Caractere substantiel de la reglementation francaise des successions internationales - volume 31 (1re edition)

BILLARANT SERGE

livre caractere substantiel de la reglementation francaise des successions internationales - volume 31 (1re edition)
EDITEUR : DALLOZ
DATE DE PARUTION : 26/02/04
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
58,80 €

SYNOPSIS :

La thèse que M. Serge Billarant défend est tout entière dans son titre. (...) Persuadé que toute règle de conflit a un caractère substantiel, qui découle de sa fonction régulatrice d'intérêts privés et non plus répartitrice de souverainetés, il a choisi de centrer sa démonstration sur le droit successoral. (...) Sa démonstration se déroule en trois temps. 1. La règle de conflit rattache une certaine catégorie de situations juridiques à un certain ordre juridique. Plusieurs rattachements sont a priori possibles et l'auteur de la règle de conflit doit faire un choix de politique juridique. II doit se prononcer en fonction des valeurs que son ordre juridique entend promouvoir dans l'ordre international. Le rattachement retenu le sera donc sur la base de considérations matérielles. (...) Celles qui sont le plus souvent invoquées n'ont cependant pour l'auteur qu'une valeur très relative. (...) La valeur relative de ces justifications conforte l'auteur dans sa conviction que la règle de conflit n'est qu'un élément parmi d'autres de la réglementation des successions internationales. 2. (...) La règle de conflit bilatérale coexiste dans le système français avec des règles de conflit unilatérales, à coloration matérielle dominante, dans lesquelles la doctrine persiste à
ne voir que des exceptions au jeu normal de la règle de conflit de lois, alors qu'elles sont partie intégrante de la réglementation française des successions internationales. Le droit de prélèvement, institué par la loi du 14 juillet 1819 en contrepoids à l'abolition du droit d'aubaine, en est le plus bel exemple. (...) L'admission, par la convention de La Haye du 1 % août 1989 sur la loi applicable aux successions (non en vigueur) et peut-être demain par un règlement communautaire, de la professio juris en matière successorale, dont l'auteur rappelle en passant les mérites, ajouterait au droit international privé des successions une règle de rattachement à caractère substantiel. (...) 3. (...) la règle de conflit est encore substantielle en ce que, procédant à l'insertion des situations allogènes dans l'ordre juridique du for, elle présuppose l'existence d'une équivalence matérielle concrète des législations. En effet, à défaut de celle-ci, ou de ce que Savigny appelait la communauté de droit, la règle de conflit est évincée ou tout au moins amendée. L'auteur affine la notion d'équivalence et en illustre le rôle aux diverses étapes du fonctionnement de la règle de conflit successorale : qualification, exception d'ordre public, substitution ou adaptation ".
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 24.00 cm
  • Largeur : 16.00 cm
  • Poids : 0.77 kg