La tour de verre

SILVERBERG, ROBERT

EDITEUR : LGF
DATE DE PARUTION : 16/04/03
LES NOTES :

à partir de
7,49 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Collection dirigée par gérard klein Bientôt, la Tour de Simon Krug s'élèvera dans le ciel de l'Arctique comme un fanal géant à destination des étoiles. De ces étoiles dont on vient « peut-être » de recevoir un signal témoignant de la présence d'une civilisation dans la région de la nébuleuse NGC7293. La tour est le symbole de la puissance de Krug. L'homme qui a
défié les dieux et créé les androïdes. L'homme qui est pour les androïdes un dieu et le symbole de la tyrannie. Mais peut-on renverser l'homme qui vous a créé oe Et peut-on faire l'amour entre androïdes oe Voici l'un des plus extraordinaires romans de Robert Silverberg, l'écrivain le plus subtil et le plus couronné de prix de toute la science-fiction américaine.
2 personnes en parlent

J’avoue qu’avec Robert Silverberg il est quand même difficile d’être déçu tan ses romans posent de nombreuses interrogations.Ici avec Krug, on se retrouve face à un personnage qui sans le vouloir se rapproche de Dieu. Il est à l’origine des androïdes, les Nés-de-la-Cuve. Bien sûr ces androïdes sont divisés en classes sociales très rigides pour pouvoir ressembler le plus possible aux être humains. Tout ce qui leur manque pour être des humains est la capacité de reproduction. Les androïdes vouent un culte à Krug et se sont crées une religion à partir du personnage de Krug.Mais Krug, même s’il a créé une nouvelle sorte d’êtres humains ne reste qu’un homme. Sa tour de verre n’est qu’une tour de Babel qu’il cherche à dresser vers des hypothétiques entités extraterrestres. Tour qui sera détruite car son initiateur était trop présomptueux ou bien qu’il n’a pas su répondre aux attentes des androïdes.La tour de verre pose de nombreux questionnements sur la divinité, sur les croyances possibles d’êtres créés artificiellement. De manière plus générale, Robert Silverberg interroge la notion d’humanité, où elle commence et où elle s’arrête.

Chiwi
14/11/15
 

La tour de verre c'est la tour que Simon krug est en train de faire construire. Une tour immense qui permettra de répondre au message que la terre a reçu en provenance de la région de la nébuleuse NGC7293 et qui serait la preuve de l'existence d'une autre civilisation. Simon Krug c'est le créateur des androïdes, l'égal d'un dieu pour eux. Mais comme ils sont considéré comme des sous hommes, les androïdes commencent a se rebeller, ouvertement ou non, contre cet état de fait. Mais peut on renverser celui que l'on considère comme son dieu ?Je lis très peu de science fiction mais j'ai entendu tellement de bien de cet auteur considéré comme un des maîtres du genre que je me suis décidé a me frotter a ce livre. Un roman dont le thème est l'androïde, on ne peut pas dire que ce soit follement original car d'autres auteurs et non des moindres se sont emparés de ce sujet que ce soit Isaac Asimov ou Brian Aldiss. Dans ce roman, les androïdes recherchent la reconnaissance de leur "humanité" et être reconnus comme les égaux des hommes et pour cela il compte sur leur créateur et leur "dieu" pour débloquer la situation. En alternant les points de vue l'auteur nous permet de ressentir les sentiments des différents antagonistes.Un livre très intéressant mais qui offre a un sujet passionnant, l'androïde et sa place dans un monde dirigé par les humains, un livre beaucoup trop court qui nous laisse frustré. Il n'en reste pas moins que c'est un livre de bonne facture et agréable a lire a défaut de révolutionner le genre. Ma note 6.5/10. http://desgoutsetdeslivres.over-blog.com/

Zembla
26/11/13
 

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.18 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : SIMONE HILLING

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition