parler, a cessé toute résistance : et ne sachant même la physique que médiocrement, on n'aura pas de peine à concevoir que sa fierté ne peut qu'en être considérablement altérée ; monsieur le duc, surtout n'ayant pas un seul instant perdu son objet de vue. Célie avec plus de désir que de pouvoir se fâcher beaucoup. -monsieur. je vois bien quelle est votre intention. mais je vous avertis, si vous n'aimez pas les statues, que vous en trouverez une. le duc du plus grand sérieux. - qu'à cela ne tienne ; cette menace ne m'effraye pas ; .
1 personne en parle

La nuit et le moment (5 étoiles): un coup de cœur! Il s'agit d'un dialogue à deux voix (entre une femme, Cidalise, et un homme, Clitandre) composé à la fois d'une séduction et de récits de séductions passées. Le libertin Clitandre, qui semble fort habile dans ce premier art, l'est tout autant dans celui de narrer. Persuasif, pressant et délicat, respectueux et impertinent, cet amant a décidément tous les tons pour plaire, et la faiblesse de Cidalise se comprend aisément. Bien plus qu'un savoir-faire (même s'il ne semble pas en manquer non plus d'après les impressions de ses amantes), il possède un savoir-parler absolument délicieux et irrésistible.Crébillon déploie non seulement un style théâtral et libertin auquel je suis particulièrement sensible, mais aussi une certaine ironie vis-à-vis de sa propre œuvre dans ses didascalies. Bref, un véritable régal stylistique!Le hasard du coin du feu (4,5 étoiles): à nouveau un dialogue, mais qui se déroule à trois voix pendant une petite partie. La discussion commence d'abord principalement sur des ragots, puis se dirige vers les confidences et les expériences personnelles, ce qui donne lieu à des "débats" sur l'amour, les goûts ou l'attitude des amants. Ceux-ci, presque autant menés par Crébillon dans ses didascalies que par ses personnages, m'ont beaucoup intéressée. Le style de cet auteur, bien que moins galant que dans La nuit et le moment, m'a encore une fois ravie et subjuguée! Je n'en conseillerais pas la lecture à tous: il y a beaucoup de non-dits et de subtilités qui pourraient en agacer certains tandis qu'elles me fascinent, mais pour les amateurs du style précieux ou des belles écritures tout simplement, c'est un auteur à découvrir!

AmandineMM
17/02/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.18 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition