La petite fadette

SAND, GEORGE

livre la petite fadette
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 22/05/73
LES NOTES :

à partir de
3,60 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

George Sand La Petite Fadette Dans le pays, on l'appelait la petite Fadette, car elle avait la taille d'un farfadet et les pouvoirs d'une fée. Comme sa grand-mère, elle guérissait les hommes et les animaux. Landry, l'un des jumeaux de la ferme voisine, tombe amoureux d'elle. Mais l'amour d'une sorcière est mal vu dans cette famille, et il rend malade de jalousie Sylvinet, l'autre «besson». Après La Mare au diable et François le Champi, c'est
le troisième roman champêtre de George Sand. Elle y exprime tout ce que la vie lui a appris. L'apparence des êtres ne compte pas, il faut percer l'écorce. La richesse des filles ne fait pas leur bonheur et l'amour est difficile à construire. Son désir inassouvi est là, aussi, d'un amour qui durerait toujours. La Petite Fadette illustre le grand dessein de George Sand : enseigner le respect de Dieu, de la nature, de la sagesse, de l'amour.
3 personnes en parlent

J'avais beaucoup apprécié La mare au diable de George Sand, du coup, c'est réellement sans appréhension que je me suis lancée dans La petite Fadette, d'autant plus qu'il fait parti de mon baby-challenge classique et me permet de participer au mois blanc du challenge bookineurs en couleurs de Liyah.C'est vraiment avec plaisir que j'ai retrouvé l'écriture de l'auteure : j'aime cette douceur et cette sorte de "nonchalance" qui nous donnent l'impression de glander dans les prés pendant qu'elle nous raconte son histoire. Personnellement, je me suis vraiment sentie "en paix" en lisant La petite Fadette. Alors, forcément, quand l'histoire se termine, j'en redemanderais bien encore ;)L'histoire de Sylvain et Landry m'a beaucoup touché, d'autant plus que les liens gémellaires ont souvent un côté assez "mystique" : j'ai beaucoup apprécié leur amitié fraternelle et la confiance qu'ils ont l'un dans l'autre. Bon, c'est vrai que j'ai trouvé la réaction de Sylvain un peu disproportionnée par rapport aux évènements mais ça ne m'a pas empêché de trouver son amour pour son frère très touchant.Fadette m'a également beaucoup plu : j'ai vraiment apprécié son caractère de feu et sa capacité à se moquer des qu'en-dira-t-on. Et puis, sa transformation après son retour de la ville m'a beaucoup amusée : c'est un vrai pied-de-nez aux villageois !J'ai beaucoup aimé la façon dont le proverbe "l'habit ne fait pas le moine" à été exploité tout au long de ce livre, tout comme à l'éloge de l'amour éternel. Par contre, j'ai été beaucoup moins sensible à celui de Dieu...La petite Fadette est vraiment un classique à découvrir !

MademoiselleLuna
19/09/13
 

La Petite Fadette est, en trois qualificatifs, un ancien roman de terroir moraliste.La morale est prépondérante et omniprésente (la vilaine devient jolie quand elle se sent aimée, les mal-intentionnés finissent mal et sont toujours démasqués, les bons sentiments triomphent toujours, …) et donne parfois l'impression de lire un roman destiné aux enfants et adolescents afin de leur faire une leçon de vie ; d'autant plus que les adolescents en sont les personnages principaux.L'environnement paysan d'époque, avec ses pratiques et ses croyances fait également pleinement partie de ce livre tout au long de la lecture et permet de s'imprégner particulièrement facilement de l'ambiance générale.L'écriture est quant à elle parfois surprenante par certains mots inconnus ("besson") ou certaines conjugaisons qui peuvent paraître, de prime abord, très hasardeuses mais également par sa simplicité (qui fait à nouveau penser à un livre pour jeunes adultes).On notera, de façon plus générale, le charme qui émane des décors, des personnages, et de leurs sentiments ainsi que l'incroyable fluidité de la lecture (les pages se tournent toute seules et avec beaucoup de plaisir) mais on pourra regretter le manque de sentiments plus évolués ou de réflexions plus poussées. Maylany

Maylany
25/09/11
 

Voici un auteur que je ne connaissais que de nom avant de faire la connaissance du blog Les livres de George Sand et moi. J'ai commencé par regarder le téléfilm sur la vie de George Sand sur France 3 il y a quelques mois, je l'avais bien apprécié ainsi que ma fille de 12 ans qui avait regardé avec moi. Et cela m'a donné envie de découvrir ses écrits, j'ai donc commencé par La petite Fadette. Ce livre m'a fait voyager dans le temps et dans l'espace, je me suis retrouvée en pleine campagne berrichonne au XIXème siècle. J'ai beaucoup aimé la façon d'écrire de cet auteur, les phrases sont très bien tournées, c'est agréable à lire et ce langage un peu vieillot a un certain charme. Au départ c'est l'histoire de deux jumeaux (Landry et Sylvain) et de leur famille, la petite Fadette n'arrivant que plus tard dans l'histoire. J'ai apprécié sa façon de décrire cet amour inconditionnel et fusionnel des jumeaux l'un pour l'autre, la jalousie de Sylvain envers Landry, la rivalité de Sylvain avec l'amour de Landry pour une fille. On découvre également la transformation d'un petit farfadet en une jeune fille très sage et raisonnable, qui va réussir à charmer et à conquérir ceux qui lui étaient opposés au départ et qui s'arrêtaient à son apparence et à l'histoire de sa famille. C'est aussi un livre qui parle beaucoup de nature, de ferveur religieuse, de travail, de morale, de raison, de grands sentiments et d'amour. Je suis contente d'avoir découvert cet auteur à travers ce roman champêtre délicieusement désuet. Sandrine(SD49)

SD49
20/08/10
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.15 kg