Le bizarre incident du chien pendant la nuit

HADDON, MARK

EDITEUR : POCKET
DATE DE PARUTION : 01/09/05
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
6,95 €
nos libraires ont adoré le bizarre incident du chien pendant la nuit
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, " quinze ans, trois mois et deux jours ", décide de mener l'enquête. Christopher aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité. Mais Christopher ne s'est jamais
aventuré plus loin que le bout de la rue. Il ne supporte pas qu'on le touche, et trouve les autres êtres humains... déconcertants. Quand son père lui demande d'arrêter ses investigations, Christopher refuse d'obéir. Au risque de bouleverser le délicat équilibre de l'univers qu'il s'est construit...
Christopher, adolescent autiste mène une vie paisible jusqu'au jour où il découvre le chien de sa voisine transpercé d'une fourche... Commence alors pour lui une longue enquête pour retrouver le meurtrier. Persuadé depuis son enfance que sa mère est décédée, il apprend qu'elle est partie du foyer, une découverte qui va l'emmener dans le coeur de Londres pour retrouver celle qui lui a toujours manqué. Il abandonne alors pour y parvenir les règles de son cadre de vie et tous ses repères sont alors bouleversés.
Un beau roman qui traite avec délicatesse de l'autisme sans jamais nommer la maladie.
La trame narrative, la numérotation des chapitres respectent les schémas de pensée du personnage. Une lecture vraiment intéressante...

shirley (roubaix)
Christopher, adolescent autiste mène une vie paisible jusqu'au jour où il découvre le chien de sa voisine transpercé d'une fourche... Commence alors pour lui une longue enquête pour retrouver le meurtrier. Persuadé depuis son enfance que sa mère est décédée, il apprend qu'elle est partie du foyer, une découverte qui va l'emmener dans le coeur de Londres pour retrouver celle qui lui a toujours manqué. Il abandonne alors pour y parvenir les règles de son cadre de vie et tous ses repères sont alors bouleversés.
Un beau roman qui traite avec délicatesse de l'autisme sans jamais nommer la maladie.
La trame narrative, la numérotation des chapitres respectent les schémas de pensée du personnage. Une lecture vraiment intéressante...
Shirley ,
Librairie
(Roubaix)
23 personnes en parlent
"Le bizarre incident du chien pendant la nuit" un livre magnifique qui parle de l'autisme de façon très tendre et réaliste
flavie Mlle

Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, «quinze ans, trois mois et deux jours», décide de mener l'enquête. Christopher connaît «tous les pays du monde avec leurs capitales et tous les nombres premiers jusqu'à 7507». Il aime les diagrammes, les listes, la vérité, les voitures et les aliments rouges, et Toby, son rat apprivoisé. Il excelle en mathématiques et admire Sherlock Holmes. Il n'aime pas le jaune et le brun, les aliments qui se touchent dans une assiette, parler à des inconnus et les histoires drôles, parce qu'il ne les comprend pas. Il ne s'est jamais aventuré plus loin que le bout de la rue, il ne supporte pas qu'on le touche, et trouve les autres êtres humains... déconcertants.Quand son père lui demande d'arrêter ses investigations, Christopher refuse d'obéir, au risque de bouleverser le délicat équilibre de l'univers qu'il s'est construit. Christopher écrit l'avancée de son enquête dans son journal, découpé comme un livre, dont les chapitres sont exclusivement numérotés avec les nombres premiers. Quant à son histoire, elle est ponctuée de croquis, de plans, de dessins, voire d'équations ! Christopher observe sans interpréter, et ce pragmatisme obsessionnel va se révéler extrêmement efficace : en enquêtant sur la mort du chien, le garçon découvre un secret familial qui déroge totalement à son sens de l'ordre.Insolite tant dans le propos que dans la structure, ce roman n'est jamais abrupt. Christopher est surdoué et autiste mais à aucun moment le livre ne verse dans le manuel médical. Mark Haddon n'explore pas une particularité mentale, il se sert de cette particularité mentale pour faire une œuvre littéraire. Raconté par la voix très distanciée de Christopher, l'histoire n’en est que plus drôle et touchante.

Kara
26/01/09
 

Swinton, petite ville anglaise. Christopher Boone, un adolescent de quinze ans, vit avec son père dans un quartier tranquille. Passionné par les résolutions d'énigmes et de problèmes de mathématiques - domaine dans lequel il excelle- il s'est construit un monde où Toby, son rat domestique et les chiffres tiennent la première place. Christopher est brillant mais rencontre des difficultés à aller vers les autres et vers la vie. Il vit un peu en reclus et a développé bon nombre de troubles obsessionnels compulsifs et une certaine agoraphobie handicapant son quotidien et sa socialisation. Seule Siobhan, son institutrice, réussit à apaiser ses craintes et à le faire sortir momentanément de sa bulle. Lorsque Wellington, le chien d'une voisine, est sauvagement assassiné, Christopher décide de mener l'enquête et d'écrire un livre sur ces recherches. Grand admirateur de Sherlock Holmes, il voit dans ce sordide évènement matière à nourrir son insatiable soif de découvertes. Toutefois, il ignore que ses investigations le mèneront bien au-delà du carcan protecteur qu'il a lentement pris soin de construire autour de lui durant ces quinze années. Le Bizarre incident du chien pendant la nuit est une œuvre touchante et profondément originale autour de la singularité. On ne peut que se prendre d'affection pour le personnage de Christopher, génie scientifique en herbe mais maladroit dans la vie. Ainsi, on aime à le voir fuir ses angoisses dans un univers des plus cartésiens rempli d'équations et de casse-têtes. Pareil à l'extraterrestre prénommé Gurb de Eduardo Mendoza, il avance dans la vie, tâtonne et finit par expérimenter de nouvelles choses, souvent dans la douleur hélas. Si Gurb découvre Barcelone avec un œil neuf et étonné, Christopher, lui, se cogne à la vie et la regarde parfois avec des yeux d'enfant craintif malgré ses quinze ans. Mark Haddon a su donner un rythme particulier et un caractère original à son roman. En faisant de ce personnage central haut en couleurs le narrateur de cette histoire, il crée un lien intimiste avec le lecteur et réussit à élaborer un écrit sur la différence qui fait la différence. Rebelde

Rebelde
20/01/16
 

Ce roman, best-seller en son temps, vaut avant tout par l'identité du narrateur, Christopher Boone, un jeune autiste, et le regard totalement décalé qu'il porte sur la société, sur son entourage, sur les faits qui émaillent sa vie.Mais ce regard, après réflexion, peut ne pas paraître si singulier, ou plutôt nous nous apercevons que comme Christopher nous sommes tous dépendants de certaines habitudes, de certains tics, nous suivons tous des manies qui régissent plus ou moins notre vie.Une histoire sympathique à suivre, où il est question entre autre chose de la mort du chien d'une voisine et d'une enquête à la Sherlock Holmes.Le livre est paru sous l'étiquette "littérature jeunesse" et pourra ravir adolescents comme adultes. <p>Maltese</p>

Maltese
13/06/13
 

Voilà un petit roman, qui a fait couler beaucoup d'encre depuis sa sortie (et qui s'est apparemment très bien vendu). Toute l'originalité de cette histoire tient dans la personne de son narrateur, Christopher, qui voit le monde différemment puisqu'il est atteint d'une forme d'autisme qui ressemble au syndrome d'Asberger : il a d'incroyables aptitudes scientifiques. Il raconte donc à sa manière le monde qui l'entoure, sans description, sans mensonge, de manière très factuelle. Les mathématiques, qui l'aident à structurer sa vie et à maîtriser ses sentiments, sont très présents : les chapitres sont numérotés selon les nombres premiers et des problèmes et des équations émaillent le récit. J'ai trouvé ce roman émouvant parce que Christopher est enfermé dans une espèce de prison mentale et que ses réactions, qui paraissent étranges au reste du monde, sont en fait prévisibles et compréhensibles une fois que l'on comprend comment il raisonne. La façon dont ses parents gèrent son handicap et dont la société le perçoit pose de vraies questions sur l'intégration des handicapés dans la société, et à ce titre, les anecdotes rapportées par Christopher sur l'école spécialisée où il est scolarisé sont assez terribles.

fashiongeronimo
12/08/12
 

Christopher a 15 ans et il est autiste. Il comprend tout aux mathématiques mais a du mal à déchiffrer les sentiments humains... Le jour où le chien de la voisine est assassiné, il décide de mener l'enquête à sa façon.J'ai aimé l'originalité du roman, car c'est Christopher lui-même qui raconte l'histoire, et on découvre le système de pensée d'un jeune garçon autiste, à la fois différent mais cohérent, et surtout très attachant !

Radicale
27/12/09
 

Il était 0 h 07. Le chien était allongé dans l'herbe au milieu de la pelouse, devant chez Mme Shears. Il avait les yeux fermés. On aurait dit qu'il courait couché sur le flanc, comme font les chiens quand ils rêvent qu'ils poursuivent un chat. Mais le chien ne courait pas. Il ne dormait pas non plus. Il était mort. Il avait une fourche plantée dans le ventre. "Qui a tué Wellington, le grand caniche noir de Mme Shears, la voisine ? Christopher Boone, décide de mener l'enquête, même si cela doit bouleverser son univers quotidien et l'équilibre délicat de sa vie.Christopher est autiste : il aime les listes, les plans, la vérité. Il comprend les mathématiques et la théorie de la relativité et a une formidable mémoire photographique. Par contre, Christopher ne comprend pas du tout les êtres humains qui le déconcertent et ne s'est jamais aventuré plus loin que le bout de sa rue. Il ne supporte pas qu'on le touche, a des phobies... Livre très original. Le personnage de Christopher est attachant, malgré, ou à cause de son handicap, c'est assez drôle. Liliba

liliba
22/12/09
 

Ce livre est écrit à hauteur d'enfant. Il montre les méandres de la pensée de cet autiste. L'intrigue n'est qu'un prétexte, d'ailleurs le mystère est éventé au milieu du livre. Il parle de relation avec les parents, de secret, des relations avec les autres, des travers de notre petite société. C'est aussi une leçon de courage. C'est un livre très drôle, et parfois caustique.

faberis
12/02/09
 

Parfois on finit par se laisser convaincre de lire un livre à succès alors qu'intuitivement on devine que cela ne sera pas à notre goût. C'est ce qui m'est arrivé avec ce roman de Mark Haddon.J’en ai d’ailleurs lu de bonnes parties en diagonale, assez pressée d’en finir. Tout d’abord le style d’écriture m’a horripilée. Certes, il est en lien avec la personnalité de Christopher, mais c’est proprement indigeste à lire ! Ensuite, la quasi-absence d’émotions liée à l’autisme du héros m’a laissé à distance. Je n’ai pas réussi à m’impliquer dans un livre aussi froid, hormis dans le dernier tiers où j’ai souri et tremblé en même temps. Cela ne m’a empêchée d’éprouver par moment de la compassion à l’égard du gosse, mais aussi à l’égard de ses parents. L’histoire ne m’a pas paru inintéressante mais globalement c’est un livre qui m’est passé par-dessus la tête.

mycupoftea
13/08/14
 

*Attention spoilers*Christopher a des Problèmes Comportementaux. Le chien de Mrs Shears est retrouvé mort, blessé par deux pointes, certainement une fourche. Christopher décide de mener une enquête qui va l’amener bien loin de ce qu’il pensait…Sur le conseil d’une amie, je me suis lancée dans ce livre.Le titre à rallonge a le don d’intriguer.Christopher est un jeune homme très logique, avec un esprit scientifique. Il a du mal à comprendre tout ce qui sort de la logique donc il n’est pas très doué dans les relations humaines, par ce trait de caractère il me rappelle Sheldon dans The big bang theory. Son père s’occupe seul de lui, il est très attentif à protéger Christopher, peut-être trop…L’enquête policière que mène Christopher l’amène à des questionnements sur sa famille et le voisinage. Il pose des questions à tous ses voisins, chose que son père lui a interdite. Christopher apprend donc l’infidélité de sa mère et en cherchant son journal, il trouve des lettres écrites par sa mère, mère qui était déclarée morte…Malgré son handicap, il apprend à le surmonter pour apprendre la vérité. Avec son intelligence, il arrivera à aller jusqu’à Londres sans l’aide d’adulte (ou presque). Il s’adapte aussi à la foule en se créant des jeux mentaux. Peut-être par son aspect trop logique, je n’ai pas réussi à m’attacher à Christopher, il reste touchant mais distant. Un moment de lecture agréable mais sans plus… LOUISE Novelenn

Novelenn
17/03/14
 

Un jeune gamin Christopher découvre le chien de ses voisins, tué d'un sur une pelouse, une fourche le clouant au sol. il décide de faire une enquête pour découvrir qui est l'assassin, c'est lui le narrateur de ce livre.Mais Christopher n'est pas un gamin comme les autres: il a "quinze ans, trois mois et deux jours", il connaît "tous les pays du monde avec leurs capitales et tous les nombres premiers jusqu'à 7507". Il aime la vérité et son rat apprivoisé. C'est un fort en maths qui passe par plaisir des examens pour entrer en faculté. Il admire Sherlock Holmes. Il aime certaines couleurs comme le rouge mais déteste le jaune et le brun, les aliments ne doivent pas se toucher dans une assiette. Il n'aime pas parler à des inconnus ou les histoires drôles, parce qu'il ne les comprend pas. Il ne supporte pas qu'on le touche, et trouve les autres êtres humains... déconcertants. Bref il est autiste.Cette recherche du coupable va l'amener à rencontrer ses voisins, à les interroger... jusqu'au jour où son père lui défend de poursuivre ses recherches.... Les propos de Christopher sont souvent émaillés de considérations sur notre monde très éloigné du sien, souvent pleines d'humour.Plaisant et tendre au départ, ce livre multiplie les considérations de l'auteur, du jeune Christopher confronté au monde dans lequel nous vivons. Ces redites, cette multiplication des différences entre le monde de ce jeune autiste et notre monde devient un peu lassante du milieu du livre, cette tendresse et cet humour devenant plus rares.Ce livre, répertorié dans la catégorie des livres pour adolescents pose cependant de vraies questions sur l'intégration des handicapés dans la société.Il nous permet de voir notre monde d'adultes avec le regard d'un jeune différent mais pas idiot du tout, loin de là! JPV

JPV11
15/09/13
 

Ce sont les critiques nombreuses dans l'ensemble élogieuses qui m' ont donné envie de découvrir cet ouvrage. Je suis assez partagée par ce que j'ai lu et même si j'ai beaucoup aimé ce petit moment sur mon canapé ce ne fut pas pour moi une lecture coup de cœur. Certes l' histoire est fascinante, très bien écrite, et le personnage de Christopher attire la sympathie. Cependant, j'ai été dérangé par l'écriture que j'ai trouvé trop simpliste et carrée ( rigoureuse). Elle m'a fait oscillé entre l'émotion et un détachement dû à un incessant petit côté documentaire qui prend régulièrement le pas sur la trame romanesque. C'est bien dommage, pour moi Mark Haddon éprouve trop souvent le besoin de revenir directement sur le handicap de Christopher; j'aurais aimé que le livre reste simplement tendre et touchant avec le petit zeste d'aventure. Entre documentaire et roman il faut choisir, parfois un roman bien fait suffit...

Lacazavent
19/04/13
 

Il y a quelques jours, je vous parlais du livre de Gilles Paris, Au pays des kangourous. Le bizarre incident du chien pendant la nuit y ressemble un peu puisque Mark Haddon raconte son histoire à travers le regard d’un adolescent : Christopher Boone, « quinze ans, trois mois et deux jours ». Christopher n’est pas un enfant comme les autres. Autiste, il est très doué pour tout ce qui est logique (mathématiques, physique…) mais ne comprends pas très bien les êtres humains.Dans ce livre, ils nous explique comment il mène son enquête tout en nous faisant part de ses petites manies : sa façon de numéroter les chapitres uniquement avec des nombres premiers ; sa tendance à mentir « par omission » ou encore sa manière d’évaluer la qualité d’une journée en fonction de la couleur des voitures (voir l’extrait ci-dessous). Mais Christopher nous présente surtout sa vision du monde, un monde tel que nous le connaissons mais avec un regard bien différent, nous apportant un tout autre point de vue sur la société et les rapports humains.Malheureusement, si dans un premier temps j’ai été très séduit par le talent de Haddon et sa capacité à se mettre à la place d’un enfant autiste, je me suis peu à peu lassé de cette histoire. Les réactions de Christopher, au début amusantes, deviennent énervantes. J’imagine cependant que c’est ce que peut provoquer la rencontre d’un enfant autiste et en ce sens Haddon a atteint son objectif. Peut-être n’ai-je tout simplement pas fait preuve d’assez de curiosité face à cette vision nouvelle du monde… Culturez-vous

Artsouilleurs
23/10/12
 

Un livre original sous la forme d'une enquête. Christopher, enfant autiste cherche a retrouver l'assassin de son chien. Finalement ce n'est pas l'enquête qui importe, mais le regard que l'enfant porte sur le monde, sur sa famille. Sa personnalité complexe le rend intéressante et attachant, d'autant plus que c'est lui qui nous raconte son histoire en écrivant le journal de son enquête.

Asil
04/09/12
 

Le bizarre incident du chien pendant la nuit Ce bouquin est un vrai petit chef-d'œuvre. Au fil des chapitres (construits autour des nombres premiers), on découvre le fonctionnement du cerveau du jeune Christopher (" 15 ans, 3 mois et 2 jours "), autiste, extrêmement touchant et intrigant. A tel point qu'en refermant le livre, on ne regarde plus le monde de la même manière et on se dit : et si c'était lui qui était dans le vrai ? Touchant, drôle, intéressant, ce livre est à conseiller aux adultes comme aux enfants.

Le bizarre incident du chien pendant la nuit Ce bouquin est un vrai petit chef-d'œuvre. Au fil des chapitres (construits autour des nombres premiers), on découvre le fonctionnement du cerveau du jeune Christopher (« 15 ans, 3 mois et 2 jours »), autiste, extrêmement touchant et intrigant. A tel point qu’en refermant le livre, on ne regarde plus le monde de la même manière et on se dit : et si c’était lui qui était dans le vrai ? Touchant, drôle, intéressant, ce livre est à conseiller aux adultes comme aux enfants.

Un livre novateur qui m'a captivé pendant mon adolescence. Un adolescent mene l'enquete sur la mort du chien de la voisine. Il a une personnalité complexe qui nous est attachante.Il est autiste et Haddon nous plonge dans ses pensées. Un livre a lire absolument pour les amateurs de littérature insolite

Mayuha
14/11/10
 

Le bizarre incident du chien pendant la nuit débute, comme son titre l’indique, par la mort d’un caniche, celui de la voisine du narrateur, Christopher Boone. Ce dernier, âgé de 15 ans, et atteint du syndrome d’Asperger – une forme bénigne d’autisme –, part à la recherche du « meurtrier », mais l’enquête va l’entraîner vers bien d’autres découvertes... Ce roman, écrit par le Britannique Mark Haddon, est tout simplement excellent. L’un de ses principaux attraits repose sur le narrateur, attachant à souhait, qui nous permet d’adopter un point de vue totalement différent de celui des individus « normaux ». Christopher est un être complexe, dont certaines réflexions d’une profonde naïveté rappellent son retard mental, mais qui se montre également surdoué dans certains domaines (c’est entre autres un génie des maths, capable de résoudre mentalement des équations du second degré et des multiplications à plusieurs chiffres). Singulier personnage, qui peut se révéler très superstitieux (quatre voitures rouges d’affilée annoncent pour lui une bonne journée, et quatre voitures jaunes une mauvaise), et surtout doté d’une mémoire et d’un sens de l’observation hors-normes : le narrateur est capable de détailler avec la plus grande précision le nombre de moutons et de nuages qu’il a croisés ou vus un jour quelconque, plusieurs années auparavant. Un personnage malheureux et incompris, aussi : capable de perdre totalement les pédales dans un lieu à forte affluence et de ne parler à personne pendant cinq semaines. Christopher est en outre un garçon qui fascine, par les sentiments ambivalents qu’il inspire au lecteur, lequel s’apitoie, étant donné le malaise qu’il ressent en société, mais l’envie, également, pour ses facultés mentales surdéveloppées et sa conception du monde si originale. Mais le roman ne se résume pas à son personnage principal, il fonctionne à merveille grâce à la présence d’une vraie histoire : sous sa forme d’enquête policière, Le bizarre incident… captive par son suspense et ses rebondissements, qui apportent rythme et vie à la lecture. Pour fignoler, on peut regretter que le texte s’essouffle un peu vers la fin (encore un !), avec une première alerte dès la découverte du secret, et de manière définitive à partir du moment où le héros entre dans le train. Le bizarre incident… demeure cependant un texte exceptionnel, qui marque par son originalité, sa justesse de ton, son rythme souvent soutenu et son héros, tant sa personnalité complexe que ses réflexions, toujours pertinentes, sur des domaines aussi variés que les probabilités, l’astronomie ou encore Le chien des Baskerville, son livre de chevet !N.B. : à noter que le roman est à la fois disponible en édition adulte et jeunesse. Est-ce un roman jeunesse qui peut également être lu par les adultes ou bien le contraire ? Je pencherais pour la seconde option : le texte regorge de richesses et de détails auxquels seul le lecteur plus « mûr » portera attention.

Nico17
28/10/10
 

Ce livre complètement déjanté est inintéressant. Personnellement, je trouve que ça sent le vécu, ironisé mille fois. En soit, je trouve l'écriture lourde, le déroulement de l'histoire assez lent, ... Néanmoins, ce livre devrait, d'après moi, plaire aux plus jeunes pour l'écriture assez simple (à la limite du "simpliste").

lebonsai
05/08/10
 

Ce livre nous présente la vie quotidienne d'un adolescent de 15 ans, autiste, vivant seul avec son père, fréquentant une école spécialisée et abhorrant au plus haut point le jaune et le marron. Cependant, l'existence de Christopher bascule le jour où il se met en tête de résoudre le meurtre du chien de sa voisine... Ce voyage initiatique peuplé de rituels réconfortants et de crises violentes, si caractéristiques des "crétins savants" (appellation péjorative désignant autrefois les autistes), conduira Christopher à plonger dans son passé, à dompter son présent puis à envisager son avenir. Un héros plein de réalisme et un sujet - l'autisme - rarement abordé avec autant d'humour, de désinvolture et surtout d'humanité.

SophieC
22/07/10
 

Un roman magnifique, émouvant, qui change le regard que l'on peut porter aux autistes. Un des meilleurs livres que j'ai lus jusqu'ici. Un bijou."Christopher Boone a 15 ans. Il est autiste. Il excelle en math, il aime les diagrammes, les listes, la vérité. Il ne supporte pas qu'on le touche. Son cerveau ne peut s'empêcher de tout enregistrer et de tout mémoriser, mais dans les situations complexes la tâche devient impossible, alors Christopher se roule en boule et grogne. Un jour Christopher apprend que Wellington le caniche de la voisine a été assassiné. Il mène une enquête qui va lui permettre d'arracher au passé sa propre histoire. Et de nous la raconter..."

Gaz0line
13/04/10
 

Ce livre ne peut laisser insensible. A travers le regard de Christopher nous abordons l'autisme et toutes les difficultés relationnelles entraînées par la différence. Drôle , sensible , profond ce livre laisse des traces et nous accompagne longtemps

Gigi
27/12/09
 

Belle leçon de vie Quel merveilleux voyage que celui que nous fait faire Mark Haddon dans le cerveau de cet adolescent ! Il réussit tout en finesse à nous faire découvrir ce monde des enfants autistes avec leurs forces et leurs faiblesses, leur sensibilité et leur logique.

Format

  • Hauteur : 17.80 cm
  • Largeur : 11.00 cm
  • Poids : 0.18 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : ODILE DEMANGE

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition