La puissance des vaincus

LAMB, WALLY

livre la puissance des vaincus
EDITEUR : BELFOND
DATE DE PARUTION : 20/04/00
LES NOTES :

à partir de
20,00 €

SYNOPSIS :

Véritable livre-phénomène aux États-Unis, La Puissance des vaincus explore l'extraordinaire complexité des liens qui unissent des frères jumeaux. Un roman à la fois cru et sensible, sombre et pourtant optimiste, qui parle de la faute et du rachat, d'amour et de pardon. Le 12 octobre 1990, Thomas Birdsey entre dans la bibliothèque de Three Rivers et, devant les lecteurs terrorisés, s'ampute de la main : un acte religieux, dira-t-il, afin de protester contre l'intervention militaire américaine en Irak. Il est interné dans un établissement psychiatrique de haute sécurité, d'où son frère jumeau, Dominick va tenter de le faire sortir. Dominick a toujours lutté afin d'affirmer sa différence face à Thomas, l'enfant fragile, trop protégé
par leur mère et peu armé pour affronter le monde ou la violence de leur beau-père. Mais, depuis les premiers signes des troubles mentaux de Thomas, Dominick l'a aussi porté à bout de bras, enrageant de lui sacrifier sa propre vie. Terrifié par le mélange d'amour et de haine que lui inspire ce double négatif de lui-même, il est dévoré de culpabilité. Afin de trouver des réponses à la folie de son frère, Dominick, avec l'aide de la psychiatre de Thomas, va accepter de relire leur histoire familiale. Une plongée dans leur passé d'enfants illégitimes qui l'entraîne jusque sur les traces d'un terrible grand-père sicilien. Lâ, peut-être, dans les douloureux secrets d'autrefois, trouvera-t-il enfin la clé de leur identité.
5 personnes en parlent

La puissance des vaincus, c'est le pardon sincère, telle pourrait être la conclusion de ces pages assez éblouissantes.Saga familiale, où l'on suit 2 jumeaux quadragénaires, dont l'un est gravement schizophrène, et l'autre, le narrateur, pour sain d'esprit qu'il soit, a emmagasiné une charge de haine et de rancœur impressionnante...Nous sommes dans le Connecticut, en 1990, en prise directe avec l'actualité américaine de l'époque, et Dominik va affronter en une année le poids de toute une vie, entre son mariage foiré, sa copine tarée, son grand-père d'une arrogance qui confine à la stupidité profonde, son frère interné, son beau-père humain aujourd'hui mais despotique toute leur enfance, sa mère décédée, son pote mythomane sur les bords....C'est l'histoire d'un homme atteint par la souffrance, mais qui va trouver en lui-même avec l'aide d'une thérapeute la force de s'en sortir...Un livre très émouvant. Sylvie Sagnes

SagnesSy
10/01/13
 

Très beau roman, puissant qui raconte l'histoire de deux jumeaux :Thomas et Dominick. L'un meurt et l'autre reste avec sa colère, un ressenti à cause d'un passé qui le hante comme un fantôme, et son amertume de ne pas savoir qui est son père. Sa mère a avoué le nom de son père à Thomas mais pas à lui. Il découvira la biographie de son grand-père : un sicilien. Par un travail en profondeur, Dominick sondera son âme pour en ressortir ce qu'il y a de meilleur et ainsi pouvoir aller de l'avant vers la vie et le bonheur. La mort d'une mère faible mais aimante est évoquée avec beaucoup de pudeur et de tendresse.A lire pour se détendre , pour réfléchir sur le sens de la vie, sans l'être aimé, sur le sens de la mort : est ce vraiment une finitude ? et sur sa relation au passé.

cathyH
01/11/12
 

Un roman qui commence assez fort puisqu'un homme, Thomas se tranche la main dans une bibliothèque en signe de protestation contre la guerre dans le monde dès les premières pages du roman. Thomas en effet est schizophrène et suivi en hôpital psychiatrique pour cette raison.Dominick, son jumeau est le narrateur du roman.Il essaie de le protéger face aux actes de démence de son frère mais également de se construire. Il aime et déteste son frère tout à la fois. Il voudrait le protéger car c'est son devoir mais il le redoute dans le même temps comme un double négatif de lui-même. C'est à la fois le récit passé et présent de sa vie qu'il nous est donné de lire dans ce roman. En effet, à la manière dune thérapie, le personnage principal essaie de repérer les indices qui les ont menés à cette situation.Suite à cet incident qui conduira son frère à être interné dans un établissement psychiatrique sans possibilité de sortie et de communications avec l'extérieur, Dominick fait le bilan de sa vie. C'est un roman sur la folie mais aussi la quête des origines. Dominick ignore qui est son père. Il n'est jamais allé en Sicile alors que son grand père vient de cette région. Il sait peu de choses de ses origines.Paradoxalement, c'est au moment où il touche le fond, où il a l'impression d'avoir échoué à protéger de son frère de lui-même qu'il trouve moyen de commencer à se reconstruire.C'est un roman très riche en thèmes. La famille en est sans doute le principal. Le roman pose la question du secret de famille. Il pose aussi la question de l'hérédité d'un point de vue psychiatrique. La gémellité aussi est au centre du texte. Dominick a du mal parfois à supporter les regards des autres qui identifient son frère quand il le regarde. En quelque sorte, il se sent parfois paria comme atteint dune maladie honteuse.D'un point de vue littéraire, j'ai aimé la construction du roman. J'ai été sensible à la présence d'un second texte à 'lintérieur du texte romanesque enchâssé par chapitres. J'ai apprécié également l'alternance entre passé et présent qui conduisent le narrateur à reconstruire le destin du narrateur.C'est vraiment un roman très fort même si il est marqué par son époque. Paru en 2000 en français, on était à cette époque en pleine mode de la psychogénéalogie et les secrets de famille étaient un thème très à la mode dans les médias. C'est un texte et une écriture qui mont fortement rappelé le Prince des marées de Pat Conroy et j'en ai retiré le même plaisir de lecture. K100dre

K100dre
24/10/12
 

Octobre 1990, à la bibliothèque municipale Thomas Birdsey sort un couteau de son blouson, s'ampute la main droite pour protester contre l’intervention militaire au Koweit . Pourquoi un tel acte ? Voici le début de cette longue histoire avec ses flash-back. Nous découvrons au fil des pages l’histoire de cette famille et des jumeaux : Thomas et Dominick. Un beau-père qui prendra Thomas en grippe, de la violence , et petit à petit nous assistons à la maladie qui s’installe dans Thomas : la schizophrénie. Dominick porte son frère à bout de bras, il se bat contre les institutions, il essaie de le protéger au détriment de sa propre vie. La descente aux enfers de son frère lui permettra de faire sa propre analyse. Les secrets de famille resteront cachés jusqu’aux dernières pages.J’ai adoré, la puissance narrative de l’auteur. Une vie familiale émouvante, triste, violente. Très beau livre. Nena

nena1
26/09/12
 

Que dire de ce roman foisonnant de plus de 700pages ? Peut être que j’ai tout simplement adoré !L’histoire de ces 2 frères jumeaux pourtant si différents dont un glisse lentement vers la folie m’a tenue en haleine le long de ces nombreuses pages, sans jamais m’ennuyer une seconde. (ce qui m’arrive assez souvent pourtant). Car c’est là que l’auteur a su être brillant en nous offrant plusieurs récits en 1. En effet, le récit jongle habilement avec de nombreux flash-back entre l’enfance de 2 frères et les débuts de la folie, leur beau-père qui prendra en grippe Thomas et passera son temps à l’humilier puis on remonte encore plus loin dans la généalogie de la famille avec ce grand-père émigré sicilien que leur mère portait aux nues et qui finalement n’était pas si parfait que ça, loin de là …Une aura de mystère plane sur la genèse de leur famille : qui était leur père ? Pourquoi en savent ils si peu sur leur grand-père ? Autant de questions qui trouveront réponse au fur et à mesure du récit.

nymeria
09/02/11
 

Format

  • Hauteur : 24.10 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.85 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : MARIE-CLAUDE PEUGEOT

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition