La nuit interdite

SERFATY-T

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 05/09/07
LES NOTES :

à partir de
7,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Une nuit sans fin. Un homme hanté par le souvenir de sa femme et de son enfant sauvagement assassinés. Et par l'image, obsédante, d'un visage qui disparaît inexorablement de sa mémoire, celui de l'assassin. Bientôt, il n'en restera plus rien. Sauf si l'on empêche cet homme, le seul témoin du drame, de sombrer dans un sommeil aussi profond que l'oubli, aussi
dangereux que la mort qui le guette. Car la proie, désormais, c'est lui. Thierry Serfaty s'est inspiré de ses connaissances de chercheur et de médecin pour s'imposer magistralement avec ses précédents romans, Le Sang des sirènes (prix Polar) et Le Gène de la révolte. Avec ce nouveau thriller, il nous plonge dans l'univers inquiétant de la psychiatrie.
2 personnes en parlent

Le petit monde du thriller s'avère généralement basique. Un schéma récurrent meurtre(s) avéré(s) - enquête chiadée – arrestation musclée qui pourrait lasser sensiblement à la longue.Serfaty explose les codes en faisant du sommeil son principal vecteur d'investigation. Osé d'évoquer un sujet qui pourrait bien titiller son lectorat d'un peu trop près...Laurent Strelli est un artiste de renom frôlant sévèrement l'autisme. Il n'aime rien moins que se retrouver dans sa bulle en faisant fi du monde qui l'entoure, sa moitié et sa gamine exceptées. Régulièrement visité par son amie l'insomnie, il suit régulièrement une thérapie du sommeil histoire de retrouver un semblant de normalité au saut du lit, fin prêt pour acceuillir l'ami Ricorée. Fatalitas, c'est l'ami-sère qui s'invitera à sa table en le rendant témoin du meurtre des deux femmes de sa vie.Retenu brillamment pour chanter avec la Moreau « j'ai la mémoire qui flanche « , c'est en bannissant totalement le mot sommeil de son vocabulaire que ce témoin gênant pourrait recouvrer la mémoire pour finalement mettre un nom sur ce visage assassin qui lui échappe un peu plus au fil des heures. Un témoin devenu à son tour la cible de vils fripons en mal de forfaiture, c'est pas facile facile tous les jours et je vous parle même pas de ses nuits blanches même pas à Seattle...Serfaty joue à fond la carte du thriller scientifique et le fait parfaitement. Original et incroyablement travaillé, le sujet détonne et étonne.Il décortique jusqu'à l'os les troubles du sommeil en insistant bien sur l'importance vitale du fameux sommeil paradoxal mais considérant que le mieux est l'ennemi du bien, j'avoue avoir assez vite décroché, noyé sous un flot d'informations souvent bien trop pointu pour que je puisse y trouver un intérêt durable. De fait, c'est une somnolence légère mais fidèle qui m'accompagna tout au long de ce roman paradoxalement bien écrit, rythmé et charpenté.Un bouquin qui devrait facilement trouver des admirateurs enthousiastes beaucoup plus enclins à verser dans la démonstration scientifique à tout crin que je ne le suis.

TurnThePage
16/08/14
 

Un homme qui rentre dans une fondation du trouble du sommeil où sa femme travaille et qui se retrouve en proie lors d'une séance au pire des cauchemars : il voit sa femme et sa fille se faire tuer. Une poursuite contre la montre s'engage car s'il s'endort le visage du meurtrier s'effacera de sa mémoire et de plus il plonge dans un profond mutisme.Je n'ai pas aimé du tout, j'avais l'impression que moi non plus je ne pourrai plus dormir.

bbpoussy
15/02/12
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.23 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition