Le capuchon du moine

PETERS, ELLIS

EDITEUR : 10/18
DATE DE PARUTION : 04/10/01
LES NOTES : Laissez une critique sur ce livre
à partir de
7,10 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

À première vue, c'est le crime parfait. Un riche propriétaire lègue ses biens à l'abbaye de Shrewsbury en échange d'une paisible retraite... et meurt en dégustant une perdrix ! Quelle main criminelle a versé dans le plat quelques gouttes de poison provenant de la pharmacie
de frère Cadfael ? Les suspects ne manquent pas, à commencer par les héritiers de la victime. Il faut toute l'ingéniosité de Cadfael, ce Maigret du XIIe siècle, pour démêler l'intrigue diabolique qu'a tissée Ellis Peters, la reine incontestable du suspense féodal.
2 personnes en parlent

Autant le dire tout de suite, j'ai été déçu par ce livre : j'ai deviné le nom du coupable et ses mobiles très tôt. Ensuite, l'histoire devient assez plate, le style n'est pas de la haute littérature ; je n'avais donc rien pour m'accrocher jusqu'à la fin du livre. Les seuls intérêts consistent en la personnalité de l'enquêteur, un moine, frère Cadfaël, et en la période concernée, 1138. Heureusement toutes les enquêtes de frère Cadfaël ne sont pas aussi ternes, j'en ai lues de plus consistantes. Yv

Lyvres
25/03/14
 

Il s'agit du troisième tome de la série mettant en scène frère Cadfael, moine bénédictin qui mène des enquêtes dans l'Angleterre du XIIème siècle. Charmée par la série des années 90 et alléchée par le challenge Moyen-Age initié par Hérisson, j'ai eu envie de me plonger dans l'atmosphère médiévale pleine de dangers et de mystère du monastère de Shrewsbury. Ellis Peters, de son vrai nom, Edith Pargeter, est également l'auteur d'une trilogie se déroulant au temps des cathédrales et d'une autre série policière, Inspecteur Felse.le capuchon du moine Frère Cadf?-el est herboriste et délivre assidûment des soins aux moines mais aussi à toute personne dans le besoin. Par la force des choses, il se décide à faire la lumière sur un empoisonnement, celui du mari de son amour de jeunesse, non seulement par devoir moral, mais aussi parce que c'est son propre élixir qui semble être à l'origine de la mort de Gervase Bonel. Or, celui-ci venait tout juste de faire don de son domaine au monastère, sans avoir le temps de voir sa générosité ratifiée par un acte écrit. Son légataire, un jeune homme de quinze ans, figure donc en bonne place parmi les suspects...Le Moyen-Age est une période qui me fascine, souvent décriée et pourtant tellement riche, artistiquement parlant notamment. Le cadre - l'abbaye ainsi que les offices qui rythment la journée -, l'ambiance de l'atelier d'apothicaire de Cadfaël, les prénoms – Aelfric, Aeldith, Edwin - m'ont donc beaucoup plu. Pour ceux qui connaissent déjà le personnage principal pour l'avoir croisé dans les autres romans ou dans l'adaptation télévisée, c'est aussi l'occasion d'en apprendre un peu plus sur son passé.Malgré tout, je ne ressors pas enchantée de cette lecture ; ce fut un moment agréable, sans plus. L'intrigue est loin d'être trépidante et j'ai eu du mal m'attacher aux personnages, peu décrits ou réduits à quelques traits de caractère dominants. Je crois que j'aurais aimé en apprendre réellement plus sur le quotidien des moines, leurs activités, l'organisation de leur vie retirée, découvrir davantage de recettes de « grand-mère » de Cadfaël, lire plus de descriptions de l'abbaye, juste pour le plaisir... Mais bon, je chipote, ça n'est pas forcément le propos du livre. Toujours est-il que j'ai eu la sensation d'effleurer l'univers de Cadfaël sans vraiment parvenir à m'y installer... Ceci dit, j'ai constaté sur Livraddict que ce tome n'est pas le meilleur de la série, je ne désespère donc pas de trouver mon bonheur dans un autre volume !

LeCottagedeMyrtille
05/03/13
 

Format

  • Hauteur : 17.70 cm
  • Largeur : 10.80 cm
  • Poids : 0.19 kg
  • Langage original : ANGLAIS
  • Traducteur : SERGE CHWAT