La nuit qui ne finit pas

CHRISTIE, AGATHA

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/09/88
LES NOTES :

à partir de
5,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le « Champ du gitan »... Michael avait tout de suite aimé la beauté sauvage de cette propriété. C'était décidé : sur les ruines de l'ancien manoir, il construirait sa maison. Une maison de rêve, bien entendu. Et il s'y retirerait, loin de tout, avec Ellie. Mais le « Champ du gitan » avait mauvaise réputation
et la lande était maudite. On racontait que les romanichels lui avaient jeté un sort, que d'étranges accidents s'y produisaient... Pourtant, Michael n'était pas superstitieux, lui. Les menaces de la vieille bohémienne ne lui faisaient pas peur. Personne ne croit plus à ces choses-lâ, de nos jours...
3 personnes en parlent

Michaël est pauvre, il vient d’avoir un coup de foudre pour une propriété maudite en Angleterre baptisée le "Champ du Gitan" et d’y rencontrer Ellie, une jeune américaine très riche.Evidemment, comme dans tout conte de fées, ils se marièrent et vécurent très heureux … enfin, tout est relatif dans la durée.Michaël ne supporte pas la famille d’Ellie composée d’une belle-mère et d’oncles qui son en réalité des notaires et encore moins la très belle Greta qu’il soupçonne de trop influencer Ellie.Quant à sa splendide demeure, une vieille bohémienne le menace lui et sa femme du pire en ce qui concerne la maison et le terrain : "Parce que si vous approchez du "Champ du Gitan", vous y rencontrerez le chagrin et peut-être même la mort. Je vois qu’un malheur vous menace. Croyez-moi, oubliez vite cet endroit.", et Michaël a tendance à croire à toutes ces superstitions : "Je crois à bien des bizarreries. Je suis très averti sur le mal. N’avez-vous jamais remarqué que j’étais moi-même un peu possédé par le mal ? Cela me donne le pouvoir de le reconnaître lorsqu’il se trouve près de moi, même si je ne devine pas exactement où il loge … Je veux que cette maison que j’ai construite soit purgée du mal. C’est important pour moi !"."On ne prend conscience des moments importants dans la vie que lorsqu’il est trop tard.", et bien évidemment, ce qui devait arriver arrivât.Ici, point d’Hercule Poirot ou de Miss Marple, l’histoire est racontée par un narrateur, Michaël, et donc point de déductions ou de théories tirées par les cheveux.Au lecteur de se faire sa propre opinion et s’il est malin, de découvrir la vérité.Pour un lecteur attentif et ayant surtout lu une autre œuvre bien précise d’Agatha Christie, la puce pourra être mise rapidement à son oreille quant au dénouement de l’intrigue, ce qui fit mon cas.Il reste que comme d’ordinaire, c’est admirablement ficelé et qu’il faut bien faire attention à chaque phrase prononcée par les personnages, même le plus insignifiant.Ce roman policier plutôt méconnu d’Agatha Christie fait partie des œuvres qui sont à part, tout d’abord car il ne met pas en avant un(e) détective récurrent(e), et également par rapport à l’astuce finale."La nuit qui ne finit pas" mérite d’être lu avec attention et plus connu qu’il ne l’est, permettant de faire une pause avec les détectives récurrents d’Agatha Christie dont le style est toujours aussi percutant et follement anglais.

MissG
19/09/13
 

La belle surprise que voilà ! J'ai été complètement bluffée par cette nouvelle histoire d'Agatha Christie ! D'une part parce que je m'attendais à une enquête classique, ce qui n'est pas le cas, et d'autre part parce que le récit est tout bonnement génial et inattendu ! En fait l'histoire démarre tout à fait normalement. Le narrateur, Michael, un homme séduisant et avide d'aventures, qui passe de petits boulots en petits boulots depuis toujours, tombe éperdument amoureux d'Ellie, jeune femme issue d'un milieu aisé. Ils vont vivre une histoire magnifique, le genre d'aventure romantique à laquelle Michael a rêvé toute sa vie... Tout commence et s'achève au coeur du Champ du Gitan, cette étrange propriété à laquelle les deux amoureux succombent et où ils décident, malgré les superstitions locales, de faire bâtir la maison de leurs rêves. Et puis... Et puis... Ce serait dommage de spoiler parce que les 150 pages valent vraiment le détour, et que le plaisir de la découverte serait gâché, tout simplement. Loin des enquêtes habituelles qui mettent en scène un détective hors du commun, La Nuit qui ne finit pas est un récit surprenant livré exclusivement du point de vue du narateur, et qui distille révélation sur révélation en levant peu à peu le voile sur les ramifications d'une implacable machination. Le lecteur se fait embobiner comme un bleu et il en redemande ! La fin m'a scotchée et donne tout son sens au titre de ce roman dont je n'avais jamais entendu parler, et qui pourtant restera l'un de mes préférés d'Agatha Christie !

un flyer
24/04/12

Sans doute l'un des meilleurs livres de Christie et curieusement pas l'un des plus connus. C'est vrai que l'on ne rencontre aucun des personnages récurrents de ses séries. Pourtant ce livre est .... je ne sais pas.... un peu magique. Une fois que l'on est dedans on le lit d'une traite toujours avec le point de vue de Michael qui raconte l'histoire. J'avoue que la fin m'a totalement bluffée.Bref à un livre à absolument lire si ce n'est déjà fait. Superbe et formidable !!!

Lithodora
20/11/10
 

Format

  • Hauteur : 11.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.14 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : JOCELYNE WAROLIN

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition