La promenade des delices

DEAMBROSIS M

EDITEUR : BUCHET CHASTEL
DATE DE PARUTION : 31/12/03
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
5,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Le livre "Je n'ai pas eu que de la malchance dans la vie, je n'ai pas quitté l'Espagne en 1938 avec les autres des Brigades. C'était si triste. Personne ne faisait attention à personne, il y avait un tel désordre. Quand j'ai traversé la frontière, on a tous basculé. J'étais blessée, il ne restait plus rien. Sauf la vie pour ceux qui pouvaient encore y croire. C'est
drôle la vie, quand on regarde en arrière. On ne souvient pas de tout mais, sans aucun doute, ce furent mes plus belles années." La guerre civile en Espagne. Les années de sang... La Promenade des délices est le premier recueil de nouvelles de Mercedes Deambrosis.   L'auteur Mercedes Deambrosis vit à Paris. L'essentiel de ses romans est publié chez Buchet/Chastel.
1 personne en parle

Ces nouvelles sont remarquables ! Mercedes Deambrosis a la plume assassine, elle en veut à son pays d'avoir basculé dans le sang et l'horreur. La faute à qui?.. Pour guérir de cette honte, Mercedes écrit huit nouvelles tranchantes et implacables. Elle écrit la guerre et ces gens ordinaires qui basculent meurtriers, bourreaux ou victimes. Sur un sujet aussi grave, le ton de l'auteur reste léger. A prendre avec du recul. Mais l'heure est solennelle. Telle l'héroïne qui conclue ce recueil dans "Mes plus belles années" : "Parfois on se demandait, nous les femmes, quand cela va-t-il finir? Les hommes, eux, étaient trop occupés à tuer pour penser. On tirait sur les fascistes, sur les Maures, sur les Allemands, puis sur les communistes, les anarchistes de la CNT, à nouveau sur les fascistes, les civils, par erreur peut-être. Il n'y avait plus de civils. Il y avait des femmes armées, des enfants armés, des vieillards armés, tout le monde tuait tout le monde. Fallait juste obéir, entendre un ordre, un bruit, une insulte et se mettre à tirer. A tuer." Radical réglement de compte avec l'Histoire de son pays, "La promenade des délices" nous entraîne vers une ballade qui n'épargne personne. Elle nous parle d'histoires simples, d'histoires tragiques, d'histoires avec un grand H. C'est écrit sans pathos. Et c'est très bien.

Clarabel
23/02/09

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 11.50 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition