La plage d'ostende

HARPMAN, JACQUELINE

livre la plage d'ostende
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 03/02/93
LES NOTES :

à partir de
6,30 €

SYNOPSIS :

« Dès que je le vis, je sus que Léopold Wiesbek m'appartiendrait. J'avais onze ans, il en avait vingt-cinq... je lus ma vie sur son visage et d'un instant à l'autre, je devins une femme à l'expérience millénaire. » Prise ainsi par une passion que rien n'éteindra, Emilienne devra des années attendre son heure. Talentueux, beau, aimé des femmes, Léopold fait un mariage d'argent pour pouvoir se consacrer à la peinture.
La jeune fille va lentement tisser sa toile, ne reculant devant rien, sacrifiant au passage quelques existences. Des années plus tard, après la mort de son amant, Emilienne désespérée, mais sans remords, demeurera certaine que c'était le prix à payer pour vivre sa passion. Dans ce très beau roman, Jacqueline Harpman tisse d'une façon originale et troublante une trame éternelle. Catherine Rihoit, Marie-Claire.
1 personne en parle

'ai découvert un roman que je ne serais peut-être jamais allée chercher. La 4 ième de couverture parle d'une histoire d'amour. je me suis demandé ce que j'allais faire.J'ai ouvert le livre et je l'ai lu en deux fois. j'ai bien aimé le clein d'oeil de l'auteur lorsqu'elle dit qu'une certaine Jacqueline Harpman aide Blandine à se maquiller, alors qu'elle a créé un personnage si terne.Questions aux petites Belges :Léopold Wiesbeck existe t-il? Même sous un autre nom? Et ce tableau existe t-il?J'ai touvé ce roman riche en thèmes :-La condition féminine à une époque chernière.-Les relations filles/mère.-La stérilité.-Les références littéraires, et artistiques.-Le milieu de la grande Bourgeoisie et du milieu artistique.-La religion.Je vais pas faire un trop long discours pour dire que j'ai aimé et que j'essaierais de lire d'autres livres d'elle. http://ramettes.canalblog

ramettes
15/09/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.17 kg

Dans la même catégorie