La supplication

ALEXIEVITCH, SVETLANA

livre la supplication
EDITEUR : J'AI LU
DATE DE PARUTION : 11/08/04
LES NOTES :

à partir de
5,80 €

SYNOPSIS :

«Des bribes de conversations me reviennent en mémoire... Quelqu'un m'exhorte : - Vous ne devez pas oublier que ce n'est plus votre mari, l'homme aimé qui se trouve devant vous, mais un objet radioactif avec un fort coefficient de contamination. Vous n'êtes pas suicidaire. Prenez-vous en main !» Tchernobyl. Ce mot évoque dorénavant une catastrophe écologique majeure. Mais que savons-nous
du drame humain, quotidien, qui a suivi l'explosion de la centrale oe Svetlana Alexievitch nous fait entrevoir un monde bouleversant : celui des survivants, à qui elle cède la parole. Des témoignages qui nous font découvrir un univers terrifiant. L'événement prend alors une tout autre dimension. Pour la première fois, écoutons les voix suppliciées de Tchernobyl.
2 personnes en parlent

Je connaissais l’âme russe grâce aux romans de Tolsoï et Dostoïevski, je découvre l’homo sovieticus. Un homme ou une femme soumise au Partie, attendant les ordres, faisant confiance à l’appareil d’Etat. Après la catastrophe, aucune instance n’a revu le Plan Quinquennal, donc les agriculteurs continuent de labourer et d’ensemencer pour maintenir la productivité.Une supplication qui s’articule entre monologues et chants du choeur pour nous faire découvrir l’envers du discours officiel.L’image que je retiendrai :Contre le nucléaire, rien ne vaut une bonne pelle pour retourner la terre et de la vodka contre les rayons.Quelques citations :« Je t’aime mais je ne te donnerai pas mon fils. Je ne le donnerai à personne. Ni à Tchernobyl, ni à la Tchétchénie… A personne ! » Elle est déjà habitée par cette peur. » (p.143)« Parce qu’ils croyaient. C’était la foi de vivre dans une société belle et juste. La foi que l’homme, chez nous, était la valeur suprême.Pour beaucoup de gens, l’effondrement de cette foi s’est soldé par des infarctus et des suicides. » (p.165) Alex-Mot-à-Motshttp://alexmotamots.wordpress.com

AlexMotaMots
07/12/15
 

26 avril 1986 : un réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl, en Biélorussie, est détruit par une série d'explosions, envoyant des quantités importantes d'éléments radioactifs dans l'atmosphère.Le sol de la Biélorussie, alors peuplée de 10 millions d'habitants, est contaminé et de la radioactivité diffusée sur l'ensemble de la planète, au gré des vents. En Biélorussie, près de 500 villages ont ensuite été déclarés inhabitables, dont environ 300 enterrés, et 264 000 hectares interdits à l'agriculture. Auparavant, des milliers de soldats, appelés liquidateurs ou "robots verts" (car les robots mécaniques, eux, ne résistaient pas aux radiations le temps de l'intervention) ont dû éteindre l'incendie et confiner le réacteur (par le dessus et par le dessous), et les populations atteintes ont continué à vivre quelques jours comme s'il ne s'était rien passé. En effet, les autorités de l'époque ont d'abord tout fait pour minimiser l'événement, préférant organiser des cérémonies du 1er mai (fête du travail) et du 9 mai (fête de la victoire), plutôt que de donner à la population des recommandations élémentaires (notamment l'absorption d'iode, pourtant disponible alors, pour en saturer la thyroïde avant qu'elle n'absorbe la radioactivité ambiante, précaution que les responsables du Parti les mieux informés n'omettaient pas de prendre). Les évacuations décidées tardivement ont été un traumatisme pour les personnes qui les ont vécues : officiellement censées partir pour quelques jours, elles devaient emporter le minimum d'objet, laisser leurs animaux familiers,... et ont souvent été accueillies comme des "pestiférés" (comme des personnes radioactives).L'auteur ne décrit pas cela à la manière d'un essai, il a simplement compilé des témoignages de ces événements qu'il a recueillis. le résultat en est effrayant. Apikrus

Apikrus
25/05/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.12 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie