La saline d'arc & senans

RABREAU

livre la saline d'arc & senans
EDITEUR : BELIN
DATE DE PARUTION : 29/03/02
LES NOTES :

à partir de
27,40 €

SYNOPSIS :

La saline royale d'Arc-et-Senans est un des tout premiers monuments industriels de l'Ancien Régime. L'ampleur du parti, l'éclat artistique, le graphisme savant, le projet visionnaire: tout est exceptionnel dans cette manufacture, que son auteur rêvait d'entourer d'une ville idéale à la campagne. En renouvelant l'expression des formes, elle ennoblit une puissance financière redoutée, celle de la Ferme générale, chargée de collecter et de gérer, pour le roi, les ressources de l'impôt sur le sel, la gabelle. Mais, par le talent de son créateur, Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806), et par la commande
de Louis XV lui-même, elle est plus encore : un des symboles de la monarchie éclairée et des réformes que celle-ci promut pour enrayer la contestation dans la société des Lumières et répondre aux mutations économiques, sociales et philosophiques. Fermée à la fin du XIXe, la saline faillit périr au début du XXe siècle. Sa vie chaotique parmi les monuments historiques, jusqu'à la Ve République qui y crée un centre culturel, révèle à la fois la fascination qu'exerce son architecture, unique au monde, et la difficulté d'associer, aujourd'hui, un imaginaire historique à ses espaces.
2 personnes en parlent

Visite en Utopie Pour s’imprégner, comprendre et imaginer ce que fût le travail du sel durant les siècles où il était « l’or blanc » et la « gabelle » l’impôt le plus lucratif pour les pouvoirs en place. Claude Nicolas Ledoux imagine une cité idéale et propose à Louis XV les plans d’une usine conçue pour la rentabilité mais aussi pour le bien et le confort des ouvriers. L’utopie de la cité idéale au sein de laquelle logeront et travailleront familles et enfants…Seul témoin de l’architecture industrielle du 18ème siècle classé au patrimoine mondial de l’humanité.

beraud@archimed.fr
29/11/15
 

Visite en Utopie Pour s’imprégner, comprendre et imaginer ce que fût le travail du sel durant les siècles où il était « l’or blanc » et la « gabelle » l’impôt le plus lucratif pour les pouvoirs en place. Claude Nicolas Ledoux imagine une cité idéale et propose à Louis XV les plans d’une usine conçue pour la rentabilité mais aussi pour le bien et le confort des ouvriers. L’utopie de la cité idéale au sein de laquelle logeront et travailleront familles et enfants…Seul témoin de l’architecture industrielle du 18ème siècle classé au patrimoine mondial de l’humanité.

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 17.00 cm
  • Poids : 0.45 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition