Le caire

RAYMOND-A

livre le caire
EDITEUR : FAYARD
DATE DE PARUTION : 17/02/93
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
23,40 €

SYNOPSIS :

Le Caire est aujourd'hui la plus grande ville du monde arabe et du continent africain. En un demi-siècle d'expansion, la métropole a absorbé bien des lieux chargés d'histoire. Mais la vie et l'activité qui battent le long de son Nil éternel restent un spectacle fascinant et d'innombrables vestiges de son passé millénaire demeurent. Ce livre en retrace les grandes étapes. C'est au lendemain de la conquête de l'Egypte que les Arabes construisent la ville de Fustât. Le temps des fondations successives s'achève à la fin du Xe siècle avec la création de al-Qâhira, la Victorieuse, par les Fatimides, une dynastie chiite ismaélienne venue du Maghreb. La mosquée université d'al-Azhar devient un centre de rayonnement religieux et intellectuel cependant que Fustât connaît un essor remarquable grâce au commerce en Méditerranée. Saladin, qui ramène l'Egypte dans l'orthodoxie sunnite, scelle le destin des deux cités voisines en faisant édifier la Citadelle. Le Caire atteint sa plus grande splendeur sous les Mamelouks (1250-1517). La mosquée de Sultân Hasan reste le grandiose témoin de ce que fut la ville des Mille et Une Nuits. La conquête ottomane ne met pas fin à la prospérité du Caire. La ville traditionnelle se développe. Son souvenir imprègne toujours les rues du Caire historique. L'expédition de Bonaparte sonne le glas de l'Egypte ancienne ouvre la voie à la modernisation. Dès 1863, le khédive Ismâil veut faire du Caire une ville à l'européenne. L'occidentalisation se poursuit pendant la colonisation anglaise. Une ville nouvelle apparaît, dont le développement s'accélère au moment où l'Egypte, centre d'un monde arabe renaissant, subit les effets de sa démographie galopante. Après les rêves de la modernisation, Le Caire connaît les cauchemars de la croissance. La mégalopole se prépare à entrer dans le XXIe siècle
avec une population de quinze millions d'habitants et beaucoup de problèmes, ceux-lâ même que connaissent toutes les grandes villes du monde contemporain. " Une multitude de mosquées, plus élégantes les unes que les autres, couvertes d'arabesques du meilleur goût, et ornées de minarets admirables de richesse et de grâce, donnent à cette capitale un aspect immense et très varié. " Jean-François Champollion, 1829 " Le Caire dans les années 1930... déborde ses lisières dans toutes les directions... Un Caire profane, aux larges percées, aux façades moulurées et jaunâtres, a doublé vers le Nil la ville ancienne, toujours sollicitant le ciel de ses minarets chantournés... Des balcons de la sirdariyya, le général anglais, dont le regard parcourt librement tout l'horizon, peut encore avoir l'impression de dominer les fameux " quarante siècles ". " Jacques Berque, 1967 " Est-ce un mirage, ce poudroiement d'or et de sable et de vent qui noie l'immense paysageoe Nous sommes au sommet du Mokattam... Au loin, un filet brillant, le Nil, et la ligne des Pyramides à l'horizon. Au pied, la ville immense hérissée de ses cinq cents mosquées. A gauche de la Citadelle où nous sommes redescendus, une ruelle étroite plonge au milieu d'une foule d'enfants, de marchands ambulants, d'hommes inoccupés. Bientôt la foule s'éclaircit, s'évapore. Nous voilà enfermés dans un silence minéral. Les maisons sont aveugles. Aucun son ne filtre. Aucun être vivant ne paraît. Nous sommes dans la Cité des Morts. " Simone Lacouture, 1972 André Raymond a été directeur de l'Institut français d'études arabes de Damas et de l'Institut de recherches et d'études sur le monde arabe et musulman d'Aix-en-Provence. Professeur émérite à l'université de Provence, il est l'auteur de nombreux livres et études sur l'histoire du monde arabe et sur les villes arabes.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 23.50 cm
  • Largeur : 15.50 cm
  • Poids : 0.65 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition