Splendeur du portugal

ANTUNES, ANTONIO LOBO

EDITEUR : CHRISTIAN BOURGOIS
DATE DE PARUTION : 26/08/98
LES NOTES :

à partir de
11,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

A travers les monologues alternés d'une mère et de ses trois enfants, derniers rejetons déchus d'une riche lignée de colons portugais en angola, ce roman dresse le sombre bilan d'un processus historique d'avilissement d'une catégorie d'êtres humains, sur quoi reposaient les fastes d'une société féodale de planteurs. Au fil d'évocations tragiques et de scènes bouffonnes, entrelaçant l'atmosphère d'un pays déchiré par la guerre et celle des temps de la prospérité coloniale, ces personnages explorent les
plis et les replis de leur mémoire, dévoilent les arcanes de leurs vies antérieures, plongent dans les lointains douloureux de leur conscience, là où le vent de leur identité se désagrège, là où la déflagration du souffle dans leurs corps se fait cri. Autant de personnages qui, minés par la folie à force de vire à contre-destin, resteront écartelés entre leur attachement ombilical à l'afrique de leur enfance et la honte d'admettre que cette afrique de rêve recouvrait un effroyable cauchemar.
2 personnes en parlent

Carlos décide d'inviter son frère et sa soeur pour Noël. Cela fait quinze ans qu'ils ne sont pas revus. Ce roman est un roman polyphonique dans lequel s'expriment tour à tour la fratrie et la mère, restée en Angola sur cette terre qu'elle chérit tant qu'elle n'a pas voulu la quitter, même quand il a fallu mettre à l'abri ses enfants en les renvoyant au Portugal. Ces voix se mêlent souvent de telle sorte qu'il me fut parfois difficile de dêmêler les propos des uns et des autres. J'aurais aimé aimer ce roman. Parce que c'était mon premier auteur portugais, parce que j'adore la couverture de Points, parce qu'il ne fait aucun doute que j'avais dans les mains un vrai roman littéraire mais je me suis noyée dans ces pages sans points, dans ses relations familiales dénuées d'amour entre les couples, et même entre parents et enfants dans certains cas. Si je ne l'avais pas lu dans le cadre d'une lecture commune avec Hebelit, je l'aurais abandonné assez vite.

cocalight
16/06/12
 

J'ai adoré ce livre, ce n' est pas une lecture facile elle demande pas mal de concentration mais quelle bonheur. Ma première impression fut celle d' un incroyable bazar organisé où plusieurs voix se mêlent et s'entremêlent sans cesse. On passe d' un monologue à un autre, d' un personnage à un autre, du présent au passé; le tout constamment interrompu par les pensées des personnages que se ne soit qu' un mot qu'une phrase ou bien plus. Tout prend progressivement son importance dans l'histoire. La ponctuation ou de temps à autre son absence perturbe également notre lecture. Et pourtant tout contribue à créer un rythme fluide, à rendre une merveilleuse musicalité à la langue.Magnifique...Ce livre aborde des sujets difficiles, la folie, l'abandon, l'absence de famille, le racisme, la guerre, la honte...etc Une ambiance sombre pour décrire un monde plutôt laid, certaines description des massacres en Angola font froid dans le dos.Un roman absolument splendide d' un très très grand écrivain...

Lacazavent
02/08/11
 

Format

  • Hauteur : 20.00 cm
  • Largeur : 12.00 cm
  • Poids : 0.53 kg
  • Langage original : ESPAGNOL

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition