Le chat du rabbin t5 jerusalem d'afrique edition speciale

SFAR, JOANN

livre le chat du rabbin t5 jerusalem d'afrique edition speciale
EDITEUR : DARGAUD
DATE DE PARUTION : 18/01/07
LES NOTES :

à partir de
39,00 €

SYNOPSIS :

Afin de rendre hommage au formidable et étincelant Jérusalem d'Afrique, voici la nouvelle aventure du Chat du Rabbin en noir et blanc. Elle sera présentée en grand format et accompagnée de 80 pages de crayonnés préparatoires en couleur de l'album qui permettent de s'immerger totalement dans le fantastique
travail de Joann Sfar et qui forment le story-board de cette merveilleuse balade africaine. 80 pages en N&B et un magnifique story-board intégral en couleur pour plonger dans la magie de la création. Un format et un papier identiques à celui de l'intégrale noir et blanc Isaac le Pirate.
1 personne en parle

Zlabya, la maîtresse adorée du chat, s'ennuie ferme aux côté de son nouveau mari. Une distraction inespérée arrive lorsqu'un jeune homme russe (un peintre juif contraint à fuir son pays) est découvert dans une caisse de livres commandée par le mari de Zlabya. L'ennui, c'est qu'il ne parle que russe, et que seul le chat arrive à discuter avec lui (mais les autres ne comprennent pas ce que dit le chat, et n'entendent que ses "Mraou ! Mraou !"...). Ce qui est évidemment plutôt compliqué en termes de communication. Heureusement, le rabbin arrive à dénicher un Russe, Vastenov, qui va pouvoir traduire ce qu'il dit. Et ils découvrent que le projet initial du peintre, c'était de se rendre en Ethiopie afin de vivre dans la Jérusalem africaine. Très vite, tout le monde s'enthousiasme pour ce projet, et finalement, le peintre, le rabbin, son chat, le Cheikh Mohammed Sfar, son âne et Vastenov embarquent dans une vieille Citroën et partent à l'aventure...Voici un volume très riche en contenu, il me semble qu'il contient d'ailleurs plus de pages que les autres. Je me suis encore une fois beaucoup amusée, notamment lors du dialogue de sourds entre le peintre et le rabbin, au cours duquel chacun parle de son côté sans comprendre un mot de ce que dit l'autre... Le fait que seul le chat puisse dialoguer avec le peintre m'a beaucoup fait rire, puisque de leur côté, les autres n'entendent que des "Mraou ! Mraou !"... D'ailleurs, le rabbin commence à devenir fou à force ne n'entendre autour de lui que des phrases en russe et des miaulements de chat... Il y a aussi de l'émotion, puisque le chat subit une drôle de mésaventure, et c'est touchant de voir combien le rabbin est triste et inquiet pour son chat, auquel il n'a d'ailleurs jamais donné de nom... Ce tome diffuse également un message contre le racisme, de diverses façons : en montrant d'une part la folie de l'intégrisme, et en faisant d'autre part un clin d'oeil plein de malice au Tintin paternaliste et agaçant de la bande dessinée "Tintin au Congo"... L'autre message, c'est aussi de lancer que "l'amitié des peuples, c'est caca ! Vive l'amitié entre les hommes !", autrement dit, dès qu'on entre dans une logique de "peuple", on entre dans une logique de haine et de conflit...alors que les relations "simples" d'homme à homme sont finalement bien plus faciles et saines... J'ai été également contente de revoir le chat parler (oui, enfin !), même si finalement, il parle pendant tout l'album, puisque c'est lui le narrateur... Un bel épisode plutôt dense, captivant et plein de nuances, avec un auteur sachant capter le bon tout comme le mauvais dans chacun de ses personnages...Ce cinquième tome est paru en 2006, et un sixième est annoncé : Tu n'auras pas d'autre Dieu que moi, mais pour l'instant, je n'ai vu aucune annonce de parution prochaine... Lili Marylène

lilimarylene
19/04/12
 

Format

  • Hauteur : 31.90 cm
  • Largeur : 24.40 cm
  • Poids : 1.18 kg