La promesse des tenebres

CHATTAM, MAXIME

EDITEUR : ALBIN MICHEL
DATE DE PARUTION : 06/05/09
LES NOTES :

à partir de
9,99 €
nos libraires ont adoré la promesse des tenebres
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

New-York, hiver 2000. La vie de Brady O'Donnel, journaliste indépendant, bascule le jour où il accepte de rencontrer une starlette de films X. Mais la jeune femme se tire une balle en pleine tête devant lui après avoir murmuré d'étranges mots. Brady s'enfuit. Sa femme, Annabel, flic à Brooklyn, se voit confier l'enquête sur ce qui pourrait être un homicide déguisé. Commence alors une course
poursuite vers la vérité, une enquête qui va disséquer l'Homme dans ce qu'il a de plus primitif. Portrait d'un couple confronté à ses démons, plongée dans le milieu du hard et des perversions les plus inattendues, une enquête où crime et sexualité sont indissociablement mêlés (les fans de la Trilogie y trouveront enfin la résolution de l'énigme de la disparition de Brady).
Il est fort ! Très fort !

Maxime Chattam vous mène une fois de plus là où il veut, comme il veut.
Après vous avoir bien promené, il vous plaque face à l'horreur. Impossible de se défaire de cet univers glauque, sombre, presque poisseux.
Esprits torturés, déviants de toutes sortes, l'âme humaine est bien sombre sous sa plume.

A noter que les fans de la Trilogie du Mal trouveront des indices sur la disparition de Brady, mari d'Annabel O'Donnel, l'officier de police apparu dans In Tenebris.

olivier (cambrai)
Il est fort ! Très fort !

Maxime Chattam vous mène une fois de plus là où il veut, comme il veut.
Après vous avoir bien promené, il vous plaque face à l'horreur. Impossible de se défaire de cet univers glauque, sombre, presque poisseux.
Esprits torturés, déviants de toutes sortes, l'âme humaine est bien sombre sous sa plume.

A noter que les fans de la Trilogie du Mal trouveront des indices sur la disparition de Brady, mari d'Annabel O'Donnel, l'officier de police apparu dans In Tenebris.
Olivier ,
Librairie
(Cambrai)
2 personnes en parlent

Mon premier roman de cet auteur. Je n'ai pas été déçue du voyage!Brady est un personnage auquel je ne me suis pas attachée. Son désir d'aller toujours plus loin dans ses recherches au péril de sa vie, de tout cacher à sa femme et surtout dès le départ de prendre la fuite après le suicide de Rubis. Oui, je sais, s'il n'avait pas pris ses jambes à son cou, l'histoire n'aurait pas existé, mais il est trop cruche, pas assez réfléchi, par moments je me suis dit non mais là il fait du grand n'importe quoi! Quel boulet!Le milieu de l'industrie pornographique dérange, cela nous glisse dans une ambiance malsaine qui met fort mal à l'aise. Mais d'après ce que j'ai cru comprendre, c'est la signature de l'auteur de pousser le glauque et le pervers à son summum.On explore également les sous-sols de la ville de New-York avec le peuple taupe qui est vraiment parfaitement décrit : on s'y croirait.On découvre beaucoup de personnages fort peu sympathiques aux allures plus horribles les uns que les autres et aux convictions ignobles.Je trouve que l'on atteint un seuil du gore vraiment très haut.Il s'agit d'un très bon thriller mais le trafic à base de sexe hardcore ce n'est pas pour moi, par contre cela fait réfléchir sur les fantasmes des hommes car oui ce genre de films où les filles sont battues, violées voire même tuées existent ce qui signifie que des gens veulent voir ces images...

bookworm02
28/11/12
 

Dans In Tenebris, Joshua Brolin partait à New-York et faisait la connaissance d'Annabel, flic new-yorkaise marquée par la disparition subite de son mari. Malgré deux livres, l'auteur ne nous a jamais dit ce qu'il arrivé à Brady. La réponse est dans les pages de La promesse des ténèbres.Pour ceux qui ont lu la Trilogie du Mal, ce livre fait l'effet d'une claque. Jusqu'à présent, nous ne connaissions de Brady que ce qu'Annabel, sa femme, savait de lui. Ce roman met les choses en perspective et que dire d'autre que "Ouah!" Brady est loin de l'homme que l'on croyait connaître. Sa vie bascule le jour où une actrice de films X se suicide devant ses yeux. A partir de là, c'est une descente fulgurante aux Enfers, au propre comme au figuré. C'est sans doute le roman le plus dur de Maxime Chattam. Snuff movies, porno, actes barbares, les descriptions s'enchaînent sans laisser le temps de respirer, de plus en plus noirs, de plus en plus violents. Ils donnent la nausée. J'ai eu beaucoup de mal par moment et pourtant, j'étais tellement embarquée que je ne pouvais pas m'arrêter, malgré le malaise que les mots créaient en moi. La fin m'a assommée, je n'en revenais pas. Du grand et du très sombre Chattam.

Ladilae
30/10/10
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.57 kg