La Verite Sur L'affaire Harry Quebert

DICKER, JOEL

livre la verite sur l'affaire harry quebert
EDITEUR : FALLOIS
DATE DE PARUTION : 20/09/12
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
20,90 €
nos libraires ont adoré la verite sur l'affaire harry quebert

SYNOPSIS :

600 pages à vous couper le souffle ! Dans une expérience assez longue d'éditeur, on croit avoir tout lu : des bons romans, des moins bons, des originaux, plusieurs excellents. Et voici que vous ouvrez un roman qui ne ressemble à rien, et qui est si ambitieux, si réussi, si riche, si haletant, faisant preuve d'une telle maîtrise de tous les dons du romancier que l'on a peine à croire que l'auteur ait 27 ans. Et pourtant c'est le cas. Joël Dicker, citoyen suisse et même genevois, pour son deuxième livre, va certainement étonner tout le monde. " Lisez une page... et vous serez entraîné jusqu'au bout " combien de fois vous a-t-on fait ce coup là ? Mais cette fois-ci, c'est vrai. L'histoire se passe dans une petite ville américaine. Elle commence à New York, où un jeune écrivain à succès est très embêté parce qu'il a promis un roman à son éditeur et qu'il est en panne d'inspiration. Brusquement, il arrête tout pour voler au secours d'un écrivain beaucoup plus âgé que lui, qu'il admire, qui a été son maître, et dont on vient d'apprendre qu'il a été mis en prison pour avoir assassiné trente ans plus tôt une fille de 15 ans avec qui il avait une liaison. Cet écrivain s'appelle Harry Québert. Après deux mois d'enquête, il a pratiquement établi l'innocence de son ami, et voilà que l'éditeur qui le menaçait d'un procès parce qu'il ne rendait pas à temps son nouveau roman lui propose de changer son fusil d'épaule et d'écrire en quelques semaines l'enquête menée sur ce crime qui a passionné toute l'Amérique. Le titre du livre est déjà choisi,

c'est " La Vérité à propos de l'affaire Harry Québert ". Une nouvelle aventure commence. Ce n'est plus l'histoire d'une enquête, c'est l'histoire d'un livre sur une enquête. Vous reconnaissez tout de suite cette construction en miroir, que l'on appelle parfois d'un nom un peu prétentieux " en abîme " et qui fit la gloire d'André Gide lorsqu'il publia en même temps son grand roman Les faux Monnayeurs et Le journal des Faux monnayeurs. Mais ce résumé ne donne qu'une idée très superficielle du livre. A mesure qu'on le lit, on s'aperçoit qu'il contient, sans jamais s'arrêter pour l'analyser, une réflexion profonde sur l'Amérique, sur les défauts de la société moderne, sur la justice, sur l'art, sur les médias. Le plus fort est que le lecteur, tout en étant " entraîné vers la fin " par le désir de savoir, comme dans tous les romans policier, ne se lasse jamais de tous les épisodes que le romancier lui fait vivre. Des centaines de tableaux, des personnages avec lesquels on est immédiatement familier dans la petite ville, des situations où les caractères immédiatement présents avec la force du cinéma, vous intéressent en eux-mêmes, bien au-delà de la question de savoir si Harry Québert a eu vraiment cette liaison et si c'est lui vraiment qui a tué. Et pourquoi le roman qui l'a rendu très célèbre avait-il pour titre " Les origines du mal " ? Coupable ? Innocent ? L'ombre de Dostoïevski plane derrière cette histoire si typiquement américaine. Ce grand livre que nous sommes heureux de vous présenter, n'a pas fini de hanter votre mémoire.

Ne vous fiez pas aux apparences ! Ce roman qui a tout du fameux « page-turner » à l'anglo-saxonne a pourtant bel et bien été écrit par un écrivain suisse de langue française... La très belle couverture du roman est une reproduction d'un tableau de Hopper. Le choix est plus que judicieux car en se plongeant dans ce livre, on a vraiment l'impression de débarquer dans une de ces petites villes américaines à l'apparence tranquille qu'il affectionnait tant. L'histoire se passe principalement à Aurora dans le New Hampshire. C'est une ville pratiquement sans criminalité, où on aimerait vivre et prendre un café le matin au Clark's le diner dont s'occupe Jenny, une ex-reine de beauté. En 2008, Marcus Goldman, un écrivain en manque d'inspiration, y séjourne quelques semaines pour se ressourcer. Il est hébergé par son mentor, son ancien professeur de fac, un auteur prestigieux lu dans tout le pays : le grand Harry Quebert. Quelques temps après, Marcus apprend en même temps que l'Amérique stupéfaite et choquée que Harry, son seul ami, dont il croyait connaître tous les secrets, a eu une liaison dans les années 70 avec une jeune fille de 15 ans alors que lui en avait le double. Cette jeune fille, Nola, a disparu un beau jour et son corps vient d'être retrouvé enterré dans le jardin de Quebert... L'Amérique puritaine s'offusque et réclame la tête de celui qu'elle voit comme coupable. Marcus quant à lui, est intimement persuadé que la vérité est tout autre. Commence alors une course contre la montre. Il mène une enquête sur ce meurtre vieux de 30 ans, bien décidé à faire innocenter celui qu'il voit comme un père. Impossible de sortir le nez de ce bouquin ! De rebondissement en rebondissement, Joël Dicker brouille les cartes et ne livre la solution de l'énigme qu'à la toute fin de l'histoire. Tous ceux qui aiment les bons gros romans américains haletants ne peuvent qu'adorer celui-ci. Et dire que ce n'est que le deuxième livre de cet auteur Genevois ! On attend avec impatience les suivants... Aurait-on trouvé un John Irving à la sauce suisse ?
Stéphanie ,
Librairie
(Lille)
Révélation de cette rentrée littéraire, Joël Dicker nous offre un livre brillant, intelligent, surprenant de bout en bout, impossible à lâcher. Plonger au cœur d'une petite ville américaine où chaque habitant a quelque chose à cacher. Que ces 650 pages ne vous fassent pas peur, vous les dévorerez (presque d'une traite). A lire, à offrir, à conseiller. Un pur plaisir de lecture !
Nathalie ,
Librairie
(Lille)
2 personnes en parlent
Ne soyez pas effrayé par les 600 pages de ce livre... 3 jours m'auront suffi pour le dévorer ! Vainqueur du Prix Goncourt des Lycéens 2012 et du Grand Prix du Roman de l'Académie française 2012, Joël Dicker nous tient en haleine jusqu'à la dernière page, et réussit à faire lever tous nos soupçons, pour ne découvrir le meurtrier de Nola qu'à la toute fin de l'histoire. Petit conseil : une fois commencé , ne prévoyez aucune activité, vous ne pourrez plus vous séparer de ce livre !
cha
Un super livre, une intrigue haletante ... A lire !
Cha
  • Auteur : DICKER, JOEL
  • Éditeur : FALLOIS
  • Distributeur : HACHETTE
  • ISBN : 9782877068161
  • Date de parution : 20/09/12
  • Nombre de pages : 580

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.77 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition

Dans la même catégorie