La triste fin du petit enfant huitre et autres histoires

BURTON, TIM

livre la triste fin du petit enfant huitre et autres histoires
EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 12/09/99
LES NOTES :

à partir de
7,50 €
nos libraires ont adoré la triste fin du petit enfant huitre et autres histoires

SYNOPSIS :

Fidèle à son univers d'une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d'enfants solitaires, étranges et différents,
exclus de tous et proches de nous, qui ne tarderont pas à nous horrifier et à nous attendrir, à nous émouvoir et à nous faire rire. Un livre pour les adultes et pour l'enfant qui est en nous.
Indispensable pour les fans de Tim Burton et une bonne occasion pour les autres de découvrir sa poésie tendre et fantasque.

nathalie (arras)
Indispensable pour les fans de Tim Burton et une bonne occasion pour les autres de découvrir sa poésie tendre et fantasque.
Nathalie ,
Librairie
(Lille)
Un indispensable pour les fans de Tim Burton est une bonne occasion pour les autres de découvrir sa poésie tendre et fantasque.
Nathalie ,
Librairie
(Lille)
8 personnes en parlent

Des enfants à la Tim BurtonEn cette veille d'Halloween, je pensais trouver plus d'histoires macabres et scabreuses dans ces nouvelles du cinéaste américain de l'horreur gentillette.Tim Burton a illustré chaque page, de belles couleurs pastelles ou de noir et blanc, et des personnages d'enfants en tout genre, plutôt monstrueux quand même dans l'ensemble, avec de grosses têtes et des yeux encore plus énormes.La version bilingue du recueil donne aussi un plus, un côté poétique aux écrits anglais non négligeable.Mais je n'ai pas beaucoup rit, seule Justine qui sniffe tellement de colle qu'elle ne peut utiliser de mouchoir y est parvenue, j'ai esquissé quelques sourires face à "Tête de melon" ou "L'enfant momie et son chien", mais n'ai pas forcément compris où Burton voulait m'emmener pour certaines nouvelles extrêmement courtes ("Benjamin, le vilain gamin pingouin" ou "J.C, le jeune carbonisé").Sachant que l'auteur n'a pas réitéré dans l'écriture d'histoires courtes, nous pouvons proclamer que Tim Burton est et reste un cinéaste avant tout, et un très bon, donc pourquoi changer ?

lamamandelena
16/11/13
 

J'ai abordé ce livre sans préjugés favorables ou défavorables. J'aime bien ce que fait Tim Burton à l'occasion mais je ne vais pas voir un film parce qu'il est de lui.Ces micros histoires illustrées sont originales, tout à fait dans l'esprit du réalisateur. On oscille entre la cruauté et l'humour. Presque toutes sont émouvantes. On devine que l'auteur a laissé libre cours à son imagination et qu'il s'est bien amusé. En revanche, je n'ai pas trouvé la traduction toujours bien rendue en ce qui concerne les jeux de mots. Je ne dis pas que cela est facile, simplement que les textes perdent beaucoup à la traduction car les textes ne sont pas des histoires au sens strict du terme mais plutôt des saynètes axées sur des traits d'esprit (ce qui fait d'ailleurs tout le charme du recueil). Je conseille de lire la page en anglais puisque l'édition propose la même histoire en VO et VF, face à face. Même pour les personnes ne maîtrisant pas l'anglais, il me semble intéressant qu'elles jettent un oeil à la VO après ou avant avoir lu la VF. Les illustrations sont parfaites et dans l'esprit du livre.

mycupoftea
07/09/12
 

Etant absolument fan de Tim Burton, je ne pouvais pas ne pas lire ce recueil de poèmes !On y retrouve l'univers si spécial du célèbre scénariste : les poèmes sont assez glauques mais ils restent toujours poétiques, on ne tombe pas dans le morbide pur et dur. Il y a toujours un sens profond à ces écrits.En plus, les poèmes sont accompagnés par les illustrations de l'auteur. Grâce à eux, on arrive bien à se représenter les personnages tel que Tim Burton voulait qu'on le voit. Ca apporte vraiment un plus à la lecture !Dans cette édition, nous avons les poèmes originaux en anglais et leur traduction en français. Je trouve que c'est une bonne idée de nous permettre de lire l'original, parce que certaines traductions sont un peu bizarres...Pas de coup de ♥ pour cette fois, mais je relirai ce petit recueil avec grand plaisir ! =)

Laetydu79
16/08/12
 

Tout d'abord, je tiens à signaler à toutes personnes qui seraient susceptibles d'acheter cet adorable et terrible petit chef d’œuvre, lisez le en anglais !! La traduction française n'est, en elle-même, pas affreuse, mais terriblement loin du texte original de Tim Burton. Par chance, l'édition 10/18 est bilingue !!Pour en revenir à l’œuvre, elle est tout à fait à l'image de son auteur : fantastique et bizarre, cruelle et poétique... Tout comme le résumé de la couverture le dit, on sourit, on s'attriste et tout cela parfois dans la même page. J'ai particulièrement aimé "Oyster Boy steps out", "Staring Girl", "The Girl with many eyes" et "Stain Boy".Par contre, je trouve l'histoire principale sur le petit enfant huître absolument révoltante, cruelle et terriblement déprimante... Bien que belle dans le fond ! Et c'est là toute la magie de Mr. Tim Burton !Enfin bref, tout ca pour dire, vous l'aurez sûrement remarqué, ce livre est un véritable coup de coeur et donc je me demande si, par le plus grand des hasards, Tim Burton aurait l'intention de sortir un nouveau recueil dans les prochaines années...

feedoll
18/09/11
 

Lorsque je me suis rendue compte que ces histoires étaient écrites sous la forme de poésie (en vers ou en prose), j'ai tout de suite décidé de les présenter pour le défi Poésie sur les 5 continents pour le continent américain.Je connais l'univers de Tim Burton à travers ses films colorés, baroques et très originaux, mais j'ai été vraiment surprise par les personnages (pratiquement tous hideux) de ses poésies parce qu'on les croirait tout droit sortis d'un cerveau dérangé (désolée, hein, Tim !). Jugez plutôt : un enfant-robot, un enfant qui a des clous dans les yeux, un enfant tache, un enfant huître, un enfant toxique, un enfant momie, etc. Les filles ne sont pas en reste avec une qui a plusieurs yeux, une qui fixe tout le temps, une faite d'ordures, une qui porte des aiguilles de vaudou, etc.Les enfants seraient-ils donc tous de monstrueuses créatures ?[...] Catherine de La culture se partage

Catherine2
12/04/11
 

Tellement bien que je l'ai deux fois :) J'aime Burton depuis ma plus tendre enfance et son monde fait tellement partie de moi que je ne trouve pas ce livre décalé, macabre ni glauque, mais juste drôle :) J'aime les dessins, un peu dans la veine de ceux que pourraient faire un Quentin Blake. Il faut par contre lire la version anglaise car la traduction est atroce. Mes préférés: "Voodoo Girl", "Stain Boy" et "Pin Cushion Queen" Un jour peut-être, j'arriverai à accepter le fait que je ne pourrais jamais lire tous les livres du monde.

un flyer
15/01/11

Je ne suis pas assez sensible à l’univers de Tim Burton pour avoir pu apprécier ses histoires. Ces enfants à tête d’huître, de fromage, brûlés ou bien sans yeux m’ont plus dégoûtée qu’autre chose. Surtout les dessins qui accompagnaient les textes.Je ne dis absolument pas que c’est mauvais, je ne suis pas friande de ce côté totalement décalé et macabre.Mais je pense que les amateurs de Tim Burton peuvent tout à fait apprécier.

un flyer
11/10/10

J'ai acheté La triste fin du petit Enfant Huître pour commencer à lire en anglais.En effet,son recueil de poème est disponible en édition bilingue.Les textes sont plutôt faciles à comprendre et les croquis de Tim Burton aident à la compréhension.Malheureusement on ne peut pas s'empêcher de jeter un œil sur la traduction.Le traducteur s'est efforcé de choisir un vocabulaire adapté pour restituer des rimes.Cependant le ton est vraiment différent du texte original.Tim Burton utilise des mots simples,le style est plutôt enfantin afin de récréer l'atmosphère du conte.Cependant ce livre n'est pas pour enfant,les histoires sont plus étranges les unes que les autres,les dessins sont glauques.On ne peut que comparer ce recueil à Alice au pays des merveilles car l'absurde est très présent,le livre est très court:123 pages (sans oublier qu'il y a le texte original + la traduction )en même pas une heure il est terminé.Les thèmes de la maternité,du mariage,de l'enfance et de la tolérance sont prédominants.L'auteur nous raconte des histoires d'amour pas comme les autres,d'enfants rejetés par leur parents à leur naissance parce qu'ils ne sont pas normaux.Mais malgré tout, ces histoires, bien que tragiques,restent drôles !!A lire et à relire sans modération !

Amethyst
24/09/10
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.13 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition