La parure

MAUPASSANT, GUY DE

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 01/02/95
LES NOTES :

à partir de
1,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Maupassant La Parure Voici trois nouvelles exemplaires par le souci du détail vrai, la rigueur de la construction, la maîtrise du récit, l'art de la chute. « La Parure » dépeint avec alacrité le menu peuple des bureaux. « Sur l'eau » évoque la vie nocturne d'une rivière, ses bruissements mystérieux, sa faune secrète, ses maléfices, ses drames. « La Légende du Mont Saint-Michel » nous transporte
au coeur du folklore normand où la roublardise paysanne fait bon ménage avec le goût du merveilleux. Une même ironie, tantôt enjouée tantôt cruelle, sous-tend ces trois textes. Elle illustre la profonde acuité d'une oeuvre qui, de Boule de Suif au Horla, n'a cessé de mettre au jour avec une égale curiosité les ressorts inattendus de la mécanique humaine. Présentation et notes de Gilles Ernst.
2 personnes en parlent

J’ai découvert Maupassant au collège dans le cadre des lectures obligatoires de mon cursus dont faisait partie La Parure. A cette époque, la nouvelle m’avait laissé un sentiment plutôt négatif. J’ai donc décidé de la relire pour confirmer ou infirmer mon jugement d’adolescente. Très courte, cette nouvelle met en scène les époux Loisel. Si monsieur est un simple commis du ministère de l’instruction publique, madame, quant à elle, rêve de « toutes les délicatesses » et de « tous les luxes » que sa condition modeste lui refuse. Envieuse et vaniteuse, Mathilde Loisel voit enfin une occasion de briller en société lorsqu’elle est invitée avec son époux à une soirée à l’hôtel du ministère. Mais un tel évènement exige bien entendu une toilette spéciale, pouvant rivaliser avec celles des grandes dames. Or, si son mari consent à lui acheter une robe, elle devra tout de même emprunter des bijoux à une camarade de couvent. Mais que faire lorsque la rivière de diamants choisie par la jeune femme est perdue ?Finalement, ma première impression s’est en partie confirmée. La Parure est l’oeuvre de Maupassant que j’apprécie le moins même si ma critique est aujourd’hui plus tempérée et nuancée. La plume de l’auteur est remarquable. Son écriture est fluide et rythmée. Dans un style imagé mais pourtant simple, il transporte sans difficultés le lecteur dans le quotidien de ce couple de la classe moyenne. Mon problème est plus en rapport avec la personnalité des personnages. Mathilde est envieuse et vaniteuse, presque aigrie à rêver d’élégances et de richesses qu’elle ne possèdera jamais. Cela causera sa perte et celle de son mari qui apparait bien terne comparé aux rêves de grandeur de sa femme. Cependant, la perte de la rivière de diamants et le dénouement final dénoncent l’absurdité du comportement de Mathilde, et indirectement de son époux. Finalement, on ne peut s’empêcher de prendre le couple en pitié malgré ses défauts. Maupassant nous livre ici une critique cruelle de la vanité, de l’envie mais aussi de la dissimulation. J'aurais aimé que la personnalité des personnages soit davantage fouillée et que l'histoire développe mieux les années qui suivent la perte de la rivière et le quotidien des époux. Mais alors, la nouvelle aurait peut-être perdu son ton percutant et la scène finale aurait sans doute était moins spectaculaire et absurde. Sauf à l’acheter en version ebook, La Parure est généralement suivie d’autres nouvelles écrites par Maupassant, alors surtout ne boudez pas votre plaisir. N'hésitez pas à venir nous rendre une petite visite sur notre blog : http://drunkennessbooks.blogspot.fr

ManonMarie
24/07/14
 

En une dizaine de pages seulement, Maupassant pourrait raconter les désastres de la crise financière d'aujourd'hui et ses sinistres cortèges de surendettement. Chapeau bas Monsieur Maupassant ! Une écriture ciselée, polie pour décrire la pitoyable mésaventure d'un couple dont la vie va tragiquement basculer pour... un collier... Mais je ne vous en dis pas plus, je vous laisse le plaisir de découvrir la fin (comme je vous envie déjà!). Ce texte est à lire et à relire sans cesse qui peint l'absurde, la soif du paraître, l'envie... les faiblesses de la nature humaine quoi ! N'ayez pas peur de lire Maupassant, ça se lit comme du p'tit lait... aigre et amer...

alaiseblaise
23/05/11
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.07 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition