Le 47e samourai

HUNTER, STEPHEN

livre le 47e samourai
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 11/09/08
LES NOTES :

à partir de
20,20 €

SYNOPSIS :

Vétéran de la guerre du vietnam, l'ancien marine et tireur d'élite bob lee swagger coule une retraite paisible dans l'idaho lorsqu'il reçoit la visite de philip yano, un japonais porteur d'une étrange requête. En 1945, lors de la sanglante bataille d'iwo jima, leurs pères respectifs, soldats dans des camps opposés, se sont affrontés. c'est le major earl swagger qui a vaincu le capitaine yano. philip yano cherche aujourd'hui à retrouver le sabre de son père, afin d'honorer sa mémoire. touché par cette demande, bob lee décide de l'aider. il ignore encore que cette quête le conduira jusqu'au japon, oú le mystérieux sabre est l'objet de toutes les convoitises. En particulier
celle du shogun, maître du marché de la pornographie nippone et chef d'un gang de yakuzas ultranationalistes. c'est le début d'une plongée dans les bas-fonds de tokyo, son monde du crime gouverné par des codes anciens, oú politiciens corrompus et tueurs impitoyables, pétris de l'esprit des samouraïs, se partagent argent, sexe et pouvoir. un monde fermé dans lequel le gain bob lee swagger ne pourra s'immiscer qu'en adoptant la même arme que ses adversaires : la voie du sabre. Hommage aux grands maîtres du cinéma japonais, le 47e samouraï est un véritable tour de force, qui réussit avec brio la synthèse entre le film de samouraï et le thriller américain.
1 personne en parle

J'aime tout ce qui touche au Japon en général. Mais c'est la première fois que je lis un roman sur les samurais. Avant toute chose je tiens à souligner le travail formidable du traducteur qui a du prendre un sacré temps pour pouvoir traduire toutes les citations et les haïkus présents dans ce livre. De plus, il donne tout au long de l'ouvrage des indications pour que le lecteur français que nous sommes puisse comprendre les allusions.L'historie commence par la célèbre bataille d'Iwo Jima. Dès le début, l'auteur utilise peu de détails, mais les situations sont très parlantes. On retrouve cet aspect tout au long du livre.L'auteur aime brouiller les pistes. Parfois, on ne sait plus si l'on est dans le Japon féodal ou si on est aux côtés du héros. En effet, l'auteur a calqué la hiérarchie féodale sur le monde actuel, surtout concernant les clans yakuzas. Je ne suis pas une experte (et je ne peux pas dire si cela est vrai ou non). Cependant, une chose est certaine, le monde des yakuzas est très hiérarchisé.Passons au narrateur, il est externe, ce qui permet d'avoir des informations avant le personnage concerné. Néanmoins, cela peut être parfois déroutant. En effet, dans un chapitre un événement est décrit du point de vue du Japonais puis de son adversaire. Évidemment, ce n'est pas la même description qui est faite. Elle apporte toujours un plus pour le lecteur.Pour certains, le rythme peut sembler lent. Pour ma part, j'ai retrouvé le même rythme que dans les films asiatiques sur les grandes épopées. Cependant, une chose m'a gênée. C'est à mon sens le point négatif du roman (si tant est que je puisse juger le travail d'un écrivain, moi qui ne tiens qu'un blog). Il y a beaucoup trop de termes japonais, surtout concernant le sabre et ses techniques. Je me suis à plusieurs reprises perdue dans ces descriptions pleines de jargon.Pour conclure, je ne dirai pas que c'est un véritable coup de cœur. Mais j'ai passé un agréable moment. Je lirai certainement les livres précédents cette aventure.

Miloupio
01/02/14
 

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 15.00 cm
  • Poids : 0.60 kg
  • Langage original : ANGLAIS (ETATS-UNIS)
  • Traducteur : GUY ABADIA

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition