Lawrence d'arabie

COLLECTIF

EDITEUR : CHRONIQUE
DATE DE PARUTION : 17/02/06
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
21,00 €

SYNOPSIS :

Dès sa petite enfance, Thomas Edward, garçon solitaire et rêveur, se crée son propre monde. A 20 ans, il parcourt la France à bicyclette et s'enthousiasme pour les trésors du Moyen Age. En 1909, engagé volontaire, c'est à pied, cette fois, et le revolver à la ceinture, qu'il se lance sur les pas des croisés et traverse la Palestine, le Liban et la Syrie. Arrivé le jour de ses 21 ans devant le krak des Chevaliers, " le plus beau château du monde ", il y reste trois jours. Lui aussi aura un destin. Dès lors, l'Orient ne le quitte plus. En 1911, il participe à une campagne de fouilles à Karkemish, dans l'actuelle Syrie. En 1914, élevé au grade de sous-lieutenant, il devient espion au service de Sa Gracieuse Majesté. Deux ans plus tard, il est chargé, au Caire, de préparer une révolte arabe pour briser l'Empire ottoman. Ayant revêtu la tunique blanche traditionnelle, il va alors réaliser l'impossible : unifier les forces arabes disparates. Le 6 juillet 1917, à la tête de ses troupes, il s'empare de la citadelle d'Akaba contrôlée par les Turcs. Al Lawrence, comme l'appellent les Arabes, est devenu un héros. Mais la tragédie guette. En novembre 1917, il est fait prisonnier par les Turcs et subit, durant toute une nuit, les pires outrages. Désormais, il vivra dans la honte et le dégoût. Ayant pu s'échapper, il sera quand même présent
à Jérusalem, le 11 décembre 1917, pour l'entrée des troupes britanniques dans la Ville sainte désertée la veille par les Turcs. Et le 1er octobre 1918, c'est en libérateur qu'il pénètre dans Damas, tandis que la foule en liesse scande son nom ! Après, comme il s'y attendait, l'Angleterre et la France se partagent l'Orient. Le rêve d'un empire arabe était illusion. Puisqu'il lui faut choisir entre deux loyautés, Lawrence, ce " roi sans couronne ", va écrire sa propre légende. En 1926 il publie Les Sept Piliers de la sagesse, une oeuvre désormais considérée comme majeure dans la littérature mondiale. Thomas Edward Lawrence est mort le 19 mai 1935 des suites d'un accident de moto. Telle est du moins la version officielle. Car le doute plane toujours. Se serait-il suicidé ? Aurait-il été assassiné ? Les services secrets britanniques ont longtemps été soupçonnés. Car Lawrence d'Arabie avait encore bien des activités secrètes. Mais la police a classé le dossier... Chaque épisode de cette biographie est clairement identifié par un lieu et une date, dans un ordre strictement chronologique. De plus, un index très détaillé permet de retrouver immédiatement le renseignement qu'on recherche. C'est donc un livre que l'on peut dévorer d'une seule traite, mais que l'on peut aussi consulter à tout moment. Un livre de référence.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 29.80 cm
  • Largeur : 23.70 cm
  • Poids : 1.01 kg