La reine et la favorite (les reines de france au temps des bourbons, tome 3)

BERTIERE, SIMONE

livre la reine et la favorite (les reines de france au temps des bourbons, tome 3)
EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 02/05/02
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : En stock, livré sous 5 à 7 jours - Quantité limitée
à partir de
8,60 €

SYNOPSIS :

Simone Bertière La Reine et la favorite Louis XV, que son métier ennuie parce qu'on lui a infligé trop tôt des tâches trop lourdes, laisse prendre aux femmes qui l'entourent une place prépondérante. Fiancé à onze ans à une Espagnole, marié à quinze à une Polonaise, il débute sa carrière de séducteur par les trois soeurs de Nesle, avant que ne s'installe auprès de lui pour vingt ans Mme de Pompadour. Son épouse, Marie Leszczynska, forte de sa progéniture, se pose en gardienne de la tradition dans une cour où la brillante favorite, issue des milieux financiers parisiens, apporte un souffle de modernité. Les vains efforts pour faire chasser la marquise rythment de leurs péripéties dramatiques ou plaisantes un récit qui la voit chaque fois rebondir, jusqu'à faire fonction de Premier ministre. Autour d'eux trois se profile toute la famille, avec les cousins de Madrid et surtout avec les enfants du couple royal : le dauphin et ses deux épouses successives, dont la charmante Marie-Josèphe de Saxe ; plus une ribambelle de filles, dont seule l'aînée trouvera preneur. Des naissances, des amours, des conflits, des morts, sur fond de difficultés politiques croissantes. La monarchie absolue se décompose lentement, incapable de s'adapter aux changements qui travaillent la société : lorsque meurent la favorite, puis la reine, son destin est pratiquement scellé. On retrouve dans ce volume ce qui fait le charme des précédents : le goût du concret, le sens de la vie, le mélange de tendresse et d'humour.Simone Bertière La Reine et la favorite Louis XV, que son métier ennuie parce qu'on lui a infligé trop tôt des tâches trop lourdes, laisse prendre aux femmes qui l'entourent une place prépondérante. Fiancé à onze ans à une Espagnole, marié à quinze à une Polonaise, il débute sa carrière de séducteur par les trois soeurs de Nesle, avant que ne s'installe auprès de lui pour vingt ans Mme de Pompadour. Son épouse, Marie Leszczynska, forte de sa progéniture, se pose en gardienne de la tradition dans une cour où la brillante favorite, issue des milieux financiers parisiens, apporte un souffle de modernité. Les vains efforts pour faire chasser la marquise rythment de leurs péripéties dramatiques ou plaisantes un récit qui la voit chaque fois rebondir, jusqu'à faire fonction de Premier ministre. Autour d'eux trois se profile toute la famille, avec les cousins de Madrid et surtout avec les enfants du couple royal : le dauphin et ses deux épouses successives, dont la charmante Marie-Josèphe de Saxe ; plus une ribambelle de filles, dont seule l'aînée trouvera preneur. Des naissances, des amours, des conflits, des morts, sur fond de difficultés politiques croissantes. La monarchie absolue se décompose lentement, incapable de s'adapter aux changements qui travaillent la société : lorsque meurent la favorite, puis la reine, son destin est pratiquement scellé. On retrouve dans ce volume ce qui fait le charme des précédents : le goût du concret, le sens de la vie, le mélange de tendresse et d'humour.Simone Bertière La Reine et la favorite Louis XV, que son métier ennuie parce qu'on lui a infligé trop tôt des tâches trop lourdes, laisse prendre aux femmes qui l'entourent une place prépondérante. Fiancé à onze ans à une Espagnole, marié à quinze à une Polonaise, il débute sa carrière de séducteur par les trois soeurs de Nesle, avant que ne s'installe auprès de lui pour vingt ans Mme de Pompadour. Son épouse, Marie Leszczynska, forte de sa progéniture, se pose en gardienne de la tradition dans une cour où la brillante favorite, issue des milieux financiers parisiens, apporte un souffle de modernité. Les vains efforts pour faire chasser la marquise rythment de leurs péripéties dramatiques ou plaisantes un récit qui la voit chaque fois rebondir,
jusqu'à faire fonction de Premier ministre. Autour d'eux trois se profile toute la famille, avec les cousins de Madrid et surtout avec les enfants du couple royal : le dauphin et ses deux épouses successives, dont la charmante Marie-Josèphe de Saxe ; plus une ribambelle de filles, dont seule l'aînée trouvera preneur. Des naissances, des amours, des conflits, des morts, sur fond de difficultés politiques croissantes. La monarchie absolue se décompose lentement, incapable de s'adapter aux changements qui travaillent la société : lorsque meurent la favorite, puis la reine, son destin est pratiquement scellé. On retrouve dans ce volume ce qui fait le charme des précédents : le goût du concret, le sens de la vie, le mélange de tendresse et d'humour.Simone Bertière La Reine et la favorite Louis XV, que son métier ennuie parce qu'on lui a infligé trop tôt des tâches trop lourdes, laisse prendre aux femmes qui l'entourent une place prépondérante. Fiancé à onze ans à une Espagnole, marié à quinze à une Polonaise, il débute sa carrière de séducteur par les trois soeurs de Nesle, avant que ne s'installe auprès de lui pour vingt ans Mme de Pompadour. Son épouse, Marie Leszczynska, forte de sa progéniture, se pose en gardienne de la tradition dans une cour où la brillante favorite, issue des milieux financiers parisiens, apporte un souffle de modernité. Les vains efforts pour faire chasser la marquise rythment de leurs péripéties dramatiques ou plaisantes un récit qui la voit chaque fois rebondir, jusqu'à faire fonction de Premier ministre. Autour d'eux trois se profile toute la famille, avec les cousins de Madrid et surtout avec les enfants du couple royal : le dauphin et ses deux épouses successives, dont la charmante Marie-Josèphe de Saxe ; plus une ribambelle de filles, dont seule l'aînée trouvera preneur. Des naissances, des amours, des conflits, des morts, sur fond de difficultés politiques croissantes. La monarchie absolue se décompose lentement, incapable de s'adapter aux changements qui travaillent la société : lorsque meurent la favorite, puis la reine, son destin est pratiquement scellé. On retrouve dans ce volume ce qui fait le charme des précédents : le goût du concret, le sens de la vie, le mélange de tendresse et d'humour.Simone Bertière La Reine et la favorite Louis XV, que son métier ennuie parce qu'on lui a infligé trop tôt des tâches trop lourdes, laisse prendre aux femmes qui l'entourent une place prépondérante. Fiancé à onze ans à une Espagnole, marié à quinze à une Polonaise, il débute sa carrière de séducteur par les trois soeurs de Nesle, avant que ne s'installe auprès de lui pour vingt ans Mme de Pompadour. Son épouse, Marie Leszczynska, forte de sa progéniture, se pose en gardienne de la tradition dans une cour où la brillante favorite, issue des milieux financiers parisiens, apporte un souffle de modernité. Les vains efforts pour faire chasser la marquise rythment de leurs péripéties dramatiques ou plaisantes un récit qui la voit chaque fois rebondir, jusqu'à faire fonction de Premier ministre. Autour d'eux trois se profile toute la famille, avec les cousins de Madrid et surtout avec les enfants du couple royal : le dauphin et ses deux épouses successives, dont la charmante Marie-Josèphe de Saxe ; plus une ribambelle de filles, dont seule l'aînée trouvera preneur. Des naissances, des amours, des conflits, des morts, sur fond de difficultés politiques croissantes. La monarchie absolue se décompose lentement, incapable de s'adapter aux changements qui travaillent la société : lorsque meurent la favorite, puis la reine, son destin est pratiquement scellé. On retrouve dans ce volume ce qui fait le charme des précédents : le goût du concret, le sens de la vie, le mélange de tendresse et d'humour.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.35 kg