La souffrance comme identite

BENBASSA-E

EDITEUR : PLURIEL
DATE DE PARUTION : 13/01/2010
LES NOTES : Donnez votre avis
STOCK : Sur commande, livré sous 10 jours ouvrés
Prix Papier
9€ 20 
Prix Ebook
9€ 49 

SYNOPSIS :

Dans le monde juif, la souffrance, ses représentations et sa ritualisation ont façonné au fil des siècles l'histoire d'un peuple et d'une religion, et plus encore l'idée que ce peuple se faisait de son histoire. Ce livre en suit dans la longue durée les méandres. Il y situe l'événement traumatique qu'a été la Shoah, venu réactiver une mémoire " lacrymale " dès lors jamais apaisée. Et Esther Benbassa analyse le lien indissoluble qui s'est finalement tissé entre le génocide et l'État d'Israël, sa politisation et sa transformation en une religion civile accessible à tous, un judaïsme " de l'Holocauste et
de la Rédemption " - la Rédemption étant la création d'un État juif lui-même sacralisé. Au-delà du cas juif, ce livre fournit des clés de compréhension des diverses trajectoires mémorielles et identitaires d'aujourd'hui, aussi nécessaires ou inévitables qu'envahissantes et dont la mémoire du génocide est devenue le modèle. Cet usage de la souffrance comme identité engendre des devoirs de mémoire tyranniques, auxquels Esther Benbassa oppose le droit à un raisonnable oubli qui ne serait pas amnésie, mais confierait à une histoire enfin plurielle et partagée le dépôt de nos passés de souffrances.
0 personne en parle
  • Auteur : BENBASSA-E
  • Éditeur : PLURIEL
  • ISBN : 9782012794696
  • Date de parution : 13/01/2010
  • Nombre de pages : 305
  • Rayons : SCIENCES HUMAINES

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.26 kg

Dans la même catégorie