La societe dans le comte de vendome

BARTHELEMY-D

livre la societe dans le comte de vendome
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 19/05/93
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
46,00 €

SYNOPSIS :

Le vendômois passe traditionnellement pour avoir été un haut lieu de la civilisation féodale, parce qu'il fournit vers 1040 la première attestation de l'hommage lige (c'est-à-dire prioritaire) et abonde en indications précoces sur la taxation et la justice seigneuriales au xie siècle. s'agit-il de faits nouveaux résultant d'une brusque et radicale mutation intervenue autour de l'an mil, ou seulement du reflet de l'apparition de sources écrites plus nombreuses et plus précises _ auquel cas il faudrait parler de révélation plutôt que de révolution féodale? Méthodiquement exploitées, ces sources éclairent, entre 1040 et 1150, des phénomènes sociaux aussi importants que le " jugement de dieu ", la réduction volontaire en servage, la remise de cadeaux tenant lieu de monnaie, la dotation des filles par leurs père ou frère, etc. si les textes qui se rapportent à la période suivante se font plus secs et moins savoureux, on peut dresser en 1311 et 1354-1355 un tableau de la géographie féodale du comté de vendôme, et mettre en évidence l'émergence dès le xive siècle de quelques parvenus, légistes et
bourgeois (ce qui est plutôt inattendu dans la france de l'ouest). il va de soi que l'histoire régionale sort renouvelée de cette étude exhaustive qui multiplie les informations inédites sur la vie des villages, le paysage rural, la démographie et la croissance économique, et qui pour la première fois reconstitue de nombreuses généalogies seigneuriales (parmi lesquelles celle de la famille de ronsard). Il faut insister également sur la contribution majeure versée par le présent ouvrage aux débats et aux recherches en cours sur l'an mil, sur la chevalerie, sur la justice, sur le servage et la seigneurie... et plus largement sur les ressorts culturels d'une société qui conserve pour nous une certaine étrangeté. Elève de georges duby (avec lequel il a collaboré à l'histoire de la vie privée) et de pierre toubert (qui a dirigé la thèse d'etat dont ce livre est issu), professeur d'histoire médiévale à l'université de paris xii, dominique barthélemy est également l'auteur de l'ordre seigneurial (xie-xiie siècle) (1990) et les deux ages de la seigneurie banale (coucy xie-xiiie siècle) (1984).
0 personne en parle

Format

  • Poids : 1.51 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie