La pierre de lune

COLLINS-W

livre la pierre de lune
EDITEUR : EDITIONS DU MASQUE
DATE DE PARUTION : 04/06/03
LES NOTES :

à partir de
0,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

«La Pierre de Lune se vengera!» Mais que veut dire le Brahmane mourant qui lance cet anathème sur la famille Verinderoe Vous le saurez en pénétrant dans le monde à tiroirs de ce roman dont l'héroïne, Rachel, une intrépide jeune fille de 18 ans, partage la vedette avec le Sergent Cuff, un policier de Scotland Yard aux manies surprenantes. et un diamant baptisé
Pierre de Lune. Une enquête dans le plus pur style Collins, que vous vivrez aussi en compagnie du très étrange Gabriel Betteredge et de la non moins excentrique Miss Clack. Le poète T.S. Eliot disait de ce roman de Wilkie Collins qu'il était «le premier, le plus abondant et le meilleur de tout ce que l'Angleterre a produit en matière de roman d'énigme.»
1 personne en parle

Ce diamant, réputé porter malheur depuis qu'il fut dérobé il y a près de 800 ans du front d'une statue représentant le dieu de la lune chez les Hindous, atterrit dans les mains de Franklin Blake, qui doit le remettre à sa cousine Rachel le jour de l'anniversaire de celle-ci. Il sait que ce diamant est surveillé de près par trois Indiens qui tentent de le récupérer. Offert comme il se devait le jour de l'anniversaire, il disparaît le lendemain. S'ensuit alors toute une série d'évènements: enquête, suicide, mensonges, fiançailles rompues et j'en passe. Franklin va tenter de retrouver le fameux diamant et demande à certains témoins des évènements de raconter ce qu'ils ont vu ou entendu en relation directe avec la disparition du diamant maudit. Nous passons donc d'un narrateur à un autre, des personnages très différents comme Betteredge, le majordome, Miss Clack en perpétuelle quête de nouvelles personnes à convertir, le Sergent Cuff et d'autres encore.Malheureusement, je dois dire que je n'ai pas été plus emballée que cela, une lecture agréable mais un peu longuette par moments. Heureusement, certains des narrateurs, tous très différents dans leurs caractères, sont soit exaspérants, soit pourvu d'un humour et d'une personnalité réjouissants. L'intrigue est très bien construite, il y a moins de grosses ficelles que dans La dame en blanc. Et surtout, les personnages sont plus nuancés (sauf peut-être Miss Clack, mais ce genre de personnes est systématiquement caricatural). Pourtant, alors que j'avais dévoré La dame en blanc, The Moonstone fut plus long à lire, et pas tant parce qu'il s'agit d'un pavé. J'ai trouvé qu'il y avait moins de rythme, moins de tension.Une lecture en demi-teinte donc, probablement aussi parce qu'après le coup de coeur de La dame en blanc, j'en attendais un peu trop...

Choupchoup
03/07/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.34 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition