La recup

POUY-J.B

EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 24/09/08
LES NOTES :

à partir de
6,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Antoine, dit loulou, artisan serrurier, spécialiste des clefs et mécanismes anciens, s'est rangé des voitures de vitry entre lesquelles il a coulé une jeunesse difficile en devenant restaurateur pour les musées. rangé, vraiment ? Presque. Pour se payer le tour de façonnage ultramoderne dont il rêve et dont, maintenant, il a urgemment besoin, loulou accepte une petite « mission ». seulement, on ne lui paye pas le montant promis. en plus, comme il la ramène, on lui défonce le portrait. déçu, choqué, il met un long moment à s'en remettre. jusqu'au jour où il en a marre d'être pris pour un moins que rien doublé d'un làche. Alors il reprend
la piste là où il l'a laissée : aux portes du château cambriolé. malfrat naïf et innocent, loulou remonte les rouages d'une machinerie internationale impliquant la mafia russe, l'enraye sans vraiment le vouloir et, bientôt, la fait se désintégrer. Voilâ tout à coup de quoi lui donner des idées de nouveau départ... Auteur incontournable du roman noir français, inventif et prolifique, jean-bernard pouy a reçu, en 2008, le grand prix de l'humour noir pour l'ensemble de son oeuvre. après plus d'une cinquantaine de romans, dont nus (fayard noir, 2007), il signe, avec la récup', un conte philosophique un brin amoral, sorte de candide parano.
2 personnes en parlent

Jean-Bernard Pouy n'est autre que le créateur du fameux Poulpe... C'est en lisant la quatrième de couverture que je m'en suis rendue compte, tout comme j'ai réalisé que j'ai déjà chez moi de lui 1280 âmes que j'avais reçu lors d'un swap... Pour autant, La récup' est le premier roman de Jean-Bernard Pouy que je lis, difficile donc pour moi de juger et de comparer le style, pourtant très spécifique. La narration se fait en effet à la première personne et l'auteur écrit comme il pourrait nous parler, avec des phrases courtes, qui donnent un rythme saccadé à l'histoire, rythme qui évoque d'ailleurs la tension à laquelle se trouve confronté le personnage principal.Côté intrigue, l'histoire est bien ficelée même si on effleure le polar politico-financier et que l'auteur aurait pu pousser plus loin les choses. Ceci dit, rien n'est exagéré, et les récents scandales nous rappellent que tout cela peut bien exister après tout... On se retrouve à apprécier ce personnage principal, pourtant à la frontière de la loi, bien noir et quelque peu tourmenté, ainsi que les secondaires qui gravitent autour de lui. Pas de descriptions inutiles, Jean-Bernard Pouy ne s'embarrasse pas de ça et va droit au but : un pur roman noir que l'on déguste en haleine en bien peu de temps. Miss Alfie, croqueuse de livres

MissAlfie
22/02/11
 

Comment changer radicalement le cours de sa vie en peu de temps ? Il suffit de demander conseil à Antoine, dit Loulou, escroc planqué, serrurier restaurateur pour les musées. On lui faisait miroiter un casse facile à la rémunération plutôt coquette. Alors, Antoine a dit oui, a gentiment aidé ces messieurs peu amènes et, en remerciement des services rendus, s’est retrouvé quasi-suicidé sur un quai de gare, sans un sou en poche. Mais Loulou a la peau dure, la rancœur tenace et une persévérance d’enfer. Il s’est donné une mission : récupérer son dû, quelles que soient les embûches et les armoires à glace russes devant lui… Oui, la vie d’Antoine va décidément prendre un sacré virage…« La récup’ » est un excellent roman noir du truculent Jean-Bernard Pouy qui témoigne de son imagination féconde et d’une faconde sans pareil. L’écriture est savoureuse d’un bout à l’autre, malgré (ou à cause de) sa tendance à la caricature facile, l’égratignage en règle, pêle-mêle, des protagonistes, des trous paumés en Bretagne (pléonasme ?), du milieu politique français, du temps qu’il fait et qui passe, et j’en passe… On s’attache à Loulou, sympathique et bien naïf escroc, à ses espoirs, ses désillusions, pérégrinations et errances, déboires et rencontres surprenantes… On rit jaune au milieu du noir des doutes et déceptions, et puis… on se prend à espérer d’une fin pas trop cabossée / cabossante… Alors, alors, Loulou, ta vie prendra-t-elle ce virage tant désiré ? A voir…Un bon petit roman noir à lire sans tarder ! Seraphita

Seraphita
29/07/15
 

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.31 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition