La soupiere

ALLEZ, COOKIE

livre la soupiere
EDITEUR : BUCHET CHASTEL
DATE DE PARUTION : 22/08/02
LES NOTES :

à partir de
11,15 €

SYNOPSIS :

IL N'Y A RIEN de plus trompeur qu'une soupe ! Mixture faite d'éléments disparates qui, broyés, cuits et recuits, deviennent méconnaissables, il est rare qu'on parvienne à deviner tous les ingrédients qui la composent. C'est l'une des nourritures les plus ambiguës, les plus secrètes. Y compris dans ses effets : elle sustente et elle réchauffe, mais elle peut aussi dégoûter et brûler. Sans le vouloir et sans
le savoir, pendant des années, Marie, la couturière, a nourri Bernard, le fils indésirable, de ses malheurs, de ses amertumes, de ses désirs - en somme, d'une soupe où la souffrance le disputait à la colère. En dépit de ses bonnes intentions, il y avait quelque chose de pourri dans le brouet. Il est probable qu'elle ait, en cours de cuisson, rajouté une pincée d'amour. Mais ça n'a fait que des grumeaux...
2 personnes en parlent

C'est l'histoire d'un couple étrange qui vit replié sur lui-même : Bernard et sa mère Marie. Fils indésirable ou non désiré, Bernard a toujours reproché à sa mère, humble couturière, leur vie médiocre et recluse. Aujourd'hui, à cinquante ans, Bernard continue de vivre auprès de sa mère, homme solitaire, taciturne et vieux garçon, il travaille aux Urgences, il se passionne pour les puzzles, entretient quelques liaisons charnelles de peu d'importance, c'est toujours un mauvais fils, il ne déteste pas sa mère, il ne l'aime pas non plus, ils vivent ensemble, c'est tout. Mais la mère est vieille, grabataire. Dans le voisinage on commence à s'étonner de ne plus la voir. Et puis, dans cette maison cossue des années 30, Bernard semble ériger le salon tel un mausolée. Alors, la Marie, morte ou zigouillée ?.. La passion du puzzle a-t-elle débordée chez cet esprit à la limite dérangé ? Et cette fameuse soupière, obsédante, qui trône sur le manteau de la cheminée, ne renferme-t-elle pas un esprit vengeur ? Celui de Marie, justement ? Une nouvelle fois, Cookie Allez distille les doutes, les inquiétudes. Elle met en scène un couple impossible. Elle introduit la mesquinerie du voisinage, les potins et le souffle mesquin des commérages. L'ensemble fait mouche et mitonne dans cette "Soupière" telle un délice de soupe à la grimace ! Honnêtement, un bon petit roman, pervers, ironique et vengeur.

Clarabel
23/02/09

Coup de coeur!! Un petit livre original, amusant et facile à livre. Ce livre raconte la relation qui unit un fils, qui a une cinquantaine d'années, à sa mère. Leur relation est exclusive et si forte entre eux que Bernard va réagir d'une manière très particulière à la mort de sa mère...suspens...

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 11.30 cm
  • Poids : 0.14 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition