La petite bijou

MODIANO, PATRICK

EDITEUR : GALLIMARD
DATE DE PARUTION : 13/11/02
LES NOTES :

à partir de
5,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

« "Quand j'avais sept ans, on m'appelait la Petite Bijou." Il a souri. Il trouvait certainement cela charmant et tendre pour une petite fille. Lui aussi, j'en étais sûre, sa maman lui avait donné
un surnom qu'elle lui murmurait à l'oreille, le soir, avant de l'embrasser. Patoche. Pinky. Poulou. "Ce n'est pas ce que vous croyez, lui ai-je dit. Moi, c'était mon nom d'artiste." »
2 personnes en parlent

Oh surprise le « je » est une narratrice !Cela faisait quelques temps que je n’avais pas lu ou relu un Modiano et tout de je me suis retrouvé en pays connu. Paris ses rues et son métro… ceux qui connaissent Paris doivent encore plus flâner avec les personnages de Modiano.La forme est toujours la même des chapitres assez courts qui nous entraînent dans le sillage mental et physique. A chaque fois on reprend un fil de l’histoire et on essai de rembobiner la pelote.« La petit bijou » n’est plus, elle a été refoulée au fond de la jeune fille. Elle a engrangé les non-dits et l’absence.Essayer de se construire après un abandon, se croire orpheline et prendre conscience que l’on ne l’est pas. Accepter de sa mère n’a jamais été mère. La narratrice qui croyait s’être forgé une carapace voit ses sentiments mise à nu. Elle est un être en souffrance et elle va s’effondrer mais heureusement elle découvre qu’elle n’est pas seule.On retrouve les thèmes chers à Patrick Modiano : la faute des parents et les conséquences sur les enfants. Qui est le père ? les sous entendus le laisse deviner.Les souvenirs qui refont surface tels des bulles de savon et qui explosent en pleine face. [...] http://ramettes.canalblog

ramettes
28/11/14
 

Thérèse, une jeune fille de 19 ans croise dans le métro une femme qu'elle reconnaît comme étant sa mère. Celle ci l'a abandonnée il y a bon nombre d'années en la confiant à une amie et alors qu'elle est censée être morte au Maroc, la voici qui réapparaît à Paris....La jeune fille la suit sans oser l'aborder. Au fil de cette poursuite les questions et les souvenirs enfouis refont surface entraînant Thérèse dans une dépression profonde.Ce court roman m'a laissé une impression mitigée: j'ai apprécié l'écriture mais certains détails du récit m'ont paru peu convaincants. L'apparition de la pharmacienne dans la vie de la jeune fille comme une bonne fée est totalement invraisemblable et la famille pour laquelle Thérèse fait du baby- sitting n'est guère plus crédible. Pour terminer, la fin m'a laissée pantoise: je l'ai trouvée bâclée et ridicule. molly_moon

un flyer
04/03/14

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition