La pluie ne change rien au desir

OLMI, VERONIQUE

livre la pluie ne change rien au desir
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 31/10/07
LES NOTES :

à partir de
5,10 €

SYNOPSIS :

Elle entendit la porte de la salle de bains s'ouvrir, releva la tête, il était nu encore, le sexe abandonné, sexe mort de statue, il s'approcha d'elle, elle remarqua qu'il ne se coupait pas les ongles des pieds, des griffes pour son corps protégé, ses poils mélange de sueur de sel et d'acidité, elle se souvenait elle l'avait en elle gravée dans sa mémoire
et à l'empreinte de ses doigts, son odeur d'homme vivant, l'odeur de sa peau dans le travail des heures, sa sueur d'homme depuis le matin avec, dans cet instant, dans cet hôtel, un peu de son goût à elle, un peu de son parfum et de sa peur, sans le savoir déjà leur odeur l'une contre l'autre pour brouiller les pistes de l'habitude et du temps. V. O.
2 personnes en parlent

C'est la première fois que je lis un roman de Véronique Olmi. Une de ses citations m'ayant très intensément interpelée, je ne pouvais pas ne pas m'accorder une pause dans la littérature jeunesse pour me plonger dans son univers et aller à la recherche de ce qu'elle avait à me dire. Un roman adulte, assurément, d'aucun le classerait dans le rayonnage "érotisme". C'est effectivement un hymne au désir et au plaisir féminin mais c'est surtout et avant tout l'histoire d'une femme profondément blessée qui va pouvoir revenir un peu vers elle-même grâce à un homme qu'elle connaît à peine mais qui la regarde, qui l'écoute, et qui la désire, le tout avec respect, lui laissant être qui elle est, avec toutes les répercutions dues à son passé : sa douleur, ses peurs, son sentiment de culpabilité envers ses enfants et un mari touché de paranoïa, son rejet d'elle-même, de celle qu'elle est devenue ; la laissant libre de ce qu'elle donne ou de ce qu'elle prend. le roman est court, vite lu... ce serait sans compter sur ce que l'on trouve entre les lignes [ou alors est-ce moi qui me suis trop attardée après les points...]. J'ai aimé jusqu'à l'écriture de Véronique Olmi, ses phrases courtes, sans verbe... ses phrases parfois très longues, presque sans ponctuation... cela m'a donné l'impression non pas de lire leur histoire, mais d'être au plus près, voir même au sein de la pensée des personnages. Je tiens à remercier Nicolas qui m'a fait découvrir une phrase-clé de ce livre qui était à la portée de ma main sans que je le saisisse. Aujourd'hui, je me le suis approprié et je me suis fait promettre de poursuivre ma découverte de cette auteure.Public : roman pour les adultes.

manureva7
04/03/13
 

La pluie ne change rien au désir Attention, mots très très crus !Une rencontre, un homme, une femme, des êtres qui veulent oublier leurs passés respectifs en ne s’en remettant qu’à leurs corps. Une plongée dans les méandres du plaisir et de la chair, grâce à la belle écriture d’une dramaturge.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.11 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie