Le chemin de la montagne de pluie

MOMADAY, SCOTT

livre le chemin de la montagne de pluie
EDITEUR : ROCHER
DATE DE PARUTION : 22/09/95
LES NOTES :

à partir de
13,20 €
3 personnes en parlent

« Peut-être voyait-elle tomber les étoiles », un flot de pleurs dégoulinant d'un ciel de novembre 1833. Des saignées de tristesse pour marquer la disparition de Tai-me leur dieu, ou funeste symbolisation de la perte de leurs chevaux tués par le nouvel ennemi blanc? « Les étoiles semblaient en tombant révéler la soudaine et violente désintégration d'un ordre ancestral ». Un ordre issu de la nature pour un peuple engendré dans le creux d'un arbre. Un chaos personnifié par la chute incessante des bisons et qui aboutira au traité de Medecine Lodge en 1867. Des siècles d'errance pour les Kiowas, ballottés inlassablement au gré des guerres tribales, un périple qui les poussera aux confins des plaines arides du sud. C'est ce voyage de genèse et de misère que narre N. Scott Momaday dans Le chemin de la montagne de pluie, cette Devil's mountain bien connue des cinéphiles, fut leur berceau. « En un sens, le chemin de la Montagne de Pluie est avant tout l'histoire d'une idée, celle que l'homme se fait de lui-même(...).” Un récit polyphonique sans ordre chronologique dans la tradition orale des peuples amérindiens, trois visions d'un même événement à trois époques différentes. Un témoignage sur une des tribus nomades des plaines moins connue que leurs alliés Comanches mais qui compte encore plusieurs milliers de descendants. Un court voyage qui mérite d'être continué pour la mémoire de ces peuples oubliés. Pasdel

Pasdel
16/12/15
 

Cet ouvrage est un témoignage, un témoignage historique et culturel qui rend hommage par sa forme écrite aux traditions.N.Scott Momaday, professeur de littérature anglaise et peintre, est Indien de mère Cherokee et de père Kiowa. Ce texte a été publié pour la première fois en 1969.A travers la figure tutélaire de sa grand-mère, à travers trois parties – L’aube – Le jour – Le crépuscule -, il raconte l’histoire et la culture kiowas, le périple de ce peuple venu des montagnes s’installer dans les plaines, leurs légendes, leur identité, leur disparition.« Un tertre isolé surgit de la plaine d’Oklahoma, au nord et à l’ouest de la chaîne Wichita. Pour mon peuple, les Kiowas, ce tertre est un antique point de repère et ils lui ont donné le nom de Montagne de Pluie. « Trois textes sur chaque double page, distincts par les caractères typographiques, par l’usage de l’italique. De très courts textes sur les pages illustrées de dessins aux traits noirs, peintures comme des gravures, mêlant la narration du Je, les souvenirs, aux mythologies fondatrices, aux descriptions des terres ancestrales où frémit l’âme indienne de l’auteur, aux histoires d’un temps révolu.« Une fois dans sa vie, un homme devrait concentrer son esprit sur le souvenir de la terre. Il devrait se livrer à un paysage, l’observer de tous les angles possibles, y arrêter sa pensée, s’en imprégner. Il devrait imaginer qu’il le touche de ses mains à chaque saison et écoute les sons qui l’animent. Il devrait songer aux créatures qui le peuplent et saisir les moindres mouvements du vent, se souvenir de la lumière éclatante de midi et de toutes les couleurs de l’aube et du crépuscule... « Chemin d’enfance et d’histoires pour des siècles d’Histoire, plus qu’un livre de souvenirs, un livre de mémoire; invocations pour évocations.

Marilire
05/11/12
 

Ce livre est indéfinissable. Il mêle les mythes Kiowas aux souvenirs du narrateur, le présent et le passé et cela de façon très particulière. Des transitions visuelles existent mais pas narrativement parlant. On doute parfois de ce qui est réalité (passée ou présente) et de ce qui touche au mythe. Le livre est peu épais et pourtant la lecture en est assez lente car il faut s’arrêter sans cesse sur les idées, les images si poétiques (Momaday a une maîtrise de la langue époustouflante), les dessins inclus dans le texte : tout suscite la réflexion. L’ensemble est une petite merveille et, une fois le livre refermé, on se sent habité par toute l’histoire d’un peuple que l’on a envie de mieux découvrir. Un livre comme un rêve éveillé...

mycupoftea
05/09/12
 

Format

  • Hauteur : 22.50 cm
  • Largeur : 14.00 cm
  • Poids : 0.15 kg
  • Langage original : ANGLAIS

Mes garanties furet.com

5% sur tous les livres, Paiement Sécurisé, Réservation gratuite, Satisfait ou remboursé, Débit carte bancaire à l'expédition