La proie pour l'ombre

JAMES, PHYLLIS DOROTHY

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 21/01/87
LES NOTES :

à partir de
6,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

P.D. James La Proie pour l'ombre Cordélia Gray n'a pas froid aux yeux. C'est une qualité utile quand on exerce le métier de détective privée. Lorsque Sir Ronald Callender l'engage pour enquêter sur le suicide de son fils Mark, elle se met bravement à l'ouvrage et débarque à Cambridge, par un beau matin d'été. Promenades sur la Cam, parties échevelées, étudiants enjôleurs et professeurs au charme discret... Pour un peu, Cordélia se laisserait gagner par la douceur des choses. Mais ce qu'elle découvre n'a rien
d'aimable : la haine de classe, la médiocrité et le sadisme rongent cette société en décomposition. Est-ce le mal de vivre qui a poussé Mark Callender à se tuer ? Ou bien quelqu'un l'a-t-il froidement éliminé, maquillant le meurtre en suicide ? La menace est toujours là, comme une présence tapie dans l'ombre, prête à surgir si on l'approche de trop près. Et c'est exactement ce que Cordélia a l'intention de faire. C'est classique, merveilleusement écrit. A ne pas manquer. Monique Lefebvre, Télérama.
1 personne en parle

Ce livre commence avec un suicide, une scène assez froide. D’ailleurs j’ai tout de suite accrochée sur l’écriture et la sorte de détachement de Cordélia (et pourtant malgré tout on sent qu’elle éprouve des trucs). L’histoire n’est pas réellement surprenante, mais elle suit son cours et est hyper agréable à lire (malgré quelques longueurs dans les descriptions). Je pense que Cordélia que j’ai totalement adoré, fait beaucoup dans l’histoire. C’est une femme avec du caractère qui va essayer de résoudre l’enquête et ne se laisse pas faire, elle est maligne, observatrice aussi et j’ai aimé vivre l’histoire à travers elle (même si c’est à la troisième personne).Pour l’intrigue, j’avais deviné quelques trucs mais j’ai beaucoup aimé comment les choses sont expliqués, et par contre je ne m’étais pas attendu à ça pour la fin. Une fin que j’ai beaucoup aimé, qui peut paraître traîne un peu mais qui m’a ravie car on en apprend plus sur Cordélia et sur un autre personnage (qui apparemment est le héros d’autres livres de P.D James).Par contre à part Cordélia et l’autre détective, je n’ai guère aimé les autres personnages. Les élèves de Cambridge m’ont déplu à fond, surtout Hugo, le père de Mark était trop froid, Lunn me foutait les ch’tons et Elizabeth Leaming était trop dur peut-être, trop froide également par moment. J’ai regretté que Bernie soit mort dès le début, j’aurais voulu apprendre à le connaître, j’aime beaucoup comment Cordélia en parle.En bref, un policier sympa qui m’a séduite, et j’ai très très envie de lire l’autre aventure de Cordélia (il n’y en a que deux d’après mes renseignements), ainsi que d’autres livres de l’auteurs.

lasurvolte
23/05/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.13 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition