Le chant sacre

LACOUR-L

EDITEUR : STOCK
DATE DE PARUTION : 17/09/08
LES NOTES : Donnez votre avis
à partir de
16,99 €
EXISTE EN
Ebook

SYNOPSIS :

En 1973, année du premier choc pétrolier, La Grande Bouff e de Marco Ferreri prédisait à l'homme qu'il périrait de ses excès. Dix ans plus tard, le XXe siècle amorçait sa fi n avec le drame planétaire de la contamination des hommes par les virus des hépatites et du sida, stigmate d'échanges frénétiques de sperme et de sang monnayés comme des biens de consommation. Chez les homosexuels, l'industrie du sexe libérait des années de répression et de frustration. Chez les hémophiles, l'industrie du sang leur fournissait des traitements curatifs puis préventifs pour éviter la survenue des hémorragies, sources de graves handicaps articulaires. Ces consommations abondantes favorisaient la libération de ces deux groupes longtemps marginaux et en lutte permanente pour leur survie dans une société grisée par l'illusion scientiste, convaincue de sa capacité à tout guérir, tout maîtriser sur le modèle du progrès nord-américain. « Avancer ou disparaître » déclarait, en 1980, le président de l'Association française des hémophiles (décédé depuis du sida) pour justifi er sa demande de traitements de plus en plus sophistiqués. « Résister ou disparaître », écrivait à son tour, en 1993,
Franck Arnal, écrivain gay (décédé aussi du sida) pour résumer l'enjeu de la lutte homosexuelle. Ces deux combats, de dimension mondiale, induisaient, de part et d'autre, un tribut à la liberté jugé comme acceptable : fl ambée de maladies sexuellement transmissibles chez les homosexuels et hépatites virales chroniques chez les hémophiles. Le premier volume du Chant sacré raconte cette double conquête de la santé et de la liberté, des années 1960 à son apogée en 1983, alors que, sur fond d'épidémie naissante du sida, se noue le drame du sang contaminé. Il relate les victoires successives des uns et des autres puis leur forte résistance face au nouveau danger, leur diffi culté à renoncer aux libertés acquises et aussi le cynisme des diff érentes industries (du sang et du sexe) vecteurs de la dissémination mondiale des virus. Il éclaire le sort cruel réservé aux premiers malades du sida et ébranle le mythe de la pureté du sang national glorifi é par La Marseillaise, le « chant sacré » des Français. Enfi n, il annonce le thème du second volume : la chute, amorcée en 1984-1985, de ces mêmes homosexuels et hémophiles rejoints, dans leur sort fatal, par les malades transfusés.
0 personne en parle

Format

  • Hauteur : 21.50 cm
  • Largeur : 13.50 cm
  • Poids : 0.74 kg

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition