La vengeance du chat assassin

FINE, ANNE ; DEISS, VERONIQUE

livre la vengeance du chat assassin
EDITEUR : ECOLE DES LOISIRS
DATE DE PARUTION : 11/09/08
LES NOTES :

à partir de
8,70 €

SYNOPSIS :

Je lance à la mère d'Ellie mon regard le plus noir. Car, non contente de me prendre en photo sous mon plus mauvais profil, elle décide maintenant d'utiliser mon portrait, oui vous avez bien entendu ! mon portrait, à sa propre gloire. Je serai sa première oeuvre dans
son tout nouveau cours d'arts plastiques. Mais que croit-elle donc ? Je ne vais pas me laisser ridiculiser aussi facilement. D'autant que le tableau est accroché juste au-dessus du canapé, là où tout le monde peut l'admirer. Et là où je pourrais l'atteindre...
5 personnes en parlent

On n'arrête pas la machine en marche et ce serait bêta de bouder son plaisir à replonger dans les aventures de Tuffy. Quel chat ! Cette fois, il n'est pas bon d'exprimer son art sous le toit de Tuffy, la bestiole a horreur des créations de la mère d'Ellie et entend bien le démontrer. Or, un nouvel allié semble vouloir se lier à sa guerre des nerfs, et ça ne plaît pas du tout à Tuffy. Naturellement c'est tellement drôle et décalé, on sourit de bout et bout, on ne gobe pas une miette des propos de Tuffy. Ce chat veut donner l'impression d'être un saint avec l'auréole qui brille au-dessus de la tête. Ce n'est qu'une image polie et arrangée. En vérité, Tuffy est rusé, roublard et menteur. Il agit pour son seul profit, d'où sa belle pirouette en fin de roman. Il en sort comme un grand seigneur, surtout aux yeux d'Elie la nouille (comme il la décrit), mais en fait ça le chiffonne d'avoir accompli ce qu'on attendait de lui. Car ce n'est pas dans ses principes... On s'en doute ! Un autre round serait-il en écriture ?N'attendez plus de faire la connaissance avec le caustique chat assassin ! Tuffy va vous en conter de toutes les couleurs, c'est désopilant. On apprécie le second degré de son journal, et les illustrations de Véronique Deiss entrent littéralement en communion avec le style mordant d'Anne Fine. Il n'y a pas d'âge pour savourer !

Clarabel
20/02/09
 

Dans ce troisième volume des aventures du chat Tuffy, la mère d'Ellie a décidé de mettre en avant ses qualités artistiques.Pour commencer elle s'attaque a la peinture et décide de prendre pour modèle Tuffy. Celui ci, du haut de sa mauvaise foi et de son légendaire mauvais caractère,refuse cet honneur et ne pense qu'a détruire d'une façon ou d'une autre l'oeuvre de sa maîtresse.Toujours aussi drôle et plaisant a lire, les aventures de Tuffy met en scène la maman d'Ellie dans ses activités artistiques et on assiste a une quasi complicité entre Tuffy et le père d'Ellie, eux qui pourtant se détestent cordialement. Les dessins de Véronique Deiss accompagnent toujours aussi parfaitement le texte et participent pleinement a l'envie de lire toutes les aventures de ce chat caractériel.A partir de 6 ans pour l'histoire du soir, a partir de 8 ans pour ceux qui lisent seul. http://desgoutsetdeslivres.over-blog.com/

Zembla
25/10/13
 

La mère d'Ellie a décidé de prendre des cours d'arts plastiques. Une idée qui ne fait ni chaud ni froid à Tuffy, le chat de la maison. Jusqu'à ce qu'elle décide de lui tirer le portrait. Un portrait qui s'avère raté. Tuffy décide donc de détruire la toile avec ses griffes. Et de réserver le même sort funeste à toutes les oeuvres qui seront produites des mains de cette femme. Or, le père d'Ellie semble pour une fois très content des bêtises de Tuffy. Car lui non plus n'aime guère les créations de sa femme. Il va alors demander un petit service au chat...mais Tuffy va-t-il accepter d'obéir à ce maître qu'il n'aime pas ?Hi hi, je me suis encore bien amusée avec Tuffy ! J'aime le ton cynique de ce chat mal léché. Et ce qui est drôle, également, c'est la bêtise des maîtres de Tuffy. Finalement, on peut se demander qui est le plus intelligent entre le chat et les humains... Mais il faut dire que toute cette histoire est racontée par Tuffy lui-même, et connaissant sa mauvaise foi, nul doute qu'il se donne aussi le beau rôle... ;-) Bref, encore un petit roman vite avalé, et qui a un petit goût de reviens-y. Lili Miaou

lilimarylene
11/04/13
 

Même si le volume de la série "Mon écrivain préféré" consacré à Anne Fine privilégie, Ecole des loisirs oblige, ses livres pour la jeunesse, il ne faut pourtant pas oublier que cette écrivaine so british, irrévérencieuse et amoureuse de la vérité, a écrit aussi pour les adultes et ce pour notre plus grand bonheur.En lisant le texte d'Arnaud Cathrine , élaboré à la suite d'un échange soutenu de courriels avec l'auteure de "Au secours c'est Noël", on ne peut qu'admirer cette femme qui a su mettre en pratique le conseil que l'on donnait dans sa jeunesse : "Trouvez ce que vous aimez faire le plus au monde, et ensuite trouvez quelqu'un qui soit prêt à payer pour que vous le fassiez". cathulu

cathulu
11/07/12
 

Après avoir lu les deux premières histoires du chat assassin, il fallait à tout prix que je trouve le temps de louer la suite.J’ai profité des vacances pour l’emprunter.Dans ce troisième tome, on retrouve toujours Tuffy dans des situations remplies d’humour.Ce chat est toujours aussi attachant.Ce livre se lit aussi facilement que les précédents et les dessins sont tout aussi excellents.En gros, un tome que j’ai trouvé tout aussi bon que les deux premiers. Isa

isa1977
20/10/11
 

Format

  • Hauteur : 19.00 cm
  • Largeur : 12.50 cm
  • Poids : 0.13 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie