La vie de ma mere t1 - face a

CHAUZY/JONQUET

livre la vie de ma mere t1 - face a
EDITEUR : CASTERMAN
DATE DE PARUTION : 30/01/03
LES NOTES :

à partir de
13,50 €

SYNOPSIS :

"Le respect, faut l'gagner, et y a que la thune pour y arriver ! La reum à Clarisse, elle se
sapait pas chez Tati... C'est c'que j'me disais, et c'est ça com' qu'ça a commencé !"
2 personnes en parlent

Thierry Jonquet adapte ici son propre roman avec Jean-Christophe Chauzy au dessin.Kevin traîne dans la cité avec ses amis, de conneries au square du coin en petits vols au Franprix, plus ou moins laissé seul par sa mère qui doit travailler de nuit, alors que son frère et sa soeur vivent leur vie de leur côté.Puis il y a le collège, en section d'éducation spécialisée, la SES, une classe où les élèves en font voir à cette pauvre madame Dambre.A peu près à la même période, Kevin va rencontrer Djamel et sa bande, les aidant dans leurs plans de vols à la tire, mais aussi Clarisse, une fille du collège qui habite dans les quartiers bourgeois.Thierry Jonquet parvient parfaitement à camper ses personnages, à les rendre attachants et réalistes. Les faits sont livrés sans que jamais les charges pèsent totalement sur les épaules d'un des protagonistes en particulier.On se rend compte que l'éducation pourrait faire beaucoup pour s'en sortir, parvenir à échapper à une vie en marge mais que le sort bien souvent en décide autrement. Maltese

Maltese
20/12/10
 

Ce qui est très troublant dans cette histoire, et extrêmement dérangeant pour le lecteur, c’est l’inéluctabilité de la situation de Kevin. Il est cerné, prisonnier de ses lacunes scolaires (orthographe, vocabulaire), de son milieu social, et est condamné à ressembler à beaucoup de jeunes de son âge, qui sont pris dans les rouages de la délinquance juvénile. Kevin sent que le chemin qu’il prend n’est pas le bon, mais ne peut pas faire autrement que de le suivre.Cette histoire, et cette manière de la présenter, très crûment et sans détours, sont un véritable coup de poing contre la violence sociale qui peut exister dans certains quartiers où les habitants sont abandonnés par les pouvoirs publics. Et ce n’est pas dans une banlieue lointaine, mais dans le XIXeme arrondissement, dans la capitale. Vraiment une œuvre violente, sincère et nécessaire.

Yohan59
16/10/12
 

Format

  • Hauteur : 32.00 cm
  • Largeur : 24.00 cm
  • Poids : 0.58 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition